Saiyans de Dragon Ball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Raditz)
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Cet article présente la liste des Saiyans de Dragon Ball.

Cet article ne contient que les forces de combat qui ont été mentionnées par Akira Toriyama dans son manga, dans l’anime par ses scénaristes, ou qui ont été publiées dans un artbook officiel supervisé par Toriyama. Elles sont comptabilisées à partir de l’arrivée de Raditz jusqu’à la mort de Freezer. Aucune source officielle ne mentionne de puissance au-delà de cette partie de l’histoire.


Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

B[modifier | modifier le code]

Baddack[modifier | modifier le code]

Baddack (バーダック, Bādakku?)Bardock dans les versions antérieures du manga, Bardack dans la Perfect Edition — doublé par Masako Nozawa en japonais et Patrick Borg en français, décédé en 737, apparaît essentiellement dans le TV Special Baddack contre Freezer, qui lui est consacré, mais il est également évoqué au cours de la saga Freezer dans des flashbacks.

Biographie fictive

Baddack était le leader d'un commando Saiyans composé en tout de cinq guerriers et chargé comme tous les autres Saiyans à la solde de Freezer de conquérir des planètes pour les vendre au plus offrant. Guerrier de seconde classe parmi les Saiyans, il a honte de son dernier fils, Kakarotto (futur Son Goku), dont la force de combat est relativement faible pour un Saiyan, et ne veut même pas aller le voir à l'annonce de sa naissance.

Lors de la conquête de la planète Kanassa, Baddack et son équipe affrontent le peuple Kanasien qui se bat courageusement mais ne peut rien contre leur transformation en gorilles géants. Ils sont tous massacrés à l'exception d'un seul qui attaque Baddack après la fin de la bataille et le frappe à la tête. Il révèle avant d'être éliminé par les autres qu'il ne l'a pas vraiment frappé, mais lui a transmis le don de préscience (préconnaissance, aperçu de l'avenir) et l'a condamné à connaître l'avenir funeste de son peuple mais à ne rien pouvoir faire pour l'empêcher. À partir de cet instant, Baddack aura des visions de l'avenir de plus en plus fréquentes, montrant l'élimination de son équipe puis la destruction de Vegeta (la planète des Saiyans) par Freezer, le combat de Kakarotto (plus tard Son Goku) contre le démon Piccolo sur Terre, et aussi des fragments du combat contre Vegeta sur Terre, où Son Goku sera tenu en échec.

Alors qu'il est inconscient après le choc, les membres de son équipe le laissent sur leur planète mère pour qu'il se repose, et partent conquérir une planète facile à soumettre. Une fois rétabli, Baddack a un mauvais pressentiment et, toujours hanté par ses visions, décide de rejoindre ses compagnons. En sortant de l'infirmerie, il aperçoit son fils dans la salle de maternité (l'unique instant où le père et le fils seront en présence). Il se met alors en route mais il arrive trop tard pour sauver ses compagnons (ses visions deviennent alors réalité) et parvient juste à recueillir les derniers mots du dernier survivant, celui-ci lui révèle que ce sont les hommes du tyran Freezer qui les ont tués, brisant ainsi l'alliance qui unissait ce dernier aux Saiyans. Il lui révèle aussi que Freezer a l'intention de détruire la planète Vegeta car il a peur de la légende du guerrier légendaire qui doit apparaître parmi les Saiyans tous les 1 000 ans. Zabon lui dit aussi qu'un seul Saiyan n'est pas puissant, mais tous réunis, ils peuvent être dangereux. Les hommes de main du tyran font alors leur apparition et Baddack les affronte pour venger ses amis, parvient à tous les éliminer, mais est ensuite confronté à Dodoria. L'attaquant en traître, celui-ci laisse Baddack pour mort après lui avoir asséné une terrible vague d'énergie et va rejoindre Freezer pour se diriger vers la planète des Saiyans.

