Choumen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Choumen
Шумен
Blason de Choumen
Héraldique
Vue panoramique de Choumen et du monument construit pour commémorer les 1300 ans de la création de la Bulgarie par Asparoukh
Vue panoramique de Choumen et du monument construit pour commémorer les 1300 ans de la création de la Bulgarie par Asparoukh
Administration
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Oblast Choumen (oblast)
Code postal 9700
Démographie
Population 86 290 hab. (fin 2010[1])
Géographie
Coordonnées 43° 17′ 00″ N 26° 56′ 00″ E / 43.283333, 26.933333 ()43° 17′ 00″ Nord 26° 56′ 00″ Est / 43.283333, 26.933333 ()  
Altitude 184 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

Voir sur la carte Bulgarie administrative
City locator 14.svg
Choumen

Choumen (en bulgare : Шумeн, translittération internationale Šumen) est une ville du nord-est de la Bulgarie, chef-lieu de l'oblast de Choumen et, au sein de celui-ci, de l'obština de Choumen.

On trouve aussi, dans les textes anciens, le nom de Choumla.

La cité était déjà importante au Moyen Âge comme en témoigne sa forteresse, mais ce sont les Turcs qui ont intensifié le développement de Choumla, nom qu'ils avaient donné à la ville. Rebaptisée Choumen par la suite, l'urbanisation s'y est poursuivie dans plusieurs styles, dont celui de la période communiste qui, pour une fois, n'a pas été fatal en structurant la ville de belle manière. Parallèlement, Choumen devint le centre de la civilisation ottomane de la région.

Entre 1950 et 1965, Choumen fut appelée Kolarovgrad.

La ville compte une population de 86 290 habitants (2010)[1] dont 20 % sont turcophones.

La mosquée Tomboul[modifier | modifier le code]

La cour intérieure de la mosquée de Tombul

La mosquée Tombul est le plus grand et le mieux conservé des monuments de la culture turco-musulmane en Bulgarie. Elle fut construite entre 1740 et 1744 et se trouvait alors dans le centre-ville. Elle est la plus grande mosquée de Bulgarie et la seconde des Balkans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Institut national de la statistique, Bulgarie, », sur /www.nsi.bg (consulté en 31.12.2010)

Sur les autres projets Wikimedia :