Gornești

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gornești
Blason de Gornești
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Mureș
Maire
Mandat
Gyula Kolcsár UDMR
2008
Code postal 547 280
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 5 757 hab. (2007)
Densité 106 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 40′ N 24° 39′ E / 46.67, 24.6546° 40′ Nord 24° 39′ Est / 46.67, 24.65  
Altitude 338 m
Superficie 5 439 ha = 54,39 km2
Divers
Cours d'eau Mureș
Fondation 1319
Localisation
Localisation de Gornești dans le județ de Mures
Localisation de Gornești dans le județ de Mures

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Gornești

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Gornești

Gornești ou Gemyeszeg en hongrois, (autrefois nommée Ghemesig, Kertzing en allemand) est une commune roumaine du județ de Mureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Gornești est située dans le nord du județ, sur la rive gauche du Mureș, dans un paysage de collines, à 18 km au sud de Reghin et à 17 km au nord de Târgu Mureș, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des neuf villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Gornești (2 027), siège de la municipalité ;
  • Iara de Mureș (388) ;
  • Iliora (140) ;
  • Mura Mare (54) ;
  • Mura Mică (60) ;
  • Pădureni (454) ;
  • Periș (1 855) ;
  • Petrilaca de Mureș (505) ;
  • teleac (402).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1319 sous le nom de Knezeg.

La commune de Gornești a appartenu au Royaume de Hongrie, puis à l'Empire d'Autriche et à l'Empire austro-hongrois.

En 1876, lors de la réorganisation administrative de la Transylvanie, elle a été rattachée au comitat de Maros-Torda.

La commune de Gornești a rejoint la Roumanie en 1920, au Traité de Trianon, lors de la désagrégation de l'Autriche-Hongrie. Après le Deuxième arbitrage de Vienne, elle a été de nouveau occupée par la Hongrie de 1940 à 1944, période durant laquelle sa petite communauté juive fut exterminée par les Nazis. Elle est redevenue roumaine en 1945.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Gornești compte 15 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Gyula Kolcsár a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 8
Parti civique hongrois (PCM) 3
Parti démocrate-libéral (PD-L) 2
Parti national libéral (PNL) 1
Parti social-démocrate (PSD) 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 1 512 Roumains (22,24 %), 5 188 Hongrois (76,32 %) et 21 Allemands (0,31 %)[5].

En 1930, on recensait 1 909 Roumains (28,41 %), 4 413 Hongrois (65,68 %), 29 Juifs (0,43 %) et 168 Tsiganes (2,50 %).

En 2002, 1 122 Roumains (19,06 %) côtoient 4 437 Hongrois (75,39 %) et 320 Tsiganes (5,43 %)[4].

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002
4 786 5 233 6 446 6 798 6 719 7 739 7 057 5 893 5 885
2007 - - - - - - - -
5 757[6] - - - - - - - -


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture et l'élevage.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Gornești se trouve sur la route nationale DN15 qui relie Târgu Mureș avec Reghin et Piatra Neamț.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

La ligne de chemin de fer Deda-Războieni traverse la commune et la met en relation ferroviaire avec Târgu Mureș et Reghin.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

  • Gornești, château Teleki de style baroque, construit entre 1772 et 1803 sur l'ordre du comte Sámuel Teleki, grand parc orné de statues.
  • Gornești, crypte qui abrite les sépultures des comtes Teleki.
  • Gornești, église réformée de 1456, clocher de 1797.
  • Mura Mare, église en bois des Sts Archanges du XVIIe siècle.
  • Mura Mică, église en bois des Sts Archanges du XVIIe siècle.

Personnages[modifier | modifier le code]

Nés à Gornești :

  • Sámuel Teleki (1739-1822), chancelier de Transylvanie, fondateur de la bibliothèque Teleki de Târgu Mureș.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carte du județ de Mureș

(en) Présentation du château sur le site officiel du județ

(hu) photographies du château de Gornești

Notes et références[modifier | modifier le code]