Yuppie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yuppie est un acronyme de Young Urban Professional.

Histoire[modifier | modifier le code]

Terme anglophone typique des années 1980, il définit les jeunes cadres et ingénieurs de haut niveau, évoluant dans les milieux de la haute finance et habitant le cœur des grandes capitales occidentales. Sa paternité est attribuée sans certitude à plusieurs personnes au début des années 1980, dont Peter York (en)[1].

D'abord forgé par des sociologues, afin de nommer cette population à l'existence inédite, puisque défrayant le schéma générationnel classique en termes de pouvoir, visibilité, poids économique, « yuppie » devient aussi un terme péjoratif (un peu comme « bobo »), désignant les jeunes ambitieux cyniques, faire-valoir du capitalisme dans sa version la plus inégalitaire, obsédés par l'argent et la réussite, amoraux, matérialistes à l'extrême. Un terme équivalent, qui contient aussi la connotation années 1980 du terme yuppie, serait en France la figure du golden boy.

D'autres acronymes ont été déclinés de yuppie :

  • buppie, pour Black Urban Professional
  • guppie, pour Gay Urban Professional

Néanmoins, de tels termes, si spécifiques, sont surtout symptomatiques du mouvement moral dit « politiquement correct » qui s'exprime dans la société américaine depuis les années 1990.

Évocation[modifier | modifier le code]

  • Groupe de pop-rock messin « The Yupps » directement inspiré des Yuppies.
  • Le groupe irlandais U2 a donné un concert gratuit et impromptu ironiquement intitulé Save the Yuppies au Justin Herman Plaza à San Francisco, Californie, le 11 novembre 1987. Ce court concert a été rendu célèbre pour l'extrait figurant sur Rattle and Hum, l'album et le film respectivement produits par Jimmy Lovine et Phil Joanou.
  • Dans le comic book ainsi que les films Iron Man, le personnage principal Tony Stark est un playboy milliardaire, industrialiste et talentueux ingénieur, à la tête de Stark Industies, une compagnie multinationale d'armement militaire. Malgré le fait qu'il devienne un super-héros, Stark reste tout de même un Yuppie (même si cette partie de lui s'estompe légèrement après qu'il commence à sauver le monde sous le masque de Iron Man). Il est fréquemment montré en train de boire et est connu pour avoir d'innombrables conquêtes d'un soir. Il montre aussi un besoin de reconnaissance par le monde entier car il dévoile en public qu'il est Iron Man, ce qui va à l'encontre du comportement classique du super-héros.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Suivant les sources, la paternité ou l'origine de l'acronyme peut être variée ; Peter York est cité à propos de « Yuppie » dans une source de qualité sans que celle-ci ne fasse référence, in : Valerie Mendes et Amy de la Haye (trad. Laurence Delage, et al.), La mode depuis 1900 [« 20th Century Fashion »], Paris, Thames & Hudson, coll. « L'univers de l'art »,‎ 2011, 2e éd. (1re éd. 2000), 312 p. (ISBN 978-2-87811-368-6), chap. 8 (« 1976-1988 Sédition et consumérisme »), p. 223 à 224