Géographie sociale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La géographie sociale est la branche de la géographie humaine qui étudie les rapports entre sociétés et espaces. Elle décrit et explique les aspects de la vie sociétale qui contribuent à la différenciation du monde.

Espaces et territoires[modifier | modifier le code]

Concepts d'espaces[modifier | modifier le code]

Dans l'approche de l'espace que la géographie sociale met en avant, ce dernier est à considérer comme une production sociale. L'espace est un produit des sociétés, c'est l'un des postulats que met en avant la géographie sociale. Le « renversement de l'ordre des facteurs » (Renée Rochefort) exprime la volonté de certains géographes de ne plus considérer l'espace seul et premier, déconnecté des sociétés. Il s'agit alors de prendre en compte les rapports complexes et dialectiques entre sociétés et espaces. L'espace est un produit des sociétés qui y vivent et se le représentent, qui le construisent, l'aménagent, se le disputent parfois.

Originalité de la géographie sociale[modifier | modifier le code]

Processus auxquels s'intéresse la géographie sociale :

Liens externes[modifier | modifier le code]