Cheb Mami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cheb Mami

Naissance (47 ans)
Saïda, Algérie
Activité principale Chanteur, acteur
Genre musical Raï
Instruments Chant, darbouka, guitare, accordéon
Années actives 1982 - à aujourd'hui
Site officiel www.cheb-mami.net

Mohamed Khelifati (en arabe : محمد خليفاتي), dit Cheb Mami, est un chanteur de raï et acteur algérien, né le à Saïda en Algérie. Son duo avec Sting pour le titre Desert Rose en 1999, lui permettra de faire découvrir le rai, partout dans le monde, comme il l'en aura toujours rêvé. En France, il est surtout reconnu pour son duo "Parisien du Nord" avec K-Mel en 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Admiratif des orchestres féminins, les « meddahates », qui animent les baptêmes et mariages, il devient à son tour animateur de cérémonies dès l’âge de quatorze ans. Puis, pour subvenir aux besoins de sa famille, ayant obtenu un diplôme d'apprentissage de soudure, il travaille dans le quartier où il habite en tant que apprenti soudeur en chantant toute la journée dans l'Atelier de Soudure. Sans jamais oublier sa passion pour la musique, il se rend chaque week-end à Oran pour chanter dans les cabarets où l’attend un public de plus en plus nombreux à l'aimer. En 1982 il se fait remarquer par sa voix souple et aiguë lors d'une émission de la télévision algérienne "Elhane oua chabab", où il interprète un classique, « El Marsam » remporte le second prix d’un concours à la télévision algérienne en séduisant la majorité des téléspectateurs avec une chanson en Raï, un style musical alors rejeté par le pouvoir algérien.

En 1982 Boualem Disco-Maghreb l'a repéré et il a enregistré avec lui environ 10 cassettes, produites entre 100 000 à 500 000 copies. Il arrive à Paris en 1985 et participe en 1986 au festival de raï à Bobigny, aux côtés de Khaled, Fadela, Sahraoui etc...

Il est également le premier à se produire à l’Olympia en 1986. Contraint de repartir en Algérie pour effectuer ses deux années de service militaire, il continue à transmettre sa passion en animant des spectacles dans les casernes.

Il sort son premier album Prince of Raï en 1989. Il enregistre à New York son album de 1990, Let Me Raï. En 1994, il atteint un large succès avec l'album Saïda Vendu à 100 000 exemplaires en France, dont le titre éponyme est un hommage à sa ville natale, reçoit la récompense de double Disque d’Or en Algérie et au Maroc.

En 1995 ses mélodies accompagnent le film de Laetitia Masson "En avoir (ou pas)", L’année suivante Cheb Mami sort un nouvel album Douni El Bladi. Cheb Mami a joué dans le film 100% Arabica de Mahmoud Zemmouri (1997), il jouait le rôle de l'élève de Karim Bouderba. Il reçoit le Prix Miroir de l'espace francophone en 1997.

En 1998, sort l'album Meli Meli, avec notamment le tube Parisien du Nord en duo avec le rappeur K-Mel du groupe Alliance Ethnik. L'album sera réédité un an plus tard avec deux nouveaux titres. Il participe aussi à un duo très symbolique avec le chanteur algérien de musique kabyle, Idir dans Azwaw 2, son duo avec Yougo Ait Medjber était d'un grand succès surtout ce dernier est un des plus grands chanteurs et compositeurs en Algérie, c'est ainsi que Cheb Mami a su toucher le public kabyle qui ne le connaissait pas avant[réf. nécessaire].

En 2001, il sort un nouvel album Dellali. Il participe en 2002 au concert de Solidays. La même année, il participe à l'album Youm Wara Youm de la chanteuse marocaine Samira Saïd.

En 2001 toujours, il fait une apparition dans la série télévisée Joséphine, ange gardien, dans laquelle il joue le rôle d'un gérant de centre Emmaüs[précision nécessaire].

Cheb Mami participe également à l’album « Opinion sur rue » qui sort en novembre 2003 pour l’association « Un regard, un enfant » en compagnie du Saian Supa Crew, de Sinsemilia et d’autres.

