Joe Chill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joe Chill
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman.

Alias Joseph Chilton (véritable identité)
Activité(s) Carrière criminelle

Créé par Gardner F. Fox
Bob Kane
Première apparition Historique:
Detective Comics #33 (mars 1939)
Moderne:
Batman #404 (mars 1987)
Éditeur(s) DC Comics

Joe Chill est un personnage de fiction, criminel appartenant à l'univers de DC Comics. Créé par Gardner F. Fox et Bob Kane, il apparaît pour la première fois dans le comic book Detective Comics #33 en 1939. Il est le meurtrier des parents de Bruce Wayne, et donc, le responsable de la création de Batman.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Versions pre-Crisis[modifier | modifier le code]

Joe Chill est le meurtrier de Thomas Wayne et de Martha Wayne. Il voulait l'argent et le collier de ses victimes. Après le double-meurtre Chill fuit en entendant Bruce crier à l'aide. Batman enquête sur un homme appelé Joe Chill et il découvre que cet homme est le meurtrier de ses parents[1]. Celui-ci est maintenant un chef d'un gang qui aide les criminels à traverser la frontière vers un autre état sans que la police puisse les arrêter. Batman le confronte, révèle à Chill son identité et qu'il existe à cause de lui. Par la suite Chill panique et va voir ses collègues, il leur explique ce que Batman vient de lui dire. Mais ses collègues le tuent pour venger leurs amis emprisonnés par Batman, avant de se rendre compte que Chill emporte dans sa tombe le secret de l'identité de Batman. Chill meurt dans les bras de Batman en l'appelant par son nom.

Dans Detective Comics #235 (1956), Batman découvre que Chill n'était pas un simple voleur mais un tueur à gages sous les ordres de Lew Moxon, un chef de la pègre ennemi que Thomas Wayne avait fait emprisonner.

Dans la minisérie The Untold Legend of the Batman, Alfred Pennyworth se souvient que Joe Chill était le fils de Alice Chilton, la nounou de Bruce Wayne.

Versions modernes[modifier | modifier le code]

Après la crossover Crisis on Infinite Earths, DC reinvente sa continuité. Dans Batman: Year One, Chill n'est jamais mentionné ni même nommé après le meurtre des Wayne et on ne nous dit pas ce qu'il est devenu.

Dans Batman: Year Two, les principaux chefs criminels de Gotham City decident d'engager Joe Chill pour se débarrasser du Faucheur, un tueur en série justicier. Batman se voit forcé de demander leur aide pour arrêter le Faucheur et doit faire équipe avec Chill, ce qu'il trouve répugnant. Batman jure de tuer Chill après. Chill reçoit l´ordre de tuer Batman, mais les chefs criminels sont tués par le Faucheur et le Faucheur est apparemment mort. Chill n'a plus de raison de remplir son contrat. Enfin, quand Batman décide de régler ses comptes avec Chill, il lui révèle son identité et le menace avec l'arme qui tua ses parents, le Faucheur le prit de vitesse et met une balle dans la tête de Chill ce qui épargne à Batman, la peine de commettre un meurtre par vengeance. Chill ne montra pas de remords lors de ses derniers instants. Plus tard, Batman réalise qu'il était sur le point de se transformer en ce qu'il jurait de combattre.

Dans la suite, Batman: Full Circle, un nouveau Faucheur entre en scène et c'est le fils de Joe Chill qui va essayer à son tour de tuer Batman avec des hallucinogènes pour susciter en lui la culpabilité d'avoir survécu à ses parents. Joe Chill Jr savait que son père avait tué les parents de Batman mais ignore son identité. Batman est finalement sauvé par Robin et réussit à surmonter sa culpabilité. Par la suite, Chill Jr est emprisonné par la police et Batman accepte que l'inimitié entre les Wayne et les Chills prenne fin.

Dans Zero Hour, il avait été établi que Joe Chill n'avait jamais été identifié, c'est pourquoi Batman voit en tous les criminels le meurtrier de ses parents.

Pourtant en 2006, une autre alteration cosmique établit que Chill avait été capturé pour le meurtre de Thomas et Martha Wayne.

Toutefois, Year Two ne fait pas toujours partie de la continuité DC puisque dans Batman #673, Joe Chill est à nouveau confronté par Batman.

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Batman: The Dark Knight Returns[modifier | modifier le code]

Dans la série limitée Batman: Dark Knight (Batman: The Dark Knight Returns) de 1986, Bruce Wayne décide de pardonner Chill après avoir été assailli par deux voyous. Il s'imagine qu'ils sont Chill mais les criminels perdent rapidement intérêt en lui et le laissent en paix. Finalement Bruce se rend compte que Chill n'avait pas tué ses parents par divertissement (comme les deux voyous) mais pour argent, et, il n'était pas réellement méchant.

