Français canadien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Français canadien
Parlée au Canada et aux États-Unis
Région
Nombre de locuteurs 11 552 800 en 2005[1] au Canada, et 2 000 000 aux États-Unis.
Typologie SVO flexionnelle, syllabique
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle du Drapeau du Canada Canada, Drapeau : Québec Québec, Flag of Manitoba.svg Manitoba, Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick, Flag of Ontario.svg Ontario
Codes de langue
IETF fr-ca

Le français canadien est le terme général qui regroupe les diverses variétés de la langue française parlées par les francophones du Canada. La plus importante de ces variétés est celle du Québec, appelée le français québécois. Cependant le français est également parlé au Nouveau-Brunswick et par d'importantes minorités francophones dans des régions des provinces canadiennes de l’Ontario et du Manitoba[2], ainsi que par les petites communautés francophones dans le New Hampshire et le Vermont, aux États-Unis. Les Canadiens français (et les Acadiens) immigrèrent en effet en grand nombre aux États-Unis durant la période allant de 1830 à 1930. La Louisiane conserve également une population francophone, tandis que les autres centres francophones des États-Unis (Detroit, Saint-Louis, etc.) ont été assimilés.

Statut[modifier | modifier le code]

Le français a le statut de langue officielle au niveau fédéral au Canada, bien que l'anglais soit la langue maternelle majoritaire des Canadiens. Le gouvernement canadien fournit ainsi des services dans les deux langues. Le français, seule langue officielle au Québec au niveau provincial, est une des langues officielles avec l'anglais au Nouveau-Brunswick, seule province officiellement bilingue. Le français est également une des nombreuses langues officielles dans chacun des trois territoires nordiques du Canada : Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut.

Les gouvernements provinciaux de l'Ontario, du Nouveau-Brunsiwck et du Manitoba s'obligent à fournir les services gouvernementaux en français dans les régions où le nombre de francophones le justifie. Toutes les provinces canadiennes sont tenues de fournir l'éducation primaire et secondaire aux minorités des deux langues officielles.

Le français employé au Québec est encadré par l'Office québécois de la langue française.

Variétés[modifier | modifier le code]

Groupes francophones du Canada[modifier | modifier le code]

Article connexe : Canadiens français.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce chiffre représente le nombre de locuteurs de la langue française au Canada en 2005 selon l'Organisation International de la Francophonie. Il comprend donc des locuteurs qui parlent le français courrament 9 487 500, et ceux qui parlent le français partiellement 2 065 300.
  2. Pierre Martel, Hélène Cajolet-Laganière, « La norme du français québécois », sur UQAC, Université du Québec à Chicoutimi,‎ 1996 (consulté le 30 mai 2009) : « Par immigration, ce français s'est répandu à l'ouest du pays, notamment en Ontario et au Manitoba. »

Articles connexes[modifier | modifier le code]