Djamel Amrani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Djamel Amrani, né le 29 août 1935 à Sour El-Ghozlane (Algérie) et décédé le 2 mars 2005 à Alger, est un écrivain algérien d'expression française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Djamel (ou Djamal) Amrani est scolarisé en 1952, à l'école communale de Bir Mourad Raïs. Le 19 mai 1956, il participe à la grève des étudiants algériens. En 1957, il est arrêté, torturé et incarcéré par l'armée coloniale. En 1958, à sa sortie de prison, il est expulsé vers la France. En 1960, il publie son premier ouvrage aux Éditions de Minuit, Le Témoin. Cette même année, il rencontre Pablo Neruda et crée le journal "Chaâb". En 1966, il devient producteur d'une émission maghrébine à l'ORTF, et entame une carrière radiophonique aux côtés de Leïla Boutaleb à la radio algérienne. En 2004, il reçoit la médaille Pablo Neruda, haute distinction internationale de la poésie.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Récit[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Signature de Djamel Amrani
  • 1964 : Soleil de notre nuit, préface de Henri Kréa, encres de Aksouh - Éditions Subervie, Rodez
  • 1964 : Chants pour le Premier Novembre, avec des gravures de Abdallah Benanteur - Éditions d'art ABM, Paris
  • 1968 : Bivouac des certitudes - Éditions SNED, Alger
  • 1972 : Aussi loin que mes regards se portent... - Éditions SNED, Alger
  • 1979 : Jours couleur de soleil - Éditions SNED, Alger
  • 1981 : Entre la dent et la mémoire - SNED, Alger
  • 1982 : L'Été de ta peau - SNED, Alger
  • 1983 : La Plus haute source - ENAL, Alger
  • 1985 : Argile d'embolie - Ed. Laphomic, Alger
  • 1985 : Au jour de ton corps - ENAL, Alger
  • 1986 : Déminer la mémoire - ENAL, Alger
  • 1989 : Vers l'amont - ENAL, Alger
  • 2000 : Alger - Éditions Actes Sud, Arles, (ISBN 2-7427-3023-0)
  • 2001 : Alger, un regard intérieur in La pensée de midi, no 4 - Éditions Actes Sud, Arles, (ISBN 2-7427-3357-4)
  • 2003 : La Nuit du dedans - Éditions Marsa, Alger
  • 2003 : Œuvres choisies - Éditions ANEP, Alger

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Il n'y a pas de hasard - Éditions SNED, Alger

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Le Dernier crépuscule - SNED, Alger

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Charles Bonn (introduction, choix, notices et commentaires), Anthologie de la littérature algérienne : 1950-1987, Paris, Librairie Générale Française,‎ 1990 (ISBN 2253053090)
  • Ali El Hadj Tahar, Encyclopédie de la poésie algérienne de langue française, 1930-2008 (en deux tomes), Alger, Éditions Dalimen, 2009, 956 pages. (ISBN 978-9961-759-79-0)
  • Abdelmadjid Kaouah, Quand la nuit se brise (Poésie algérienne francophone contemporaine), éditions du Seuil, Paris, 2012.
  • Une anthologie des poésies arabes, images de Rachid Koraïchi, (poèmes choisis par Farouk Mardam-Bey et Waciny Laredj, calligraphies d'Abdallah Akkar et Ghani Alani), Paris, Éditions Thierry Magnier, 2014 [poème: Rhoufi des Aurès] (ISBN 978-2-36474-536-0)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Déjeux, Bibliographie méthodique et critique de la littérature algérienne de langue française 1945-1977, SNED, Alger, 1979.
  • Jean Déjeux, Dictionnaire des auteurs maghrébins de langue française, Paris, Karthala,‎ 1984 (ISBN 2865370852).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]