Einstürzende Neubauten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Einstürzende Neubauten

Description de l'image  EN Berns.jpg.
Informations générales
Pays d'origine Allemagne
Genre musical Musique expérimentale, industrielle
Années actives Depuis 1980
Site officiel www.neubauten.org
Logo

Einstürzende Neubauten est un groupe originaire de Berlin-Ouest, formé en 1980, composant une musique expérimentale à tendance industrielle. Ses membres successifs sont dans bien des cas des artistes proches du milieu autonome et anarchiste allemand.

Dès ses débuts, le groupe se distingue par l'utilisation systématique de sons concrets provenant d'objets et d'outils les plus variés (bétonnières, perceuses, marteaux piqueurs…), conférant à leurs morceaux une sonorité généralement agressive aux oreilles des non-initiés.

Membres[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Neubauten.jpg

Le 1er avril 1980, Einstürzende Neubauten (littéralement « bâtiments neufs en effondrement ») fait une première apparition au Moon Club à Berlin. La formation comprend, aux côtés de Beate Bartel et Gudrun Gut, Blixa Bargeld et NU Unruh. Les deux femmes du groupe, Beate Bartel et Gudrun Gut, le quittent après une courte période et rejoindront le groupe féminin Mania D.

En 1981, le percussionniste FM Einheit rejoint Einstürzende Neubauten. Ils enregistrent leur premier album Kollaps, où ils utilisent comme instruments concrets des plaques de métal et autres instruments qu'ils fabriquent eux-mêmes, ainsi que différents sons électroniques.

Durant leur première tournée allemande, Mark Chung rejoint le groupe et, un an plus tard, c'est au tour du technicien-son Alexander Hacke d'en devenir un membre. Cette formation durera 10 ans.

En 1982, Einstürzende Neubauten enregistrent un second album, Zeichnungen des Patienten O.T.. Le titre provient d'un livre de l'écrivain Leo Navratil, qui y décrit les dessins d'Oswald Tschirtner.

La production suivante Halber Mensch (1985) peut être vue comme une percée dans leur carrière musicale. Pour la première fois, la musique d'Einstürzende Neubauten possède une certaine structure, particulièrement dans les paroles de Blixa Bargeld et dans le chant qui, de mots ou de phrases criées, s'organisent en mélodies poétiques.

À partir des années 1990, leur production évolue vers une certaine sérénité, tout en gardant une approche bruitiste et intellectuelle. Ils écrivent aussi des musiques pour les pièces de théâtre de Heiner Müller. Le groupe est surtout reconnu pour ses performances scéniques mélangeant instruments conventionnels (guitare, basse) et divers objets, utilisés comme matériaux sonores surtout pour les percussions.

Les deux albums suivants, Fünf auf der nach oben offenen Richterskala (1987) et Haus der Lüge, rencontreront un grand succès aux États-Unis et au Japon.

Discographie[modifier | modifier le code]

Einstürzende Neubauten.

Albums Publics[modifier | modifier le code]

Singles Publics[modifier | modifier le code]

  • Für den Untergang (1980)
  • Thirsty Animal (Einstürzende Neubauten & Lydia Lunch) (1982)
  • Yü-Gung (1985)
  • Feurio! (1990)
  • Total Eclipse of the Sun (1999)
  • Perpetuum Mobile (uniquement disponible au téléchargement) (2004)

Maxis Publics[modifier | modifier le code]

  • Kalte Sterne (1981)
  • Interim (partie du triptyque Tabula Rasa) (1993)
  • Malediction (partie du triptyque Tabula Rasa) (1993)
  • Stella Maris (1996)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • Strategies Against Architecture 1980-1983 (Strategien gegen Architekturen 80-83) (1984)
  • Strategies Against Architecture II 1984-1989 (1991)
  • Strategies Against Architecture III 1991-2001 (2001)
  • Kalte Sterne -early recordings- (2004)
  • Strategies Against Architecture IV 2002-2010 (2010)

Lives[modifier | modifier le code]

  • Live In Kunstkopfstereo (1980)
  • Chaos → Sehnsucht/Energie (1980)
  • Live (1982)
  • 2X4 (1984)
  • 09-15-2000, Brussels (2001)
  • Gemini (disponible uniquement au téléchargement) (2003)
  • Perpetuum Mobile Tour albums (2004)
  • 25th Anniversary Tour albums (2005)

Autres: Théâtre, Bandes Originales, Remix[modifier | modifier le code]

  • Die Hamletmaschine (1991)
  • Faustmusik (1996)
  • Ende Neu Remixes (1997)
  • Berlin Babylon (2001)

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Stahlmusik (1981)
  • Halber Mensch (a film by Sogo Ishii) (1985)
  • Liebeslieder (1993)
  • Seele Brennt
  • Listen with Pain
  • Palast der Republik - Berlin, 4. November 2004 (2006)
  • Elektrokohle (Von Wegen) (2009) (Concert enregistré à Berlin Est le 21 décembre 1989)

Projet Musterhaus[modifier | modifier le code]

  • 1. Anarchitektur (2005)
  • 2. Unglaublicher Lärm (2005)
  • 3. Solo Bassfeder (2005)
  • 4. Redux Orchestra Versus Einstürzende Neubauten (2006)
  • 5. Kassetten (2006)
  • 6. Klaviermusik (2006)
  • 7. Stimmen Reste (2006)
  • 8. Weingeister (2007)

Discographie Supporters Neubauten.org (distribué exclusivement aux souscripteurs du groupe)[modifier | modifier le code]

  • Supporter Album #1 (2003)
  • Airplane Miniatures EP téléchargeable
  • Grundstueck (Supporter Album #2) (2005)
  • Grundstueck (Phase II DVD) (2005)
  • Alles Was Irgendwie Nützt (supporters bootlegs project) (2006)
  • Jewels (disponible en téléchargement pour les supporters) (2006-2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :