Des hommes sans loi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lawless.

Des hommes sans loi

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

L'équipe du film au festival de Cannes 2012.

Titre québécois Sans loi
Titre original Lawless
Réalisation John Hillcoat
Scénario Nick Cave
Acteurs principaux
Sociétés de production Annapurna Pictures
Benaroya Pictures
Blum Hanson Allen Films
Pie Films
Red Wagon Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film de gangsters
Sortie 2012
Durée 115 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Des hommes sans loi - ou Sans loi au Québec - (Lawless) est un film de gangsters américain réalisé par John Hillcoat et sorti en 2012. C'est une adaptation du livre de Matt Bondurant The Wettest County in the World.

.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1931, au cœur de l’Amérique en pleine prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, État célèbre pour sa production d’alcool de contrebande, les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familiale en trafic d’envergure. Il rêve de beaux costumes, d’armes, et espère impressionner la sublime Bertha. Howard, l’aîné, est le bagarreur de la famille. Loyal, son bon sens se dissout régulièrement dans l’alcool qu’il ne sait pas refuser. Forrest, le cadet, fait figure de chef et reste déterminé à protéger sa famille des nouvelles règles qu’impose un nouveau monde économique. Ils utilisent leur station d'essence comme point principal de leurs activités illicites. Un jour, Jack voit Floyd Banner, un autre gangster, tuer un rival. En s'en allant, Banner fait un clin d'œil à Jack impressionné.

Jack va voir son ami Cricket, un inoffensif mais véritable génie dont la créativité aide beaucoup à la contrebande et lui montre une cartouche de Banner. Pendant ce temps, Forrest engage Maggie, une danseuse arrivée de Chicago, pour qu'elle serve les clients. Plus tard, la station reçoit la visite du procureur de l'État Mason Wardell et de son employé, l'agent spécial Charlie Rakes venant de Chicago. Ce dernier dit qu'il veut une partie des profits des Bondurant et que se faisant, il ne les embêterait pas. Forrest refuse et menace M. Wardell de tuer Rakes s'il revient.

Durant la nuit, les Bondurant rencontrent les autres gangsters qui veulent abandonner leurs activités à cause de Rakes mais Forrest refuse de baisser les bras, arguant qu'il est un Bondurant et que les Bondurant ne se plient devant personne. Jack va à l'église du père de Bertha, un pasteur, en pleine cérémonie. Mais étant saoul, Jack s'humilie et s'enfuit de l'église. Le père de Bertha le voit alors d'un mauvais œil et interdit à Bertha de le voir. En même temps, Rakes débarque chez Cricket avec deux autres policiers, voulant trouver les alambics. Lorsque Jack fait irruption, l'agent le passe sévèrement à tabac pour envoyer un message à ses frères.

Forrest dit à Jack qu'il doit apprendre à se défendre lui-même et ne jamais se laisser battre. Deux agents débarquent chez Forrest et menacent de l'arrêter s'il ne cesse pas son trafic mais ils sont rapidement mis en déroute par Howard. Dans la soirée, Forrest et Howard organisent une rencontre avec des clients potentiels mais Howard, étant ivre à une fête, oublie de rentrer à la station. Les deux clients commencent à harceler Maggie. Quand Forrest intervient, ils tentent de l'agresser mais ils sont bien vite battus par ce dernier aidé de Cricket. Mais plus tard, les deux gangsters prennent Forrest par surprise, l'égorgent et violent Maggie.

Forrest guérit progressivement à l'hôpital. Profitant de ce moment, Jack, qui en a assez de toujours balayer le plancher de la station, décide de prendre le relais secrètement, Il va à Chicago avec Cricket pour rencontrer des clients mais ces derniers les trahissent et les jettent dans une tombe creusée spécialement pour eux. Banner arrive et ordonne de les tuer mais Jack sauve sa peau et celle de son ami en affirmant être Jack Bondurant. Floyd Banner achète l'alcool de Jack à bon prix et l'informe que les deux hommes qui avaient agressé Forrest travaillent pour l'agent Rakes.

Forrest et Howard trouvent ces derniers grâce à leurs adresses données par Banner, les torturent en découpant leur testicules et les tuent. Le lendemain, Rakes reçoit les testicules découpés. Jack prend finalement part à l'affaire, Banner devient un client régulier des trois frères, qui par ailleurs, déménagent leurs alambics au fond des bois pour ne pas être découverts par Rakes. Jack continue de faire la cour à Bertha et Forrest persuade Maggie de rester à la station. À cause de cela, une relation amoureuse s'établit entre eux. Jack décide de montrer la source de leurs activités illégales à Bertha mais Rakes, qui les avait suivis, lance l'assaut sur la cabane. Howard et Jack combattent les policiers, le premier blesse gravement l'un d'entre eux et le deuxième insulte Rakes, le traitant de pédale. Les deux frères s'enfuient avec Cricket et Bertha. Cependant, Cricket est capturé et assassiné par Rakes dans un bosquet.

Après les funérailles de Cricket, Jack furieux, réclame vengeance et va au pont où Rakes et ses forces de police sont stationnés pour tuer l'homme qui a assassiné son meilleur ami injustement. Les deux frères aînés lui viennent en aide et bientôt, tous les gangsters du coin arrivent, donnant lieu à une véritable guerre de tranchées sur le pont. Le shérif essaie de calmer les esprits mais Rakes refuse et s'apprête à achever Forrest et Jack, déjà gravement blessés par ce dernier mais il est alors blessé à la jambe par le Shérif, exaspéré de ses méthodes brutales et répressives. Avec les fusils des bandits et policiers pointés sur lui, Rakes est forcé de fuir mais pas avant de tirer quelques balles de plus sur Forrest. Jack et Howard le suivent alors sous le pont couvert et parviennent à le mettre définitivement hors d'état de nuire, lui tirant dessus et le poignardant dans le dos, libérant ainsi Franklin et vengeant Cricket.