Cependant, il ignore que les corps des membres de l'équipe de Baddack ont protégé ce dernier (lui donnant un dernier coup de pouce, même dans la mort). Quoique gravement blessé, Baddack a la force de regagner sa capsule spatiale et prend le chemin de sa planète, espérant devancer Freezer. Dans sa phase finale d'approche, il croise une capsule qui quitte la planète : c'est celle qui emporte son fils Kakarotto vers une planète simple à conquérir (la Terre), lui permettant ainsi d'échapper au drame qui s'annonce. Après l'atterrissage de sa capsule, Baddack essaye de prévenir ses compatriotes du danger et leur demande de s'unir contre Freezer mais personne ne le prend au sérieux et tous lui rient au nez. Il décide alors d'essayer seul de l'arrêter et s'envole à la rencontre du vaisseau de Freezer qui vient d'entrer dans la haute atmosphère de la planète.

Celui-ci envoie ses légions pour conquérir la planète mais ses guerriers sont interceptés par Baddack qui entreprend d'atteindre le vaisseau de Freezer malgré la supériorité numérique écrasante de ses adversaires. Mû par l'énergie du désespoir, il parvient à franchir toutes les lignes des combattants lancés à l'assaut de la planète, ce qui agace Freezer qui déclenche alors l'opération finale de destruction lui-même. Il apparaît alors en personne sur le toit de son vaisseau, face à Baddack. Celui-ci est bien décidé à l'éliminer et lui lance une boule d'énergie avec ses dernières forces mais il sous-estime la colossale puissance du tyran. Freezer crée alors une gigantesque boule d'énergie qui absorbe facilement l'attaque de Baddack, puis la lance sur le Saiyan et sur la planète (emportant au passage ses propres sbires). Avant de disparaître avec sa planète, Baddack a une dernière vision du futur : son fils affrontant Freezer de nombreuses années plus tard. Il meurt alors serein et convaincu de la fin du tyran.

L'histoire de Baddack a un ton assez différent du reste de la série, le fait que l'on sache que son combat est vain ajoute beaucoup de tension dramatique.

Biographie alternative

Un manga dérivé lui est entièrement consacré : Dragon Ball: Episode of Bardock.

Dans cette série, et aussi incroyable que ça puisse paraître, Baddack a finalement survécu à l'explosion de la planète Vegeta mais ne se souvient de rien après cet évènement.

Il est recueilli et soigné par le médecin du village de la planète Plant, Ipana, et son fils Berry. Baddack se rend alors compte qu'il a atterri dans le passé, car non seulement la planète Plant ressemble beaucoup à la planète Vegeta, mais les habitants de cette planète sont les ancêtres des Tsufuls. Alors que des ravisseurs attaquent la planète, Baddack intervient et les bat sans effort. Les villageois lui montrent leur reconnaissance, mais ce dernier leur dit que ça lui est égal qu'ils vivent ou meurent. Il s'isole dans une grotte et tente de se souvenir de ce qui s'est passé tout en s'entraînant. Berry vient alors lui rendre visite et lui rapporte de quoi manger, mais Baddack refuse. Réalisant qu'il commence à avoir faim, il finit par changer d'avis. Berry continue d'apporter à manger à Baddack, mais cette fois-ci, Baddack accepte et sympathise avec le petit en lui disant son nom. Soudain, Chilled, un tyran ressemblant beaucoup à Freezer, qui en réalité est un de ses ancêtres, attaque à son tour la planète avec ses sbires. Baddack bat à nouveau les sbires de Chilled sans problème et fait face à ce dernier, croyant qu'il s'agit de Freezer. Mais il n'en est rien et Baddack ne fait pas le poids face au tyran. Berry tente de sauver son ami, mais Chilled l'assomme. Fou de rage, Baddack sent une incroyable puissance monter en lui, se transforme en Super Saiyan et met Chilled hors d'état de nuire sans effort. Chilled meurt dans son vaisseau alors qu'il était sous assistance respiratoire. Baddack s'en va mais avant de partir, a fait cadeau de son bandeau au fils d'Ipana, Berry, en guise de remerciement et d'amitié.

À propos du nom

Comme tous les Saiyans, son nom vient d'une plante. Bādakku vient du mot anglais Burdock qui signifie bardane.