Il est populaire dans le monde[réf. nécessaire] grâce à ses nombreux duos avec de grandes popstars dans son album Du Sud au Nord (2003). On y trouve notamment des duos avec Sting pour Desert Rose, Zucchero pour Cosi Celeste, Susheela Raman, Corneille, Sween pour Non c' sera non en 2006 et "Loin" avec Kenza Farah en 2011.

En 2003, il a été fait chevalier de l'ordre national du Mérite sur proposition du président de la République française de l'époque, Jacques Chirac, qui souhaitait récompenser « le talent d'un très grand artiste qui a fait découvrir le raï dans le monde entier ». Cette distinction lui a été retirée en septembre 2011[1].

En 2004, il fait un Live au Grand Rex à Paris, où il interprète ses plus grands tubes sur scène. En 2006, il sort l'album Layali. Cheb Mami a composé[évasif] un nouvel album lors de son emprisonnement qui sortira très prochainement. Cheb Mami a également aidé Faudel à faire ses premiers pas sur scène au debut des années 1990.

Le 27 mai 2013, Cheb Mami monte sur la scène d'El Nahdha à Rabat au cours du Festival Mawazine , et bat le record d’affluence arabe. 120 000 spectateurs qui vibraient pendant toute la soirée, le record de ce festival international reste 150 000 qui ont assistés au spectacle de la superstar Rihanna au cours de la premiere journée.[réf. nécessaire]

Affaire Cheb Mami[modifier | modifier le code]

En novembre 2005, une plainte est déposée contre Cheb Mami par une photographe française de presse spécialisée dans le Raï, ex-compagne du chanteur qu'elle a rencontré lors d'une interview en 2004. Enceinte du chanteur, elle aurait refusé l'avortement qu'il lui aurait demandé à plusieurs reprises. Fin août 2005, à l'instigation de Michel Lévy, imprésario de Cheb Mami, elle est invitée en Algérie. En fait elle aurait été prise en charge par le directeur artistique local et conduite dans un bungalow où il lui est offert un rafraichissement qui s'avère contenir de la drogue.

Toujours selon elle, lorsqu'elle reprit conscience elle se trouvait dans une propriété de Cheb Mami, où allongée de force, elle aurait été frappée au ventre une nuit entière par trois femmes qui tentent de cette façon de déclencher un avortement forcé[2]. Deux médecins auraient tenté de procéder à un curetage forcé[3]. Au matin, ensanglantée et pantelante, elle est relâchée, mise dans un taxi et renvoyée à Paris. Choquée et blessée, de retour en France, les médecins constatent que le fœtus est toujours viable. Apprenant l'échec de l'avortement forcé, Cheb Mami lui aurait alors proposé une somme d'argent importante en échange de son silence sur le calvaire qu'elle avait subi, et de se faire avorter à ses frais. En mars 2006, elle accouche d'une petite fille.

Disposant d'un enregistrement dans lequel le chanteur hurle : « Tu n'as plus de bébé : le sang, je l'ai vu. C'était comme un morceau de foie »[2], la police judiciaire l'arrête le à la descente d'un vol en provenance d'Oran et il est incarcéré, pour violence volontaire, séquestration et menace, pendant 3 mois et demi au quartier VIP de la Santé à Paris avant d'être remis en liberté provisoire en échange d'une caution de 200 000 €uros et de la confiscation de son passeport. Il évite la justice en s'enfuyant alors vers l'Algérie en utilisant des papiers périmés. À son retour en France le , il est interpellé à l'aéroport d'Orly peu après 19h et placé immédiatement en rétention judiciaire[4].

Dans une interview au "Quotidien d’Oran" [5], Cheb Mami dit avoir été victime d’un chantage et de l'acharnement des médias français parce qu'il serait une « star arabe ». En donnant sa version, il reconnaît les faits et indique « la plus grosse erreur de ma vie, c’est d’avoir suivi le mauvais conseil de mon manager juif ». Interview qui sera ensuite ré-ajusté, après un quiproquo, à Libération [6], déclarant « On m'a accusé d'antisémitisme car, dans l'interview que j'ai donnée au Quotidien d'Oran, il est précisé que mon manager et la photographe sont juifs. Mais ce n'est pas moi qui l'ai formulé ainsi, c'est le journaliste. Cela m'a fait énormément de mal. Je n'ai jamais été antisémite. Cela faisait vingt ans que je travaillais en bonne entente avec Michel Lévy, une bonne partie des gens qui ont accompagné ma carrière sont juifs. ».

