Nélida Piñón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nélida Piñón

Nélida Piñón, née le 3 mai 1937 à Rio de Janeiro, est une écrivaine brésilienne membre de l'Académie brésilienne des lettres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le prénom de Nélida est une anagramme du nom de son grand-père, Daniel. Ses grands-parents étaient des immigrants Galiciens, de Cotobade dans la province de Pontevedra. Son livre Une république dos Sonhos traite de l'émigration telle que l'ont vécu ses grands-parents depuis la Galice au Brésil et les multiples difficultés et épreuves qu'ils subirent.

Nélida Piñón a fait des études supérieures de journalisme dont elle est diplômée. Elle était la rédactrice en chef et membre du conseil éditorial de plusieurs revues au Brésil et à l'étranger.

En 1995, elle reçut le Prix ​​Juan Rulfo décerné par Radio France International. Elle est également lauréate du Prix Casa de las Americas.

En 1996, elle fut la première femme à devenir membre de l'Académie brésilienne des lettres. En 2005, elle se voit décerner le Prix Prince des Asturies de littérature.

En avril 2007, elle devient docteur Honoris Causa de l'Université nationale autonome du Mexique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Guía-mapa de Gabriel Arcanjo (1961)
  • Madeira Feita Cruz (1963)
  • Tempo das frutas (1966)
  • Fundador (1969)
  • A casa da Paixao (1972)
  • Sala de armas (1973)
  • Tebas de mi corazón (1974)
  • La fuerza del destino (1977)
  • El calor de las cosas (1980)
  • A doce canção de caetana
  • O pão de cada dia
  • Até amanhã, outra vez
  • O presumível coração da América
  • A república dos sonhos (1984)
  • Vozes do Deserto (2004)

Lien externe[modifier | modifier le code]