Physique

Il est le sosie parfait de Son Goku, Thalès, Son Goten et Son Goku Junior, sauf qu'il a une cicatrice en forme de X (un peu comme celle de Yamcha) et qu'il est plus bronzé. Il porte la même armure que Vegeta durant la partie Cell sauf qu'elle est noire et les brettelles vertes et de longs protèges-poignées rouges, ainsi qu'un bandana rouge sur le front.

Famille

C'est le père de Kakarotto (le futur Son Goku) et de Raditz. Il appartient au peuple des Saiyans. Par conséquent, Chichi est sa belle fille, Son Gohan et Son Goten sont ses petit-fils, Videl est sa belle petite fille, Pan son arrière-petite-fille et Son Goku Junior son arrière arrière arrière-petit-fils.

Puissance
  • Au commencement : 10 000 (mort frôlée face à Toro)[1],[2]

Rien n'indique la force de combat de Baddack à sa mort, mais selon le médecin qui le soignera après qu'il fut frappé à la tête, il n'est qu'un combattant de second ordre mais sa force deviendrait au moins dix fois plus grande. Sa force étant de 10 000 unités, cela reste cohérent sachant qu'il a été battu en un coup par Dodoria dont la puissance est de 22 000[1].

Techniques

Broly[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Broly.

G[modifier | modifier le code]

Gine[modifier | modifier le code]

Gine (ギネ, Gine?) est la femme de Baddack et la mère de Son Goku et Raditz. Elle apparaît la première fois dans le magazine de prépublication de mangas Saikyō Jump en mars 2014[3].

À propos du nom

Comme tous les Saiyans, son nom fait référence à un légume. Gine vient vient de l’anagramme japonais de la ciboule (ネギ, Negi?).

Gogéta[modifier | modifier le code]

Gogéta (ゴジータ, Gojīta?) est le résultat de la fusion entre Son Goku et Vegeta. Il apparaît pour la première fois lors du combat contre Janemba. Cette fusion se fait grâce à une danse (comme pour Gotenks), contrairement à l'autre fusion de Son Goku et Vegeta qui se fait avec les potalas (lors du combat contre Boo). Le personnage s'appelle alors Vegeto.

Gogéta apparaît pour la première fois dans le film Dragon Ball Z : Fusions, dans lequel Son Goku et Vegeta affrontent le terrible Janemba. Impuissants face à cet adversaire, Son Goku propose à Vegeta de fusionner pour augmenter leur force. Vegeta (qui refuse dans un premier temps de fusionner avec son rival et trouve la danse de fusion ridicule) accepte à contre-cœur et exécute mal la danse de fusion : Gogeta apparaît alors gros et très faible et s'appelle donc Veku. Il parvient néanmoins à survivre face à Janemba durant les trente minutes de fusion. À la tentative suivante, Vegeta s'applique et la fusion réussit. Gogéta apparaît directement au stade de Super Saiyan. Il porte des vêtements Metamol, comme Gotenks. Il dispose des compétences additionnées des deux guerriers et bat Janemba facilement.

Il apparaît une seconde fois vers la fin de Dragon Ball GT, lors du combat final contre Li Shenron. Cet adversaire est trop puissant pour Son Goku et Vegeta, bien qu'ils aient tous les deux atteint le stade de Super Saiyan 4. Vegeta propose alors à son rival de fusionner à nouveau. Ils forment le guerrier le plus puissant de tout l'univers de Dragon Ball Z et Dragon Ball GT : Gogéta Super Saiyan 4. Il porte toujours ses vêtements Metamol et arbore la fourrure rousse des Super Saiyan 4 et, étrangement, sa chevelure est rouge sang contrairement à celles des deux combattants qui le composent qui sont noires. Sa puissance est telle qu'il domine Li Shenron avec une facilité déconcertante. Il s'amuse avec son adversaire, mais la fusion se termine avant qu'il ait pu porter le coup de grâce. Ce faible temps de fusion (environ dix minutes) est le seul point faible de Gogéta sous cette forme. Sous cette dernière, sa puissance est telle qu'il peut infliger des dégâts à son adversaire rien qu'en le regardant, il est impossible de lui donner des coups de poings car le coup se retourne contre l'adversaire à quelques centimètres du corps de Gogeta. Il peut faire apparaître quatre autres Gogéta, qui ne sont pas de simples illusions, et il a la capacité de faire apparaître des objets (ce qui demande une quantité incroyable d'énergie).

