Karlovo (Bulgarie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Karlovo.
Karlovo
Карлово
Blason de Karlovo
Héraldique
Image illustrative de l'article Karlovo (Bulgarie)
Administration
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Obchtina Karlovo
Oblast Plovdiv
Maire Emil Kabaïvanov
Code postal 4300
Démographie
Population 27 659 hab. (2004)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 38′ N 24° 48′ E / 42.633, 24.842° 38′ Nord 24° 48′ Est / 42.633, 24.8  
Altitude 386 m
Superficie 103 000 ha = 1 030 km2
Divers
Site officiel de la commune
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

Voir sur la carte Bulgarie administrative
City locator 14.svg
Karlovo

Karlovo (en bulgare Карлово) est une ville centre de la Bulgarie, située dans l'une des vallées du versant sud de la chaîne du Balkan : la « vallée des roses ».

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Karlovo est située dans le centre de la Bulgarie, dans la partie nord de la vallée de Karlovo qui longe la partie sud du massif du Grand Balkan.

La température annuelle moyenne est de 11,4°С.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les plus anciennes traces de vie humaine, retrouvées dans une grotte près de la ville, remontent à l'époque néolithique, soit au VIe millénaire av. J.-C.. À l'ouest de Karlovo, au lieu-dit Ias Tepe, ont existé des habitations de l'époque néolithique.

L'époque romaine (Ier au IVe siècles) et l'Antiquité tardive (IVe au VIe siècles) se caractérisent pas une activité de construction intense dans toute la vallée de Karlovo : bâtiments d'habitation, forteresses, routes. Au nord de Karlovo passait le tracé de la voie romaine située sous le Grand Balkan, reliant Serdica au littoral de la mer Noire ; pour protéger celle-ci, beaucoup de forteresses (cale) furent construites, dont le Cale de Karlovo.

Pendant le Moyen Âge, plusieurs communautés villageoises se sont développées non loin de l'actuelle ville. L'une d'elles, située près de la localité de Sveti Penteleimon (Saint-Panthaléon), fut certainement l'ancienne localité bulgare de Souchiça. Dans la partie ouest de la ville actuelle a été découverte une nécropole remontant à cette période. Au pied même de la chaîne du Grand Balkan se trouvait le monastère de Sveti Spas.

Dans les années 1370, la vallée de Karlovo a été conquise par les Turcs ottomans. À la fin du XVe siècle, le sultan Bayazid II offrit comme fief le village de Souchiça et les terres y attenantes, au général Karle Ali Bey. Ce dernier construisit, en 1485, la mosquée Kourchoum avec des matériaux provenant du monastère détruit de Sveti Spas. Cette mosquée est actuellement le bâtiment le plus ancien à Karlovo. Le nom de Karkovo, provenant de Karle Ali bey (la terre de Karle bey), s'imposa progressivement. La ville connaît la prospérité à partir de la fin du XVIIIe siècle avec le développement des activités économiques et spirituelles :

  • la culture de roses produisant des quantités importantes d'huile se développe tout particulièrement. L'huile et ses extraits sont exportés au Royaume-Uni, en France et à Istanboul. On dénombre jusqu'à 40 unités d'extraction ;
  • cuivre forgé, ustensiles en cuivre travaillé ;
  • objets domestiques en étain ;
  • industrie du fer ;
  • chaussures, peaux et activité de coutume ;
  • orfèvrerie ;

Une école est construite aux alentours de 1810 pendant que le professeur et traducteur Rayno Popovitch travaille à Karlovo. À cette époque est aussi né Ivan Gogorov, traducteur, chroniqueur et rédacteur du premier journal bulgare (Aigle bulgare). Au milieu du XIXe siècle ont été construites deux grandes église : Sveti Nikolay (Saint-Nicolas) et Sveta Bogorodiça (Sainte-Nativité). Le 11 mai 1861 est fondée un centre de lecture qui devient un lieu d'érudition et de diffusion des idées révolutionnaires. Une école pour jeunes filles est ouverte le 14 septembre 1869 et celle-ci aura une grande influence dans l'éducation et l'éveil des femmes de la période précédant la libération du joug de l'Empire ottoman. Sous le régime communiste bulgare, le nom de la ville devient Levskigrad, avant de retrouver son nom de Karlovo, en 1962.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Nature[modifier | modifier le code]

Suchurum
  • La cascade Surchurum – elle fait partie du reservat, qui se trouve au-dessus de Karlovo. Ici se situe également la Maison de la culture de Karlovo, la Croix et le parc de chasse.
  • Le parc national "Tsentralen Balkan" -

Le Parc national Tsentralen Balkan est situé au cœur de la Bulgarie, dans la partie centrale la plus haute de la Stara Planina. Il assure la sauvegarde d’un patrimoine unique de massifs forestiers, d’espèces végétales et animales, de monuments historiques d’importance mondiale pour la science et la culture. On peut y observer d’extraordinaires paysages et phénomènes rocheux, de magnifiques cascades. Le plus haut sommet du parc est le mont Botev (2376 m). Le point le plus bas se trouve près de Karlovo, à environ 500 m d’altitude. Il incorpore 9 réserves naturelles : Boatin, Tsarichina, Kozia stena, Steneto, Severen Dzhendem, Peeshti skali, Sokolna, Dzhendema et Stara reka. Le territoire des réserves occupe une superficie de 20.019,6 ha. Les certificats PAN parks attestent non seulement de la préservation de la biodiversité dans le territoire protégé, mais aussi du développement du tourisme durable, source de revenus pour la population locale. Le Parc national Tsentralen Balkan assure la sauvegarde d’une très grande diversité végétale. Dans le parc a été établie la présence d’environ 2340 espèces et sous-espèces de plantes, dont 1900 espèces et sous-espèces de végétaux supérieurs et 15 espèces de fougères. 166 espèces de plantes médicinales sont représentées[1]. Le parc occupe une superficie totale de 72 021 hectares


