Salvatore Maroni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maroni.
Salvatore Maroni
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman.

Alias Sal Maroni
Décès Assassiné par Holiday, lors de son séjour en prison
Activité(s) Chef d'une famille mafieuse
Famille Luigi "Big Lou" Maroni (père décédé)
Ennemi(s) Famille Falcone
Harvey Dent
Batman
Interprété par Dennis Paladino (Batman Forever, 1995)
Eric Roberts (The Dark Knight : Le Chevalier noir, 2008)
Première apparition Detective Comics #66 (Août 1942)
Éditeur(s) DC Comics

Salvatore Vincent « Sal » Maroni ou Sal Maroni est un personnage de fiction créé par Bob Kane et Bill Finger dans Detective Comics #66 en 1942. Il se fait aussi appeler The Boss.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Lors de la mort de son père par le tueur en série Holiday, Salvatore Maroni décide de faire un marché avec Harvey Dent, c'est-à-dire d'aller témoigner contre la famille Falcone en échange d'une clémence lors de son propre procès. En réalité, Salvatore Maroni voulait se venger, car il croyait qu'Harvey Dent était responsable du meurtre de son père. À l'aide d'un complice à l'intérieur des tribunaux, il a pu mettre la main sur un flacon d'acide. Lors de son procès, il projeta l'acide sur le visage d'Harvey Dent qui le défigura instantanément, et cet incident créa Double Face. Par la suite, Salvatorne Maroni a été immédiatement mis en prison. Salvatore Maroni sera assassiné en prison, par Holiday.

Dans The Dark Knight il est celui qui prend la place de Carmine Falcone à la tête de la pègre de Gotham.

Description[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Personnalité[modifier | modifier le code]

Salvatore Maroni est l'un des premiers ennemis de Batman et fait partie des membres de la pègre les plus coriaces de la ville de Gotham City. Il était le rival de Carmine Falcone et de sa famille.

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

L'origine du nom vient de Salvatore Maranzano chef d'une des famille mafieuse de New York tué par Lucky Luciano

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

comics[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Un long Halloween (Batman: The Long Halloween) de Jeph Loeb et Tim Sale : une série de Batman revenant sur la période d'un Batman débutant, à la suite de Year One.
  • 2007 : Batman et les monstres (Panini Comics, collection DC Heroes) : première édition française

Cinéma[modifier | modifier le code]