À propos du nom

« Gojīta » est un mélange entre « Son Gokū » et « Bejīta ». Le « Go » de « Gokū » a été pris suivi du « jīta » de « Bejīta ».

Physique

La mèche qui tombe sur son front appartient à Son Goku, la naissance de ses cheveux à Vegeta. Le vêtement qu'il porte est d'origine Métamol.

Techniques

Gotenks[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gotenks.

N[modifier | modifier le code]

Nappa[modifier | modifier le code]

Nappa (ナッパ, Nappa?) est à l'origine le serviteur de Vegeta et l'accompagne partout.

Il est l'un des quatre Saiyans (huit avec les OAV) survivants de la planète Vegeta, détruite par Freezer.

Il arrive sur Terre avec Vegeta, un an après la mort de Son Goku, pour venger la mort de Raditz et conquérir la planète. Beaucoup moins puissant que Vegeta, il est néanmoins trop fort pour les amis de Goku. Ten Shin Han et Chaozu meurent, le premier par épuisement suite à une attaque trop puissante et le second en se faisant exploser afin de tuer Nappa. Piccolo décède également en tentant de sauver Son Gohan.

Il est sur le point de tuer Krilin et Son Gohan, lorsque Son Goku (qui vient d'être ressuscité) fait son apparition. Bien plus puissant que lui, Son Goku humilie Nappa pour lui faire payer ses crimes mais doit se servir du Kaioken lorsque celui-ci tente de s'en prendre à Krilin et Gohan, le mettant hors d'état de nuire. Après avoir été vaincu, Nappa demande de l'aide à Vegeta, mais celui-ci l'élimine froidement car il estime qu'il ne lui est plus d'aucune utilité.

Il réapparaît dans un épisode de Dragon Ball GT grâce à la porte entre le monde des humains et de l'enfer ouverte mais se fera éliminer de nouveau par Vegeta.

Nappa est chauve et a servi la famille royale pendant de nombreuses années. Cependant, il y a quelques années avant le début de l'histoire, il avait des cheveux noirs.

Le Bakuhatsuha, la technique qui lui permet de détruire la ville où il atterrit avec Vegeta est extrêmement puissante, puisqu'elle est visible depuis l'espace. Dans l'anime Dragon Ball Z, il l'utilise pour éliminer les gardes du roi Moai, le roi du peuple des hommes-insectes de la planète Allia et dans l'anime Dragon Ball GT, il rase une ville avec cette technique quand il s'échappe des enfers.

À propos du nom

Comme tous les Saiyans son nom fait référence à un légume. Nappa vient du japonais qui signifie Légume-feuille.

Techniques
  • Bakuhatsuha
  • Kokidan
  • Nappa slasher
  • Bombardier DX : une boule d'énergie qui crée une explosion au contact.
  • Saikô no waza : Rayon d'énergie lancé par la bouche, que Nappa utilise face à Son Gokû.
Puissance
  • À son arrivée sur Terre : 4 000[1]

P[modifier | modifier le code]

Paragus[modifier | modifier le code]

Paragus (パラガス, Paragasu?), doublé par Iemasa Kayumi en japonais et Georges Lycan en français, décédé en 767, est un des Saiyans ayant survécu à la destruction de la planète Vegeta, et le plus vieux d'entre eux (il était adulte à la naissance de Son Goku). Il apparaît dans le film Dragon Ball Z : Broly le super guerrier.

C'est le père de Broly, le guerrier légendaire. La puissance de ce dernier à sa naissance était si développée que le roi Vegeta tenta de les faire disparaître lui et son père, en les envoyant dans les bas-fonds de la planète Vegeta. Lors de la destruction de la planète par Freezer, Paragus fut sauvé par les pouvoirs inconscients de Broly encore bébé qui créa une bulle de protection et s'enfuit de la planète. Plus tard, Paragus fut blessé par son fils (il perdit alors un œil) et décida de juguler sa puissance à l'aide d'un dispositif contenu dans un diadème.

