Gwich’in (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue gwich’in. Pour le peuple gwich’in, voir Gwich’in (peuple).
Gwichʾin
Pays États-Unis, Canada
Région Alaska, Yukon
Nombre de locuteurs 800[1]
Typologie tonale
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 gwi
ISO 639-3 gwi
IETF gwi

Le gwich’in (anciennement kutchin, en français loucheux) est une langue athapascane septentrionale, parlée en Alaska aux États-Unis et au Yukon au Canada. C'est une langue officielle dans les Territoires du Nord-Ouest au Canada.

Dialectes[modifier | modifier le code]

La langue compte plusieurs variétés. Un fait remarquable est que les locuteurs les plus jeunes ont tendance à prononcer les voyelles nasales comme /voyelles + n/[2] (sous l’influence de l’anglais devenu prépondérant dans la vie courante).

Phonologie[modifier | modifier le code]

Voyelles[modifier | modifier le code]

Les voyelles ont quatre qualités en gwich’in : brève, longue, nasale brève, nasale longue. Les cinq voyelles simples sont [a], [e], [i], [o] et [u]. Ces voyelles ont des équivalents longs notés par une double voyelle[3].

  • łuk choo - saumon royal

Les voyelles nasales peuvent être aussi longues et sont écrites à l’aide d'un ogonek.

  • mahsį - merci (emprunt au français).
  • gat’ąąchįį - elle s'appuie contre

Consonnes[modifier | modifier le code]

Voici la liste des phonèmes consonantiques du gwich'in en orthographe standard, accompagnés de leur prononciation notée entre crochets dans l'API[3] :

Bilabiales Dentales Alvéolaires Postalv. Rétroflexe Dorsales Glottales
Centrales Latérales Palatales Vélaires
Occlusives simples b [p] d [t] g [k] ʼ [ʔ]
aspirées t [] k []
éjectives tʼ [] kʼ []
Affriquées simples ddh [t͡θ] dz [t͡s] dl [t͡ɬ] j [t͡ʃ] dr [ʈ]
Aspirées tth [t͡θʰ ] tz [t͡sʰ ] [ t͡ɬʰ ] ch [ t͡ʃʰ ] tr [ ʈʰ ]
Éjectives tsʼ [t͡sʼ ] tłʼ [ t͡ɬʼ ] chʼ [ t͡ʃʼ ] trʼ [ ʈʾ ]
Fricatives sourdes th [θ] s [s] ł [ɬ] sh [ʃ] shr [ʂ] kh [x] h [h]
sonores v [β] th [ð] z [z] l [l] zh [ʒ] zhr [ʐ] gh [ɣ]
Nasales m [m] n [n]
Liquide r [r]
Semi-voyelle y [j]

Une langue tonale[modifier | modifier le code]

Le gwich’in est une langue tonale qui possède deux tons : haut et bas[2]. Exemples :

  • shìh - nourriture (ton bas)
  • shih - grizzli (ton haut)

Le ton haut n’est jamais marqué dans l'orthographe officielle du gwich’in. Le ton bas est parfois indiqué à l’aide d’un accent grave.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. a et b Peter, 1993, p. V.
  3. a et b Peter, 1993, p. II.

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) Peter, Katherine , Dinjii zhuh ginjik nagwan tr'iłtsąįį. Gwich'in Junior Dictionary, Anchorage, National Bilinguial Materials Development Center, Rural Education Affairs, University of Alaska, 1993.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Wikipédia en Gwich’in (langue) dans l'Incubateur de Wikimedia.