Juan Rulfo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Juan Rulfo

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Juan Rulfo

Nom de naissance Juan Nepomuceno Carlos Pérez Rulfo Vizcaíno
Activités Écrivain, scénariste et photographe
Naissance 16 mai 1917
Sayula, Jalisco
Drapeau du Mexique Mexique
Décès 8 janvier 1986 (à 68 ans)
Mexico
Drapeau du Mexique Mexique
Langue d'écriture Espagnol
Genres Roman, nouvelle
Distinctions Prix Prince des Asturies (1983)

Œuvres principales

Juan Rulfo, de son nom complet Juan Nepomuceno Carlos Pérez Rulfo Vizcaíno (Sayula (Jalisco), 16 mai 1917Mexico8 janvier 1986), est un écrivain, scénariste et photographe mexicain mondialement connu pour son recueil de nouvelles El llano en llamas (La plaine en flammes) et son roman Pedro Páramo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1917 à Sayula, une petite localité de l'État de Jalisco, il passa son enfance dans un orphelinat de Guadalajara. Son père est assassiné en 1923, ainsi que de nombreux membres de sa famille.

La publication d'un recueil de nouvelles, El llano en llamas (1953), traitant de la vie des paysans de la région de Jalisco dans une nature aride et hostile, en a fait un des écrivains mexicains modernes les plus célébrés.

En 1955, il publie son roman Pedro Páramo, qui traite de la confusion entre le monde des morts et des vivants. Ce roman, qui aura une répercussion mondiale, reflète en particulier cette fascination qu'entretiennent les Mexicains avec la mort (notamment lors de la fête des morts).

Curieusement, après ces deux succès, il s'éloigne progressivement de l'écriture et travaille pour la télévision. Il finit sa carrière comme directeur éditorial de l’Instituto Indigenista de México, qui est comparable au Bureau des affaires indiennes.

Il meurt à Mexico le 8 janvier 1986.

Prix éponymes[modifier | modifier le code]

Deux prix littéraires portent son nom :

Galerie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le llano en flammes, Gallimard, 2001 ((es) El llano en llamas, 1953), trad. Gabriel Iaculli, nouvelles
    Comprend 17 nouvelles.
  • Pedro Páramo, Gallimard, 1959 ((es) Pedro Páramo, 1955), trad. Roger Lescot, roman
    Nouvelle traduction en 2005 par Gabriel Iaculli et éditée par Gallimard.
  • Le coq d'or, Gallimard, coll. « L'Imaginaire », 2009 ((es) El gallo de oro, 1980), trad. Gabriel Iaculli, roman
    Rédigé entre 1956 et 1958.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]