Avide de revanche envers Vegeta (le fils de celui qui avait tenté de les éliminer), il aménage une planète pour lui faire croire qu'il existe une nouvelle patrie des Saiyans, puis lance Broly à l'assaut de la galaxie du Sud (que celui-ci anéantit en totalité). Cela lui donne un prétexte pour demander l'aide de Vegeta et ainsi l'attirer sur sa planète. Il projette ensuite de faire éliminer tous les Saiyans par Broly afin de s'emparer facilement de la Terre.

Après l'arrivée de Son Goku, sa ruse est finalement découverte par Trunks et Son Gohan, mais il est trop tard : à la vue de Goku, Broly brise son diadème et échappe définitivement au contrôle de Paragus, entreprenant d'anéantir Goku et ses amis. Broly étant devenu incontrôlable et donc une menace pour ses projets de conquête, Paragus essaie de quitter la planète tandis que son fils est occupé à combattre le groupe de Son Goku, en espérant que Broly mourra lors de sa destruction (par une comète). Il est sur le point de partir dans sa capsule lorsque Broly le rejoint et ayant deviné la tentative de son père de le laisser à sa perte, son propre fils l'élimine sans aucune pitié en écrasant la capsule dans laquelle Paragus se trouve, puis la lance en direction de la comète.

À propos du nom

Comme tous les Saiyans son nom fait référence à un légume : Paragus vient du mot japonais Asuparagasu qui signifie asperge.

Pumbukin[modifier | modifier le code]

Pumbukin (パンプーキン, Panpūkin?), doublé par Takeshi Watabe en japonais, fait partie des troupes de Baddack. Lui et ses compagnons sont envoyés sur la planète Meat afin de la nettoyer de tous ses habitants. Baddack les ayant rejoints avec du retard, il arrive lorsque Sélipa et ses autres compagnons se sont fait éliminer par Dodoria qui leur avait tendu un piège.

Comme tous les Saiyans, son nom vient d'un légume. Pumbukin vient de Pumpkin qui signifie citrouille en anglais.

Il a combattu le peuple de Meat et s'est fait battre par Dodoria.

Il apparaît dans le téléfilm Dragon Ball Z : Baddack contre Freezer.

À propos du nom

Le nom Pumbukin fait référence à un fruit : la citrouille via l'anglais pumpkin.

R[modifier | modifier le code]

Raditz[modifier | modifier le code]

Raditz (ラディッツ, Radittsu?), doublé par Shigeru Chiba en japonais et Gérard Surugue en français, décédé le 12 octobre 761, est l'un des huit Saiyans survivants de la planète Vegeta lorsque celle-ci fut détruite par Freezer.

Il vient sur Terre alors que Son Goku est jeune père. Il a pour but de recruter ce dernier pour aider Vegeta, Nappa et lui-même à conquérir une planète résistante. Il lui fait la terrible révélation qu'ils sont frères, viennent d'une autre planète, et que Son Goku a été envoyé sur la Terre alors qu'il n'était que bébé dans le but de conquérir la planète. Mais Son Goku après avoir reçu un coup sur la tête, avait oublié sa mission d'origine et avait choisi d'être bon. Son Goku refuse de se joindre aux Saiyans. Raditz menace donc Goku de s'en prendre à la vie de son fils s'il ne le suit pas. Comme gage de sa bonne foi, Raditz demande à Son Goku de lui apporter les cadavres de cent humains sinon il tuerait Son Gohan. Après avoir terrassé Goku et Krilin, il part avec Son Gohan vers son vaisseau.

Mais Son Goku, aidé de Piccolo, le rattrape, et décide de se battre contre lui. Bien qu'encore trop faibles pour rivaliser avec les habitants de la plupart des planètes, Son Goku et Piccolo parviennent quand même à affaiblir Raditz, guerrier de seconde zone parmi les Saiyans. Son Gohan les aidera également en attaquant Raditz. Celui-ci remarque à ce moment la puissance que peut obtenir Son Gohan grâce à sa fureur, alors qu'il n'a pas commencé à se battre. Piccolo en profite pour lancer pour la première fois sa plus puissante attaque Makanko sappo qui tue donc Raditz grâce à Son Goku qui le maintient sur la trajectoire du rayon, se sacrifiant ainsi pour venir a bout de son ennemi. Avant de mourir, Raditz annonce que les deux Saiyans Vegeta et Nappa arriveront dans un an.