Musées[modifier | modifier le code]

Le musée national Vassil Levski
Le musée national Vassil Levski_2

[2]la maison natale de l’Apôtre. C’est le 44e des 100 sites touristiques nationales, de l’Union touristique bulgare. L’ensemble du musée comprend la maison natale de Vassil Levski, la chapelle commémorative Vsiah svetih bolgarski, la maison de Chardakliev, une exposition et le monument de la mère de Levski Guina Kuncheva. En 1955 près de la maison fut construite une salle d’expositions documentaires. La salle étant trop petite en 1965 un nouveau bâtiment fut construit. L’ancienne salle fut transformée en salle de cinéma. De 1968 à 1992 la maison-musée fut attachée au Musée d’histoire de Karlovo. Depuis 1993 le musée a un statut indépendant. Le 21 juillet 2000 le musée fut proclamé institution culturelle d’importance nationale. Depuis 1994 l’ensemble du musée fait l’objet de travaux de restaurations et d’élargissements. La maison de Chardakliev et la chapelle commémorative Vsiah svetih bolgarski ont été inclus dans le complexe.

  • Musée historique municipal — Karlovo[3].
Musee historique municipal

Un des 100 sites touristiques nationales. L’exposition ethnographique (Ethnographie) à la maison de Mazak fait partie du musée, qui se trouve dans la Ville ancienne et est un monument de l’architecture et de l’histoire, fait environ en 1948. Dedans se trouve une exposition ethnographique permanente, qui contient des tissus originaux, des costumes folkloriques de la région de Karlovo, des artisanats, etc. Là-bas on a recrée la vie urbaine typique pour les riches familles de Karlovo[4].

  • Centre d’artisanats et de traditions culturelles – Buhaloviyat han[5]Le batiment de Buhaloviyat han a été construit au milieu du XIXe siècle, et est un des batiments les plus beaux et intéressants dans la ville. Cette maison a été abri du Comité révolutionnaire, fondé par Vassil Levski. Aujoourd’hui les visiteurs peuvent voir ici l’art des sculpteurs sur bois, des couteliers, des graveurs, des chaudronniers, des tonneliers, des peintres d’icônes, connaître la splendeur de la dentelle de Kalofer, du tissage, du tricotage habile, et la fabrication des masques de kukers[6].
  • Réservat d’architecture et d’histoire "La vieille ville” Malgré l’influence du batiment moderne, dans la vieille partie de la ville il y a encore environ 115 maisons, nommées monuments de la culture. Une petite partie d’entre elles sont ouvertes pour les touristes, et en se promenant sur les rues pavées calmes, les visiteurs peuvent admirer les jolies faces des maisons, les portes et les volets de bois, les peintures murales et les belles cours avec les treilles et les buis[7].

Autres[modifier | modifier le code]

  • Monument de Vassil Levski
Monument de Vassil Levski

Le monument de Vassil Levski, fait à Karlovo, à la place entre les deux églises, est l’expression d’un grand respect et une appréciation pour le grand Apôtre de la liberté de la part de ces concitoyens. La première pierre a été posée le 15 mai 1903 avec la présence du roi Ferdinand Ier de Bulgarie. Le monument a été construit selon le projet de Marin Vassilev. Le sclupteur a representé l’Apôtre de la liberté debout, avec son revolvère dans la main, et à côté de lui – un lion féroce, représentant le peuple. Au piédestal du monument sont inscrits les noms des citoyens de Karlovo, qui sont décédés pendant les horribles jours en juillet et août 1877, qui ont acceptés le credo de Levski – "Tout ce qu’il nous faut c’est la liberté… " [8]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]


Source[modifier | modifier le code]

  1. http://bulgariatravel.org/fr/object/231/park_Centralen_Balkan
  2. http://bulgariatravel.org/fr/object/48/Nacionalen_muzej_VLevski
  3. http://100nto.org/objects-po-oblasti/plovdivska-oblast/item/221-n44-karlovo-istoricheski-muzei.html
  4. http://www.karlovobg.eu/index.php?option=com_sobi2&sobi2Task=sobi2Details&catid=27&sobi2Id=331&Itemid=78
  5. http://visitcentralbalkan.net/bg/pages/read/t:%D1%82%D1%83%D1%80%D0%B8%D0%B7%D1%8A%D0%BC/c:%D1%80%D0%B0%D0%B9%D0%BE%D0%BD%D0%B8/s:%D0%BA%D0%B0%D1%80%D0%BB%D0%BE%D0%B2%D0%BE/p:%D0%B8%D1%81%D1%82%D0%BE%D1%80%D0%B8%D1%87%D0%B5%D1%81%D0%BA%D0%B0-%D0%BF%D0%B0%D0%BC%D0%B5%D1%82-4/o:%D0%B1%D1%83%D1%85%D0%B0%D0%BB%D0%BE%D0%B2-%D1%85%D0%B0%D0%BD
  6. http://karlovocrafts.wordpress.com/
  7. http://www.karlovo.bg/index.php/2012-04-03-12-11-06
  8. http://en.www.mcu.es/patrimonio/MC/PatrimonioEur/Red/Bulgaria_MemorialVassil_Levski.html