Classe Aurore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aurore.
Classe Aurore
Image illustrative de l'article Classe Aurore
Maquette de L'Africaine
Classe Créole
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin
Longueur 73,5 m
Maître-bau 6,5 m
Tirant d'eau 4,2 m
Déplacement Surface : 900 tonnes
En plongée: 1170 tonnes
Propulsion Diesel-électrique
Puissance Diesel : 3 000 ch
Électrique: 1 400 ch
Vitesse Surface : 15 nœuds
Plongée : 9 nœuds
Profondeur 100 m
Caractéristiques militaires
Armement 9 tubes lance-torpilles de 550 mm
1 canon de 100 mm
2 mitrailleuses de 13,2 mm
Rayon d’action 5 600 milles nautiques à 10 nœuds
2 250 milles nautiques à 15 nœuds
80 milles nautiques en immerssion à 5 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 44 hommes
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Période de service 1946-1962
Navires prévus 23
Navires annulés 8
Navires en activité 5
Navires préservés 0
Précédent Classe Minerve Classe Narval Suivant

La Classe Aurore (nommé également parfois Classe Créole) était une classe de sous-marins d'attaque côtier à propulsion classique construits en France à la fin des années 1930 pour la Marine nationale française.

Certains de ces navires ont été capturés par l'Allemagne nazie, après la bataille de France, la plupart d'entre eux encore en cours de construction.

Cinq des navires: Andromède, Astrée, L'Africaine, Artémis et Créole, ont été achevés après la guerre, armés et utilisés par les forces sous-marines françaises et ont servi jusque dans les années 1960. L'Andromède, Artémis et Créole étaient munis d'adaptation conformes au programme américain Guppy et équipés de snorkels.

Cette classe a comporté 15 sous-marins et il y en a eu 8 autres en projets non réalisés

Sous-marins[modifier | modifier le code]

Nom Chantier de construction Lancement Destiné
Aurore (Q192) Arsenal de Toulon
Toulon
1939 Sabordé le 27 novembre 1942
Créole (Q193-S606) Chantiers Augustin Normand
Le Havre
8 juin 1940 Ferraillé en 1961
Bayadère (Q194) Chantiers Augustin Normand
Le Havre
Ferraillé en 1940 encore sur quille, à 62 % d'achèvement 1992
Favorite (Q195) Chantiers Worms
Rouen
Septembre 1938 Capturé par les allemands à 37 % d'achèvement, sabordé en juillet 1944
L'Africaine (Q196-S607) Chantiers Worms
Rouen
7 décembre 1946 Ferraillé en 1963
Astrée (Q200-S608) A & Chantier Dubigeon
Nantes
Ferraillé en 1965
Andromède (Q201-S601) A & Chantier Dubigeon
Nantes
Ferraillé en 1965
Antigone (Q202) Chantiers Schneider et Cie
Chalon-sur-Saône
Ferraillé en 1940 encore sur quille, à 11 % d'achèvement
Andromaque (Q203) Chantiers Worms
Rouen
Ferraillé en 1940 encore sur quille, à 17 % d'achèvement
Artémis (Q206-S603) Chantiers Augustin Normand
Le Havre
Ferraillé en 1967
Armide (Q207) Chantiers Worms
Rouen
Ferraillé en 1940 encore sur quille, à 4 % d'achèvement
Hermione (Q211) Chantiers Augustin Normand
Le Havre
Ferraillé encore sur quille, à 8 % d'achèvement
Gorgone (Q212) Chantiers Augustin Normand
Le Havre
Ferraillé encore sur quille, à 5 % d'achèvement
Clorinde (Q213) A & Chantier Dubigeon
Nantes
Ferraillé en 1940 encore sur quille, non fini
Cornélie (Q214) A & Chantier Dubigeon
Nantes
Quille jamais lancée

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]