À propos du nom

Comme tous les Saiyans, son nom vient d'un légume. Radittsu vient de l'anglais Radish qui signifie Radis.

Famille

C'est le fils de Baddack et le frère de Son Goku. Par conséquent, Son Gohan et Son Goten sont ses neveux.

Techniques
Puissance
  • À son arrivée sur Terre : 1 500[1]

S[modifier | modifier le code]

Sélipa[modifier | modifier le code]

Sélipa (セリパ, Seripa?) ou Celipa, doublée par Yūko Mita en japonais et Céline Monsarrat en français, fait partie des troupes de Baddack. Elle et ses compagnons sont envoyés sur la planète Meat afin de la nettoyer de tous ses habitants. Baddack les ayant rejoints avec du retard, il arrive lorsque Sélipa et ses autres compagnons se sont faits éliminer par Dodoria qui leur avait tendu un piège.

Comme tous les Saiyans, son nom vient d'un légume. Seripa vient du céleri.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Sélipa n'est pas la mère de Kakarotto et de Raditz.

Physiquement, elle ressemble beaucoup à Videl quand celle-ci a les cheveux coupés.

Elle a combattu le peuple de Meat et s'est fait battre par Dodoria.

Elle apparaît dans le téléfilm Dragon Ball Z : Baddack contre Freezer et le jeu vidéo Dragon Ball Z: Budokai Tenkaichi 3.

Son Goku[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Son Goku.

Son Goku Junior[modifier | modifier le code]

Son Goku Junior (孫悟空ジュニア, Son Gokū Junia?), doublé par Masako Nozawa en japonais et Brigitte Lecordier en français, né vers 895, apparaît à la fin de Dragon Ball GT et c'est également le personnage principal du téléfilm Dragon Ball GT : Cent ans après.

Il apparaît dans la toute fin de la série, enfant, lors d'un Tenkaichi Budokai, où on l'aperçoit affrontant Vegeta Junior, descendant de Bulma et Vegeta auquel il ressemble lui aussi trait pour trait.

Lui et son opposant Vegeta Junior se font qualifier de "réincarnation" pour pouvoir faire le combat "qui aurait dû avoir lieu il y a bien longtemps" par Pan dans la dernière séquence du film.

Famille

C'est l’arrière-arrière-petit-fils de Pan, et donc le descendant de Son Goku. Par conséquent, Son Gohan et Videl sont ses arrière-arrière-arrière-grand-parents, Son Goten son arrière-arrière-arrière-grand-oncle, Son Goku et Chichi ainsi que Mr Satan ses arrière-arrière-arrière-arrière-grand-parents, Raditz son arrière-arrière-arrière-arrière-grand-oncle, Baddack, Gine ainsi que Gyumao ses arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-grand-parents.

Physique

Il ressemble trait pour trait à ses aïeuls Son Goku et Son Goten lorsqu'ils étaient jeunes. Il porte des vêtements similaires à ceux de Goku dans toute la saga GT, et, sur le front, il porte un bandana rouge, qui fait penser à celui de Baddack.

Techniques
Puissance

Sa puissance n'est pas évoquée mais tout comme Son Goten, il a la capacité de se transformer en Super Saiyan dès son plus jeune âge.

T[modifier | modifier le code]

Table[modifier | modifier le code]

Table (ターブル, Tāburu?), doublé par Masakazu Morita en japonais, apparaît dans le téléfilm Dragon Ball : Salut ! Son Gokû et ses amis sont de retour !!.

Il s'agit du frère cadet de Vegeta. D'après Vegeta, il a été envoyé dans son enfance sur une planète quelconque car il n'avait pas de talent pour l'art du combat. Il est marié à Guru. Il vient sur Terre afin de demander de l'aide à Vegeta pour vaincre Abo et Cado.

