Teen pop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Teen pop

Origines stylistiques Swing (années 1940)
Bubblegum pop (années 1960 et 1970)
Dance-pop, synthpop (1980s)
R&B contemporain, hip-hop, rock (années 1990-2000)
R&B contemporain, country pop, dance-pop, electropop, pop-rap (depuis 2000)
Origines culturelles Années 1960, aux États-Unis
Instruments typiques Basse, batterie, chant, clavier, échantillonneur, guitare, synthétiseur
Popularité Mondiale ; très populaire entre 1998 et 2001, et aux États-Unis dans les années 1960

La teen pop est un courant commercial de la musique pop, spécialement orientée vers le public adolescent[1],[2]. Il couvre des genres et des styles musicaux tels que la pop ou le rock. Les artistes de teen pop sont appelés des teen stars ou teen idols. Le style est particulièrement très populaire de 1998 à 2002, avec des artistes américains et/ou britanniques comme les Backstreet Boys, *NSYNC, les Spice Girls, Britney Spears, et Christina Aguilera.

Histoire[modifier | modifier le code]

Première génération[modifier | modifier le code]

Britney Spears en 2003.

La musique pop se popularise parmi les jeunes à la fin des années 1940, avec Frank Sinatra, le premier teen idol. Cependant, c'est au début des années 1960 que débute « l'âge d'or » des teen idols impliquant Paul Anka, Fabian Forte, Ricky Nelson et Frankie Avalon[1]. Pendant les années 1970, des groupes se popularise grandement parmi les préadolescents et adolescents comme The Osmonds[1], Bobby Sherman, The DeFranco Family, David Cassidy (both solo and as lead singer of The Partridge Family), Shaun Cassidy, The Brady Bunch Kids, les Jackson 5 (et son chanteur emblêmatique Michael Jackson) et le groupe Bee Gees.

Une autre vague teen pop resurgit dans les années 1980, avec des artistes comme Menudo, New Edition, Debbie Gibson, Tiffany et New Kids on the Block[1],[2]. Débuts des années 1990, le teen pop domine les classements musicaux jusqu'à l'arrivée du grunge et du gangsta rap en Amérique du Nord fin de l'année 1991. Le teen pop reste, n"anmoins, populaire au Royaume-Uni avec des boy bands comme Take That, jusqu'à l'émergence de la britpop[2].

En 1996, le girl group Spice Girls fait paraître sa chanson Wannabe, qui les aideront à devenir des figures majeures. À cette même période, d'autres groupes émergent comme Hanson, Backstreet Boys, *NSYNC, Robyn, 98 Degrees, et All Saints[1],[2]. En 1999, le succès des chanteuses, à cette époque adolescentes, Britney Spears et Christina Aguilera marquent le développement de ce que le site Allmusic désigne comme de la « pop lolita »[1],[2], qui marquera l'arrivée de chanteuses comme Willa Ford, Brooke Allison, Svala, Jamie-Lynn Sigler, Mikaila, et Kaci. En 2001, des artistes comme Aaron Carter, le groupe suédois A-Teens, les girl groups 3LW et Dream et le boy band Dream Street frappent les classements musicaux.

Seconde génération[modifier | modifier le code]

En 2005, le teen pop s'oriente plus vers le genre pop-rock, avec le succès de chanteuses adolescentes comme Hilary Duff, Lindsay Lohan, Aly & AJ, Jesse McCartney, et Cheyenne Kimball. Le succès des titres Sugar, We're Goin Down des Fall Out Boy, et Welcome to the Black Parade de My Chemical Romance (au milieu de l'année 2005), attirent un intérêt tout particulier pour le genre pop-rock ciblant des adolescents, et menant au succès de groupes comme All-American Rejects, Panic! At the Disco, Boys Like Girls.

Dans la catégorie « do it yourself » des artistes teen pop, l'auteure-compositrice Taylor Swift se popularise à la fois dans le genre country et dans la scène pop, réussissant à atteindre les classements avec des titres tels que You Belong With Me (en), Love Story et We Are Never Ever Getting Back Together. La chanteuse-interprète Katy Perry se popularise également en tant qu'artiste teen pop. Perry atteint les classements avec California Gurls, Roar et Birthday. La présentation du canadien Justin Bieber, le protégé de l'artiste Usher, recrée un intérêt pour le R&B teen pop. Son premier album, My World atteint le top 40 du Billboard Hot 100[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Lamb, Bill. "Teen Pop". About.com. Consulté le 28 janvier 2007.
  2. a, b, c, d et e (en) All Music Staff. "Teen Pop". Allmusic. Consulté le 26 octobre 2007.
  3. « Official News: Good Morning America and My World Pt 2 », Island DefJam,‎ 13 novembre 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]