Superman: Speeding Bullets[modifier | modifier le code]

Dans la série limitée Superman: Speeding Bullets, Kal-El est trouvé par Thomas et Martha Wayne et non par les Kents. Thomas et Martha, qui n'ont pas d'enfant, décident alors de l'adopter et de garder le secret sur son origine. et le nomment Bruce. Lorsque Thomas et Martha Wayne sont assassinés par Joe Chill, Bruce manifeste pour la première fois son pouvoir de vision thermique sur Chill et ne peut pas la contrôler. Joe Chill meurt brûlé vif.

Flashpoint[modifier | modifier le code]

Dans l'univers de Flashpoint, Joe Chill tue le jeune Bruce Wayne au lieu de ses parents. Thomas Wayne va se venger en devenant Batman. Martha Wayne devient le Joker.

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

The Super Powers Team: Galactic Guardians[modifier | modifier le code]

Dans l'épisode The Fear de The Super Powers Team: Galactic Guardians, dans un flashback provoqué par l'Épouvantail, Thomas, Martha et Bruce sont confrontés à Joe Chill. Quand Thomas essaie de se battre avec lui, Bruce dit: Non papa. Il a une… et une foudre est vue dans le ciel au moment de la mort des parents de Bruce.

Batman[modifier | modifier le code]

Selon Batman le meurtrier des parents de Bruce Wayne n'a jamais été attrapé. Dans The Batman Adventures #17 (qui fait partie de la continuité de la série animée) montre que Chill vécu terrifié après la nuit quand il tua les Wayne, surtout lorsque leur fils devient l'homme d'affaires le plus puissant de Gotham City. Chill voyait le visage de Bruce Wayne dans chaque personne. Finalement, il essaye de tuer le détective responsable du cas, qui avait promis de l'enfermer. Batman le sauve et après un court combat, Chill réussit à démasquer Batman et lorsqu'il voit le visage de Bruce, il croit etre devenu fou et se jette du balcon. Batman ignore qui est Chill et pourquoi il a refusé son aide.

La Ligue des Justiciers[modifier | modifier le code]

Joe Chill fait une apparition dans l'épisode Un cadeau empoissonné de La Ligue des justiciers. L'apparition fait partie d'une illusion de Batman dans laquelle Thomas désarme Chill et commence à le frapper sous le regard plaisant de Bruce. La scène se déroule quand Batman est capturé par la Pierre Noire, une plante extraterrestre qui attrape ses victimes et les fait vivre sa fantaisie créée par ses plus profonds désirs. Ironiquement, la seule phrase de Chill (On va commencer avec les jolies perles autour du cou de la dame) est prononcée par Kevin Conroy, la voix de Batman dans La Ligue des justiciers[réf. nécessaire].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Batman[modifier | modifier le code]

Dans Batman réalisé par Tim Burton, le meurtrier des parents de Bruce Wayne n'est pas Joe Chill mais Jack Napier qui deviendra le Joker. Joe Chill était présent dans le script originel du film.

Et dans Batman Forever réalisé par Joel Schumacher, on suppose que le meurtrier est toujours Jack Napier mais on ne voit pas son visage, vu qu'il est caché par de la brume.

Batman Begins[modifier | modifier le code]

Dans Batman Begins, Joe Chill (interprété par Richard Blake) semble être un voyou solitaire, qui dépouille les passants pour son propre compte. Alors qu'il ordonne à Thomas Wayne de lui donner son portefeuille et les bijoux de sa femme Martha, celui-ci accepte de les lui donner, mais lorsque Chill menace Martha de son arme Thomas s'interpose, ce qui pousse Joe Chill à lui tirer dessus ainsi que sur Martha, avant de s'enfuir avec son butin. Le film prend ainsi le parti d'un vol qui a mal tourné commis par un pauvre homme désespéré. Après avoir passé quatorze ans en prison il est remis en liberté conditionnelle, et alors qu'il sort du tribunal il est assassiné par une tueuse de Carmine Falcone, ce qui épargne à Bruce Wayne la peine de commettre un meurtre par esprit de vengeance. Il est assassiné pour avoir passé un marché avec le procureur de Gotham City, en effet il a partagé la même cellule que Falcone et a ainsi appris des informations qui auraient pu davantage incriminer le parrain de la pègre.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Dans Batman: Arkham Asylum, on entend la voix de Joe Chill lors du deuxième combat contre l'Épouvantail.
  • Dans Batman: Arkham City, on peut voir les silhouettes de Thomas et Martha Wayne tracées à la craie dans l'allé du Crime. Batman peut s'y agenouiller près d'une rose pour rendre hommage à ses parents.
  • Dans Batman: Arkham Origins, il sera présent lors d'un rêve de batman drogué par le chapelier fou, le joueur le contrôlera a la première personne et devra assassiner Thomas et Martha Wayne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Batman #47, juin 1948, scénario de Bil Finger, dessin de Bob Kane.