À propos du nom

Son nom vient du mot ベジタブル (Bejitaburu) raccourci en ターブル (Tāburu). Son nom est donc en rapport avec le mot Vegetable signifiant Légume en anglais.

Famille

Il est le frère de Vegeta et le fils du Roi Vegeta. Par conséquent, Bulma est sa belle-sœur, Trunks son neveu, Bra sa nièce et Vegeta Junior son arrière arrière arrière-petit-neveu. Guru est sa femme.

Technique
Puissance

Sa puissance n'est pas évoquée mais on peut l'estimer inférieure à celle de ses ennemis Abo et Cado qui, eux, ont une puissance similaire à celle du Commando Ginyu[4].

Thalès[modifier | modifier le code]

Thalès (ターレス, Tāresu?), ou Tullece[5], doublé par Masako Nozawa en japonais et Frédéric Bouraly en français, décédé en 762, est l'un des Saiyans ayant survécu à la destruction de leur planète natale Vegeta. Il apparaît dans le film Le Combat fratricide et l'OAV Le Plan d'anéantissement des Saïyens.

Thalès arrive sur Terre accompagné de plusieurs hommes de main afin, certes, de la conquérir mais pas seulement : il cherche également un sol propice pour planter « l'arbre de vie », en fait un arbre colossal qui a le pouvoir de drainer l'énergie vitale de tous les êtres vivants, puis de concentrer celle-ci dans ses fruits, augmentant la puissance de celui qui les mange. Il est également curieux de voir ce que Son Goku est devenu.

Après la croissance de cet arbre, Thalès et ses hommes sont affrontés par Son Goku et ses amis Krilin, Piccolo, Yamcha, Ten Shin Han et Chaozu. Mais sont tous finalement vaincus par les hommes de main de Thalès. Pendant ce temps, ce dernier transforme Son Gohan en gorille géant et le lance contre Goku qui n'a d'autre choix que la fuite.

Finalement, Son Goku parvient à mettre son fils à l'abri et à éliminer ensuite tous les hommes de Thalès. Mais Thalès lui-même est coriace et Goku se trouve en fâcheuse posture. Cependant, la colère fait augmenter sa puissance et lui fait prendre l'avantage, mais Thalès mange alors un fruit de l'arbre de vie et met Son Goku hors de combat grâce au surplus de puissance acquis.

Krilin et les autres se relèvent et attaquent Thalès sans résultat, mais cela laisse à Goku le temps de concentrer et projeter le Genki Dama formé de l'énergie des êtres vivants, contre Thalès. Sans succès néanmoins car la plus grande partie de l'énergie vitale présente sur Terre a été absorbée par l'arbre de vie.

Lorsque tout semble perdu et que Son Goku glisse dans l'inconscience, il ressent une source d'énergie et se dirige péniblement vers elle ; en fait il s'agit de l'énergie contenue dans les fruits de l'arbre de vie. Cette énergie lui permet de former un nouveau Genki Dama. Il affronte Thalès au sommet de l'arbre et cette fois remporte le duel, son adversaire est anéanti en même temps que l'arbre, et l'énergie vitale est rendue aux formes de vie terrestres.

Thalès réapparait dans l'OAV inédit jamais retranscris en VF, Dragon Ball Z : Le Plan d'anéantissement des Saïyens. Ce n'est pas vraiment Thalès, ce n'est qu'un guerrier fantôme sous sa représentation qui possède son caractère et sa mémoire. Il fut créé par le Dr Egui et est nourri par sa propre haine envers les Saiyans. Il fut alors tué par Gohan.

À propos du nom

« Thalès » est une erreur de traduction, puisque le nom du philosophe grec, Thalès de Milet, s'écrit en japonais タレス et non ターレス qui est la transcription phonétique de Tullece, anagramme de Lettuce signifiant laitue en anglais.

Famille

Contrairement à une idée répandue, il n'est pas le frère de Son Goku, malgré leur ressemblance et les erreurs de traduction de la version française : le combat est fratricide parce qu'ils appartiennent tous deux au peuple des Saiyans, mais ils ne sont pas frères pour autant.

