The Birthday Party (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Birthday Party

Surnom The Boys Next Door
Pays d'origine Drapeau de l'Australie Australie
Genre musical Post-punk, gothic rock
Années actives 1978-1983
Labels Missing Link, 4AD, Shock
Site officiel www.thebirthdayparty.com.au
Composition du groupe
Anciens membres Nick Cave, Mick Harvey, Tracy Pew, Phill Calvert, Rowland S. Howard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Birthday Party.

The Birthday Party, est un groupe de rock australien de post-punk originaire de Melbourne et actif de la fin des années 1970 jusqu'en 1983. Ce groupe fut à l'origine de la carrière du chanteur, compositeur, acteur et écrivain Nick Cave.

À l'origine baptisé The Boys Next Door, le groupe est né à Melbourne en 1977, fondé par Nick Cave et son camarade de lycée Mick Harvey. Le groupe évolue alors dans le mouvement punk/new wave australien. Ils adoptent le nom The Birthday Party peu de temps avant de partir pour Londres en 1979.

La musique du groupe est inclassable. Leur son est un mélange de punk, de rockabilly et de blues. La plupart des chansons sont marquées par une rythmique prédominante et répétitive, des guitares sur le fil du rasoir et par la voix de Nick Cave à la limite de la folie. Les thèmes abordés sont souvent très sombres, morbides, parfois même sataniques, ce qui leur vaudra d'être classés aussi sous l'appellation rock gothique[1],[2]. Les prestations du groupe sont survoltées : Nick Cave s'inspire directement du jeu de scène d'Iggy Pop avec les Stooges, chante torse nu avec des peintures sur le corps et s'agite dans tous les sens.

The Birthday Party se sépare à Berlin en 1983, à la suite de tensions entre Nick Cave et le guitariste Rowland S. Howard, principalement liées aux choix artistiques. Mais ces tensions peuvent également s'expliquer par la consommation excessive d'héroïne des membres du groupe ; le bassiste Tracy Pew décèdera d'ailleurs d'une overdose en 1986. Nick Cave et Mick Harvey fondent alors Nick Cave and the Bad Seeds, avec qui Nick rencontrera le succès et une notoriété mondiale.

Même si le groupe n'a connu qu'un succès limité au long de sa carrière, il n'en reste pas moins considéré aujourd'hui comme une influence majeure des mouvements psychobilly, death rock, le rock gothique et la musique plus actuelle de LCD Soundsystem[3].

Albums[modifier | modifier le code]

Tous les textes sont disponible dans The Complete Lyrics[4], à l’exception de l’album Door Door

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Reynolds, Simon, Rip It Up and Start Again: Postpunk 1978-1984, London: Faber and Faber, 2005 (ISBN 978-0-571-21569-0), p. 429-431
  2. (en) Lewis, Luke, « Release The Bats - It's The 20 Greatest Goth Tracks »,‎ 05 March 2009 : « 7. The Birthday Party – Release The Bats. Knuckle-dragging drums. Sickening, scything distortion. Barely comprehensible vocals in the Vic Reeves 'club style': here was a compelling sonic template for goth's lunatic fringe. Most gothic moment: Nick Cave's blood-curdling shriek: "Whooaaargh! BITE!" It was a story about vampire sex was promoted by an advert with the words "Dirtiness is next to antigodliness". »
  3. (en) Sarah Pulver LCD Soundsystem (Thrasher Magazine, Septembre 2005. James Murphy : « My first album: I got some birthday money, went to the record store and bought Siouxsie and the Banshees Join Hands, The Fall Grotesque, and The Birthday Party Nick the Stripper, all in one day. And all three of those records are three of my favorite things I've ever heard. »)
  4. (2013) (ISBN 978-0-241-96658-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]