Carmine Falcone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carmine Falcone
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman.

Activité(s) Mafia
Adresse The Roman's penthouse,
Gotham City
Famille Sophia Giante Falcone (fille), Mario Falcone (fils), Alberto Falcone (fils), Kitrina Falcone (fille), Selina Kyle (fille "rumeur")
Ennemi(s) Batman
Catwoman
Harvey Dent
Holiday

Créé par Frank Miller
David Mazzucchelli
Interprété par Tom Wilkinson (Batman Begins, 2005)
Première apparition Batman #404 (1987)
Éditeur(s) DC Comics

Carmine Falcone, surnommé « le Romain », est un personnage de fiction appartenant à l'univers de DC Comics. Créé par le scénariste Frank Miller et le dessinateur David Mazzucchelli, il est apparu pour la première fois dans le comic book Batman #404 en 1987.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Carmine Falcone est le parrain de la mafia de Gotham City et dirige toutes les activités illégales de la ville. Il a également la police dans sa main. Catwoman le soupçonne d'être son père. Ses crimes étant une grosse source de revenus, il tente tout pour avoir un compte de banque dans la Gotham City Bank pour blanchir son argent gagné dans ses activités criminelles. Suite au refus de l'administration de la banque, il demande l'aide de L'Empoisonneuse, du Chapelier fou et de l'Épouvantail pour l'aider à posséder ce compte en banque, rompant ainsi le pacte tacite séparant les gangster des "fêlés". Il se fait assassiner un jour d'Halloween par Double-Face, alias Harvey Dent, le procureur récemment défiguré sur son ordre, devant sa fille Sophia qui tombe du balcon en tentant d'assassiner le tueur[1].

Famille Falcone[modifier | modifier le code]

Sophia Falcone[modifier | modifier le code]

À la mort de son père (Carmine), c'est elle qui a repris l'activité mafieuse. Pour venger feu son père, elle élabore un vicieux stratagème à l'encontre de Double-Face. Ce dernier finira par la tuer alors qu'elle s'apprêtait à pendre Batman[2].

Mario Falcone[modifier | modifier le code]

Le frère benjamin de Sophia et seul membre presque honnête de la famille, Mario est à la tête d'une entreprise d'importations, qu'il désire entièrement légale et débarrassée de la mauvais réputation du nom de Falcone. Lors d'une réunion, le Joker tua tous le conseil d'administration d'une entreprise avec qui il entrait en affaire. Mario collabora aussi avec Janice Porter, une jeune procureur à la suite d'Harvey Dent dont elle est l'amante, pour lui parler de toutes les activités que fait sa sœur. Ce sera le seul survivant de la famille, bien qu'il soit brisé par la folie dans laquelle sont tombés sa sœur et son frère[2].

Alberto Falcone[modifier | modifier le code]

Dernier-né de la famille, il est en réalité «Holiday» (il ne fut toutefois pas le seul à endosser cette identité), un tueur en série n'agissant que les jours fériés et qui tint Gotham sous son emprise pendant un an. Après le meurtre de Salvatore Maroni, il fut arrêté par Batman, qui le blessa au bras droit. Alors qu'il devait passer à la chambre à gaz, Janice Porter réussit à le faire interner dans une maison de la Familia sous surveillance électronique. Atteint psychologiquement, croit-on, Alberto hallucina la voix de son père un bon moment. Trouvant le cadavre de Janice sur son lit et son pistolet préféré dans la main, il comprit que le tout n'était qu'une machination pour le pousser à se tuer. Il finit par découvrir que l'Homme-Calendrier, l'un de pions de Double-Face, en était l'auteur. Après l'avoir blessé, il succomba peu de temps après, aux mains de sa sœur[2].

Kitrina Falcone[modifier | modifier le code]

Nièce de Mario Falcone, elle est d'abord connue sous le nom de Kittyhawk avant de devenir Catgirl. Après une tentative de meurtre de son oncle (qui pensait qu'elle essayait de le doubler ), elle prend la fuite, rencontre Catwoman et devient son acolyte. Elle apparaît dans les histoires "Life after Death" et "Eye of the Beholder"[3].

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Comics[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Film d'animation[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Batman : Year One et Batman : Un long Halloween
  2. a, b et c Batman : Un long Halloween-Dark Victory
  3. Batman # 692-697, # 704, # 706, # 710-712