Médecine du sport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La médecine du sport ou médecine sportive est la médecine spécialisée dans les différents aspects médicaux liés à la pratique du sport. Contrairement à des idées reçues, la médecine du sport n'est pas réservée aux pratiquants.

Principes[modifier | modifier le code]

La médecine du sport étudie la physiologie et la biologie du sport : métabolisme énergétique, adaptation du corps à l'effort, entraînement et surentraînement, fatigue et récupération, biométrie, dopage, nutrition

Elle étudie également les spécificités de la pratique sportive selon l'âge et l'état de santé du patient sportif, selon le sport pratiqué, selon le niveau de pratique, l'amateurisme ou la compétition, le matériel utilisé et l'environnement.

Cette étude approfondie des aptitudes physiques du corps humain permet ensuite une sélection très fine des profils physiques les plus adaptés à la pratique sportive de compétition, notamment sur le plan cardiaque puisque les meilleurs sportifs d'endurance ont des cœurs à battements très lents.

Elle comprend la prévention des accidents chez le sportif, la prise en charge en urgence des traumatismes dus aux activités sportives, la surveillance et l'évaluation médicale des entraînements chez les sportifs, la prise en charge spécifique des sportifs de haut niveau.

Le médecin du sport doit connaître les particularités de l'examen médical du sportif, les indications et la réalisation des différentes épreuves d'aptitude, les pièges rencontrés lors de la délivrance de certificats.

Formation[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Le médecin du sport doit obtenir le DESC (Diplôme d'Etudes Spécialisées Complémentaire) mis en place depuis 2005. Ce diplôme se déroule sur 2 années durant lesquelles le médecin doit effectuer 4 stages de 6 mois dans des services hospitaliers ou des centres agréés en médecine du sport par la SFMES (Société Française de Médecine de l'Exercice et du Sport). Le médecin doit également valider des acquis par des cours et la présentation d'un mémoire original[1]. Le DESC de médecine du sport est à distinguer de l'ancienne Capacité de médecine du sport, simple diplôme obtenu par validation d'une centaine d'heures de cours dans une faculté de médecine. De plus, seul un interne par région peut prétendre chaque année à la formation au sein du DESC de médecine du sport[1]. Le DESC garantit ainsi une réelle spécialisation, au même titre que les autres[2] : chirurgie orthopédique, chirurgie infantile, réanimation, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pr Pierre Rochcongar « Diplôme d'études spécialisées complémentaire en Médecine du sport » sur le site de la Société française de médecine de l'exercice et du sport, le 8 juillet 2004, actualisé le 27 décembre 2005 et en août 2012.
  2. http://www.remede.org/documents/rubrique124.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]