En réponse à une interview au quotidien El Watan de Cheb Mami[7], Mohamed Laribi, avocat de Michel Lévy, manager de Cheb Mami, dénonce la stratégie du complot antiarabe et demande à Cheb Mami d'assumer ses actes[8].

Le , le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le condamne à cinq ans de prison ferme pour tentative d'avortement forcé sur son ex-compagne[9].

Le , il fait une demande de liberté conditionnelle auprès du tribunal d'application des peines de Melun[10], qui lui sera refusée le [11] puis autorisée le [12].

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Douni el Bladi (1986)
    • Douni el Bladi  • Dertfik confiance  • Ralia Mahboubit Galbi  • Ana Mazel  • Lella Rani Ensaaf el Mektoub  • Tayo Tayo Adiani  • Ouach Etsalini  • Idha Enti Bikit  • Chedi Bentek  • Maniche Aadouk  • Ghebnouha  • Sehrane Ouahdi  • Alaoui (Instrumental)
  • Let Me Raï (1990)
    • Yo Yo  • Haoulou  • Let Me Cry  • Douha Alia  • Fatma  • Rah Eddani  • Khalihoum  • Maandi  • Manimane
  • Saïda (1995)
    • H'babi  • Ma Ma  • Gualbak K'ssah  • Hay Wadi Hay Galbi  • Bent Bareh  • Baida  • Ghi N'Ti  • Li Fet Ghi Mnem  • Zouaji  • Alache Alache  • Trab
  • Meli Meli (1998)
    • Meli Meli  • Alache Alik  • Bledi  • Parisien du Nord feat. K.mel & Imhotep  • Rani Maàk el Youm  • H'rabti  • Hada Ch'hal  • Hatachi  • Bekatni  • Cheikh  • Azwaw 2  • Parisien du Nord [Remix] feat. K.mel & Imhotep  • Marseillais du Nord  • Au Pays des Merveilles  • Azwaw [Alternative Mix]
  • Dellali (2001)
    • Le Raï C'est Chic  • Viens Habibi  • Madanite feat. Ziggy Marley  • Rim Lachoua  • Yahamami  • Ana Oualache  • Ma Vie 2 Fois  • Tzazae  • Zarartou  • Mamazareh  • Machi Chaba  • Haoulou  • Khalouni
  • Du Sud au Nord (2004)
  • Live au Grand Rex 2004 (2006)
    • Azwaw  • Parisien du Nord  • Nagumomo feat. Susheela Raman  • Mamazareh  • Mazal Souvenir Aandi  • Desert Rose  • Koum Tara feat. Enrico Macias  • Bledi - Mon pays  • Cosi Celeste feat. Zucchero  • Alache Alik  • Meli Meli  • Des 2 Cotés feat. Mous et Hakim  • Haoulou  • Zarartou
  • Layali (2006)
    • Halili feat. Elissa  • Gualbi Gualbi  • Leh) Inshallah  • Tigi Tigi  • Sabran (ya Ghali) feat. Lix  • Gaiye bil Salama  • Ahla Layali Omrina  • Ajlissou (Fil Makha) feat. Kadhem Saher  • Nos Couleurs feat. K-Maro  • Mana Dabia  • Ellie Beina Intaha  • Alik Maina feat. Leslie  • Amshi Btaring  • Halili feat. Zaho  • Non C'sera Non (Omri Omri) feat. Sween

Single[modifier | modifier le code]

Duo / Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Raïn'B Fever 2 («Non C'Sera Non» en duo avec Diam's)
  • 2011 : Raïn'B Fever 4 («Loin» en trio avec DJ Kore et Kenza Farah)

Vidéos[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]