La Nef (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Nef (coopérative))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la société financière. Pour la revue mensuelle, voir La Nef (revue). Pour les autres sens, voir La Nef.

La NEF

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de La NEF

Création 1988
Fondateurs Henri Nouyrit
Jean-Pierre Bideau
Forme juridique Coopérative
Slogan « Votre partenaire financier pour une économie plus humaine »
Siège social Drapeau de France Vaulx-en-Velin (Rhône-Alpes(France)
Direction Jean-Marc de Boni (président du directoire)
Sociétaires 33 466[1] (2014)
en augmentation + 892
Activité Finances solidaires
Sociétés sœurs Enercoop
Biocoop
Les Nouveaux Robinson
Terre de Liens
Banca Popolare Etica
Effectif 60 salariés
Site web www.lanef.com
Bilan comptable 321 millions €[1] (2013)

La Société financière de la Nef est une coopérative de finances solidaires dont le siège social se trouve à Vaulx-en-Velin (Rhône-Alpes). Elle s'est inspirée à ses débuts de la pensée sociale anthroposophique[2], et défend aujourd'hui les valeurs de l'écologie et de l'économie sociale et solidaire. Depuis sa création en 1988, elle exerce une double activité de collecte d’épargne et de crédit dans le cadre d’un agrément de la Banque de France.

Historique[modifier | modifier le code]

La Nef est d'abord créée sous forme associative en 1979 : L’Association La N.E.F (Nouvelle Economie Fraternelle). La nouvelle loi bancaire de 1984 contraint l’association à poursuivre certaines de ses activités sous une autre forme juridique : à l'initiative de 650 coopérateurs, la société financière anonyme coopérative de la Nef est créée en 1988 en complément des activités de l'association. Le premier président de la société financière a été Henri Nouyrit, paysan et dirigeant coopératif. Le premier siège social était installé à Bourbon-l'Archambault (Auvergne).

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L’épargne collectée sur des comptes de dépôts à terme ou sur des comptes courants est déposée par des particuliers, des associations et des entreprises. La Nef gère de manière autonome et souveraine les fonds placés sur les comptes à terme. En ce qui concerne les comptes courants, la Nef ne disposant pas encore de l'agrément en tant qu'établissement bancaire, ils sont hébergés, dans le cadre d'un partenariat, par le Crédit coopératif, membre du groupe Banque populaire.

La NEF est membre de la Fédération européenne des banques éthiques et alternatives (FEBEA) et de l'Association internationale des investisseurs en économie sociale (INAISE), toutes deux basées à Bruxelles (Belgique).

En compagnie de ses partenaires italiens, Banca Popolare Etica, et espagnols, Fiare (es), la Nef travaille à la construction d’une banque éthique coopérative européenne. Le « manifeste pour une banque éthique européenne » a été adopté par la Nef en mai 2008[3].

Activité[modifier | modifier le code]

Les financements accordés par la société financière de la Nef permettent de soutenir la création et le développement d’activités professionnelles et associatives à des fins d’utilité sociale et environnementale.

En 2007, 315 prêts ont été accordés pour un montant total de 19,7 millions €.
En 2008, 282 prêts ont été accordés pour un montant total de 22 millions €.
En 2009, 270 prêts ont été accordés pour un montant total de 21,3 millions €.
En 2010, 236 prêts ont été accordés pour un montant total de 16,5 millions €.
En 2012, 242 prêts ont été accordés pour un montant total de 36 millions €.

En 2009, plus de 21 500 sociétaires avaient déposé leur épargne ou souscrit un prêt auprès de la Nef[4]. Fin 2012, plus de 32 500 sociétaires avaient rejoint la société. Leur nombre croît à raison de plus de 300 nouveaux membres par mois[5].

Comme pour toute PME, la souscription de capital de La Nef ouvre droit à réduction d’impôt sur le revenu et réduction d'ISF[6], ce qui est une manière pour l'État de soutenir le développement des petites et moyennes entreprises.

En 2013, la Nef a lancé "Prêt de chez moi" [7], une plateforme internet de finance participative mettant en relation des entrepreneurs ayant des besoins de financement et des citoyens souhaitant affecter leur épargne à des projets locaux et responsables

Valeurs[modifier | modifier le code]

Transparence[modifier | modifier le code]

La principale valeur défendue par La Nef est la transparence : chaque année, l'ensemble des sociétaires reçoit la liste intégrale et détaillée des prêts débloqués (montant, durée, coordonnées de l'emprunteur, évaluation environnementale et sociale, présentation du projet et de la motivation à le soutenir). Les épargnants qui choisissent de placer leur argent sur des comptes de La Nef peuvent ainsi constater concrètement quels projets sont financés avec leur argent.

Cette conception de la transparence se retrouve dans l'un des slogans de La Nef : « Pour que l'argent relie les hommes ». C'est aussi le sens du mot fraternité dans l'acronyme Nouvelle Économie Fraternelle, qui fait référence aux analyses économiques de Rudolf Steiner[8].

Toutefois Jacky Blanc a déclaré à Libération que « La Nef n'a jamais été liée de façon institutionnelle à l'anthroposophie[9] ».

Écologie[modifier | modifier le code]

La Nef a dès ses débuts soutenu des projets écologiques, notamment d'agriculture biodynamique, inspirée de Rudolf Steiner. L'ensemble des valeurs défendues par La Nef ont rapidement attiré de nombreux écologistes parmi les nouveaux sociétaires, orientant ainsi les choix de prêts non seulement vers l'agriculture biodynamique mais plus largement vers tous les projets écologiques : agriculture biologique, magasins bios, développement des énergies renouvelables, éco-construction… La Nef soutient notamment des projets de Biocoop, Nouveaux Robinson, Enercoop, Terre de Liens, etc[10].

Coopérative[modifier | modifier le code]

La Nef affiche un fonctionnement coopératif et en particulier une participation des sociétaires selon le principe « une personne = une voix ». La mobilisation des sociétaires permet effectivement que leur voix soit prépondérante : par exemple, lors de l'Assemblée générale de 2010, sur 4 947 votants, il y avait 279 sociétaires présents ou représentés, 2 733 votes par correspondance et 1 935 pouvoirs au président, chiffres qui démontrent le fonctionnement démocratique de la Nef[11].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Chiffres clés
  2. Interview de Marie-Laure Hairie, responsable épargne et vie coopérative. Voir aussi le livre de Rudolf Steiner : Cours d'économie et séminaire
  3. Manifeste pour une Banque Éthique Européenne
  4. la Nef, chiffres clés
  5. Chiffres-clés et Un organisme alternatif au cœur des circulations financières
  6. http://www.lanef.com/epargner/documents/1_capitalcg_conditions_generales_juillet2010_ok.pdf
  7. Prêt de chez moi
  8. Rudolf Steiner, Cours d'économie et séminaire, Éditions Anthroposophiques Romandes, Genève, 2004.
  9. http://www.liberation.fr/economie/01012306686-banque-ethique-nous-sommes-les-derniers-de-la-classe-en-europe
  10. Nos partenaires - lanef.coop
  11. Vif-argent no 53, été 2010.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]