En novembre 1940, la prohibition prend fin, les trois frères Bondurant sont devenus des citoyens normaux respectant la loi et le procureur Mason Wardell est arrêté pour corruption. Jack épouse Bertha, Forrest épouse Maggie et Howard épouse une femme locale et tous trois ont des enfants. Durant une visite chez Jack, Forrest saoul tombe accidentellement dans un lac gelé et attrape bientôt une pneunomie fatale.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis : 29 août 2012[2]
Drapeau de la France France : 12 septembre 2012 (sortie nationale)[2]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Shia LaBeouf (VF : Jimmy Redler ; VQ : Hugolin Chevrette) : Jack Bondurant, le benjamin de la famille. Jack est un jeune impulsif et ambitieux voulant se lancer rapidement en affaire avec ses aînés mais ceux-ci sont réticents car ils le considèrent faible. Il fait souvent l'objet de moqueries amicales à cause de cela.
  • Tom Hardy (VF : Jérémie Covillault  ; VQ : Paul Sarrasin) : Forrest Bondurant, le cadet de la famille. Il joue le rôle de leader et essaie de protéger sa famille des forces de l'ordre. Il est sérieux et peut se révéler extrêmement violent envers les personnes qui tentent de lui mettre des bâtons dans les roues.
  • Jason Clarke (VF : Vincent Ropion  ; VQ : François Trudel): Howard Bondurant, l'aîné de la famille. Il suit les ordres de son frère à la lettre et apprécie beaucoup boire de l'alcool, le rendant violent.
  • Jessica Chastain (VF : Rafaèle Moutier  ; VQ : Aline Pinsonneault) : Maggie Beauford, une danseuse fuyant Chicago à cause du harcèlement de certains clients, devenue serveuse à la station d'essence des Bondurant. Elle est amoureuse de Forrest.
  • Gary Oldman (VF : Gabriel Le Doze  ; VQ : Mario Desmarais) : Floyd Banner, un gangster notoire de la région de Chicago. Il a de nombreux hommes de main qui s'avèrent être très bien organisés pour monter un quelconque coup. Il est recherché par la police de trois États.
  • Guy Pearce (VF : Dominique Guillo  ; VQ : Frédéric Paquet) : l'agent spécial Charlie Rakes, un policier débarquant de Chicago pour mettre un terme à la contrebande des Bondurant. Principal antagoniste du film, c'est une personne prétentieuse, raciste et vaniteuse ayant peu de respect ou scrupules envers les personnes qu'ils considèrent inférieurs à lui. Il se moque ouvertement des gens de la campagne, les appelant "bouseux" ou "péquenauds". Il est aussi remarquable par son apparence : il s'habille toujours chic, se parfume beaucoup et n'a presque plus de sourcils, faisant en sorte que les gens de Franklin se moquent ouvertement de lui.
  • Mia Wasikowska (VF : Elsa Kikoïne  ; VQ : Claudia-Laurie Corbeil) : Bertha Minnix, la fille du pasteur local. Jack est amoureux d'elle. Elle assiste avec son père aux cérénomies religieuses mais elle a un petit côté rebelle, acceptant de porter une robe jugée indécente par son père et sa religion.
  • Dane DeHaan (VF : Benjamin Bollen  ; VQ : Nicolas Bacon) : Cricket Pate, le meilleur ami de Jack. C'est un vrai génie capable d'inventer toute sorte de choses servant à la contrebande. En contrepartie, c'est un garçon inoffensif qui ne fait pas de mal à personne. Il boîte à cause du rachitisme qu'il avait lorsqu'il était petit.
  • Noah Taylor (VF : Fabien Briche) : Gummy Walsh, le chef des hommes de main de Floyd Banner.
  • Randall Franks (en) : chef de bande des écailleurs de maïs
  • Chris McGarry : Danny, l'ami de Howard.
  • Bill Camp (VF : Gérard Darier  ; VQ : Marc Bellier) : shérif Hodges, le shérif du comté de Franklin. Il a une certaine amitié avec les Bondurant et est contre la Prohibition, prenant de l'alcool des trois frères et les laissant passer avec la marchandise. Il n'aime pas Rakes à cause de son mépris envers les campagnards et de sa brutalité.
  • Tom Proctor (VF : Gilduin Tissier) : le junkie

Sources : ''RS Doublage[3] et AlloDoublage[4] pour le version française (VF) ; doublage.qc.ca [5] pour la version québécoise (VQ).

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Dans l'ensemble des critiques professionnelles, Des hommes sans loi a obtenu un accueil favorable, obtenant 67% d'avis positifs sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 201 commentaires collectés et une moyenne de 6,5/10[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Autres titres » sur IMDb, consulté le 18 juin 2012.
  2. a, b et c « Dates de sortie » sur IMDb, consulté le 18 juin 2012
  3. « Fiche de doublage VF du film » sur RS Doublage, consulté le 2 août 2012
  4. « Deuxième fiche de doublage VF du film » sur AlloDoublage, consulté le 2 août 2012
  5. « Fiche de doublage VQ du film » sur doublage.qc.ca, consulté le 17 septembre 2012
  6. (en) « Lawless », sur Rotten Tomatoes (consulté le 2 mars 2014)