Physique

C'est physiquement la copie conforme de Son Goku et de Baddack, excepté pour la teinte de peau qui est plus sombre. Il a également plus de mèches de cheveux que Son Goku (lorsque ce dernier n'est pas transformé).

Techniques

Toma[modifier | modifier le code]

Toma (トーマ, Tōma?), doublé par Kazuyuki Sogabe en japonais, fait partie des troupes de Baddack. Lui et ses compagnons sont envoyés sur la planète Meat afin de la nettoyer de tous ses habitants. Baddack les ayant rejoints avec du retard, il arrive lorsque Sélipa et ses autres compagnons se sont faits éliminer par Dodoria qui leur avait tendu un piège.

Il a combattu le peuple de Meat et s'est fait battre par Dodoria.

Il apparaît dans le téléfilm Dragon Ball Z : Baddack contre Freezer.

À propos du nom

Comme tous les Saiyans, son nom vient d'un légume. Toma vient de la tomate.

Totappo[modifier | modifier le code]

Totappo (トテッポ, Totepo?), doublé par Kōzō Shioya en japonais, fait partie des troupes de Baddack. Lui et ses compagnons sont envoyés sur la planète Meat afin de la nettoyer de tous ses habitants. Baddack les ayant rejoints avec du retard, il arrive lorsque Sélipa et ses autres compagnons se sont faits éliminer par Dodoria qui leur avait tendu un piège.

Il a combattu le peuple de Meat et s'est fait battre par Dodoria.

Il apparaît dans le téléfilm Dragon Ball Z : Baddack contre Freezer.

À propos du nom

Le nom de ce personnage évoque la pomme de terre, par contrepèterie du mot anglais potato.

V[modifier | modifier le code]

Vegeta[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Vegeta.

Vegeta Junior[modifier | modifier le code]

Vegeta Junior (ベジータジュニア, Bejīta Junia?), né vers 895, apparaît comme Son Goku Junior dans le dernier épisode de Dragon Ball GT. Il affronte Son Goku Junior en finale du Tenkaichi Budokai mais on ne sait pas qui gagne.

Physique

Il ressemble trait pour trait à son ancêtre Vegeta.

Famille

C'est l'arrière arrière-petit-fils de Vegeta. Par conséquent, Table est son arrière arrière-grand-oncle, Bulma son arrière arrière-grand-mère et le Roi Vegeta son arrière arrière arrière-grand-père donc l’arrière-petit-fils ou neveu de Trunks et l’arrière-petit-fils ou neveu de Bra

Personnalité

Il a le même caractère que Vegeta et est fier et sûr de lui.

Techniques

Roi Vegeta[modifier | modifier le code]

Le Roi Vegeta (ベジータ王, Bejīta Ō?), doublé par Éric Legrand en français, décédé en 737 dans le vaisseau spatial de Freezer, est évoqué dans le manga original mais ne fait aucune apparition et on ne sait que très peu de choses à son sujet. Les détails suivants sont tirés de la série télévisée et des films.

Il n'hésite pas à donner l'ordre de tuer Broly et son père Paragus, deux Saiyans, car Broly est plus puissant que son fils Vegeta. Le roi Vegeta s'allie à Freezer, mais en apprenant ses projets contre les Saiyans, il tente de révolter son peuple contre le tyran Freezer, mais il est tué en un seul coup par celui-ci, qui détruit la planète Vegeta juste après.

Famille

C'est le père de Vegeta et de Table, descendant de la famille royale de la planète Vegeta, sa famille est censée être la plus puissante parmi le peuple des Saiyans.

Technique

Végéto[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Végéto.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Le Dictionnaire de Dragon Ball
  2. Dragon Ball ZTV Special 1
  3. (en) Scott Green, « "Dragon Ball" Creator Introduces Goku's Mother »,‎ 3 février 2014 (consulté le 17 février 2014)
  4. Dragon Ball ZFilm 14
  5. Dragon Ball ZAnime comics

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Dictionnaire de Dragon Ball, Glénat, coll. « Art of »,‎ 1999, 312 p. (ISBN 978-2-7234-2945-0)
  • Frédéric Ducarme, « Problématiques de la paternité dans Dragon Ball », Bulles de Savoir,‎ 7 septembre 2013 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]