Michael Henry Wilson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dédicaçant son ouvrage sur Clint Eastwood, à Amiens en novembre 2007

Michael Henry Wilson est réalisateur, producteur, critique et historien du cinéma.

Né le 2 octobre 1946 à Paris[1], il est mort le 26 juin 2014 (à 67 ans) dans sa maison de Westlake[1], en Californie. Son livre retraçant le parcours de 58 cinéastes américains, A la porte du paradis, cent ans de cinéma américain, a été publié en France au printemps 2014. Michael Wilson, bilingue grâce à un père américain et une mère française, était le petit-fils de Henri Hoppenot, diplomate français qui fut notamment délégué du gouvernement provisoire, présidé par le Général de Gaulle, aux Etats-Unis en 1943, ambassadeur comme représentant permanent de la France à l'ONU de 1952 à 1955, et membre du Conseil d’État de 1956 à 1964. Sa grand-mère, Hélène Hoppenot, a laissé un important Journal[2] (publié aux éditions Claire Paulhan) et plusieurs albums de photos.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Clint Eastwood, le franc-tireur

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Michael Henry Wilson dies at 67; documentarian filmed Scorsese, Mandela »
  2. Hélène Hoppenot, Journal 1918-33, Rio de Janeiro, Téhéran, Santiago du Chili, Berlin, Beyrouth, Damas, Collection Pour Mémoire, éditions Claire Paulhan, Paris, 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]