Lacrim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lacrim

Nom de naissance Karim Zenoud
Naissance 19 avril 1985 (29 ans)
Paris (75)
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap français
Années actives Depuis 2009
Labels Def Jam
Site officiel http://www.lacrim.fr/

Lacrim, né le 19 avril 1985[Note 1], de son vrai nom Karim Zenoud, est un rappeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Karim Zenoud né de parents d'origine algérienne grandit à Chevilly-Larue, ville de la banlieue sud parisienne, dans le Val-de-Marne, où sa famille emménage alors qu'il est âgé de 5 ans[1].

Il abandonne l'école dès l'âge de 11 ans et commet son premier braquage à l'âge de 14 ans, d'après ses déclarations dans une interview donnée au Parisien[1]. Lacrim mène alors une adolescence difficile, vivant à l'hôtel ou chez des connaissances[1] ; lorsqu'il avait 17 ans, son but était de « s'en sortir »[1].

Débuts[modifier | modifier le code]

Après de multiples passages en prison[2], Lacrim débute peu à peu le rap et s'installe à Marseille en 2009. C'est à ce moment qu'il décide de se lancer dans une carrière musicale pour éviter, selon lui, de dériver dans une carrière de gangster[réf. souhaitée]. Il démentira cette version de rédemption par la musique en 2014 en déclarant dans une interview « La musique ne m'a pas sauvé, je ne me suis pas servi de la musique comme d'une bouée de sauvetage. Ce n'est pas la musique qui m'a sauvé, j'ai juste pris conscience des choses tout seul. » et qu'il doit plutôt son abandon du banditisme à sa vie de famille et à sa paternité[3].

Il fait ses débuts par des featurings sur des titres de Mister You, qui déclare l'avoir "rencontré" en prison[4],[5].

En 2012 sort son premier album, Faites entrer Lacrim. Il contient quelques featurings de Le Rat Luciano, Rim'K de 113, Keny Arkana, Mister You et Atheena. Pour tenter de faire un peu de bruit, il annonce qu’il glissera un ticket gagnant dans l’un de ses albums pour une valeur de 1500 €.[réf. nécessaire] Le gagnant aura cette somme à conditions qu’il apporte aussi la preuve de son achat. Faites Entrer Lacrim est un succès commercial.[réf. nécessaire]

Bien accueilli, il arrivera en 16e position des charts français de meilleures ventes d'album[6].

Peu après sort une mixtape, Toujours le même, avec un nombre important de featurings, notamment de Niro, Seth Gueko, Rimkus , Le Rat Luciano, Hayce Lemsi, Mister You, Wanis, Still Fresh, Léa Castel, Médine, Kamelenouvo, Kalash L'afro et Klakette.

En juin 2013 sort un EP de 10 titres, Né pour mourir[7] ; ce disque se hisse à la 12e place des charts français[6].

Il signe à ce moment avec le label Def Jam, filiale d'Universal, qui a distribué les Beastie Boys, DMX et Disiz[8].

2013 : son incarcération[modifier | modifier le code]

Le mardi 9 octobre 2012[9], suite à une affaire de 2002 pour vol à main armée[1], Lacrim est condamné par la 10e chambre du tribunal correctionnel de Paris à 4 ans de prison (dont 2 ans avec sursis) ; le procureur avait requis 8 ans d'emprisonnement[10],[11],[12]. Il a été incarcéré au mois d'août 2013 à Aix-en-Provence[13],[14],[15].

Peu après son incarcération, une communication a lieu sur le site officiel, Facebook et Twitter. Une photo de Lacrim en détention prise durant la promenade est diffusée, parallèlement à un appel à lui écrire[16],[8]. Sur Twitter, le hashtag #LiberezLacrim apparaît[17],[Note 2]. Des t-shirts et survêtements portant mention « Libérez Lacrim » sont commercialisés sur les marchés.

Durant l'incarcération de Lacrim, La Fouine est accusé en septembre 2013 d'avoir plagié le clip Dos en or de Lacrim dans son clip La Fête des Mères[Note 3], notamment en reprenant à l'identique l'image d'une « personne décédée sous un drap blanc »[18],[19].

Par le biais de featurings, des sorties de titres continuent à voir le jour durant son incarcération :

  • le 28 octobre, sur la mixtape Superdécharge de Sillex[20] ;
  • le 4 novembre, Mafiosa, sur la mixtape Électron Libre d'Hayce Lemsi[21].
  • le 3 janvier, sur le single Du Nord au Sud de JUL.
  • le 10 février, 11.43, sur l'album Le Prince de Mister You.

Il est libéré le 24 février 2014.

2014 : Corléone[modifier | modifier le code]

Le 1er septembre 2014, sort chez Def Jam le premier album depuis son incarcération, et le premier album depuis signature chez un major. Le marketing et la qualité des précédents opus avaient créés une forte attente, qui se traduit par 28 033 ventes en France durant la première semaine ; c'est alors le disque le mieux vendu au top album[22]. L'album sera cependant mal accueilli par la critique, qui note un son R&B et typique des majors, par opposition avec un son plus brut des précédents disques[23].

Le 17 septembre 2014, dans l'émission de télévision française Touche pas à mon poste !, l'animateur Cyril Hanouna remet à Lacrim un disque d'or pour célébrer le cap des 50 000 ventes[24],[25],[26],[27].

Style musical[modifier | modifier le code]

Premiers albums[modifier | modifier le code]

Quelques-uns de ses morceaux utilisent des samples de dialogues de films. Ses premiers albums abordent comme thème principal la criminalité. Lacrim a un style de rap assez saccadé, parfois rapide et souvent puissant, avec une voix très grave. Parsemés de punchline , le texte est centré sur son vécu de ce qu'il qualifie de vie de la rue.

2014[modifier | modifier le code]

Le son évolue vers une production plus douce, proche des morceaux des années 2010 des gros majors, avec une « voix R&B », et l'utilisation sur la plupart des morceaux du vocoder[23]. L'artiste assume son choix du vocoder et le défend, estimant « qu'avec de l'auto-tune les émotions passent mieux » et en considérant que la préférence pour un son brut est une « forme de racisme musical » ; pour Lacrim, son son est toujours authentique et sa démarche intègre et non liée au cahier de charge des majors dans un objectif de ventes : « Je fais ma musique par instinct, pas par stratégie »[3].

Hype Soul salue les featuring de qualité, notant qu'ils sauvent l'album, notamment ceux des rappeurs US Lil Durk et de French Montana

Lacrim remporte le prix de "meilleur révélation" au festival de Trace Award musique 2014.

Soumaila Kolev TRAORE fantique de Lacrim au Maroc. [23].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums
Street Album
Mixtapes
Classement dans les hit-parades
Année Disque Meilleure position Certification Notes
Drapeau de la Belgique Belgique
Wa

Drapeau de la France France
[6]
2012 Faites entrer Lacrim - 16
2013 Né pour mourir 96 12
2014 Corleone 6 1 disque d'or

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Si toutes les biographies, critiques et news utilisent le 19 avril comme jour et mois de naissance, l'année fait l'objet de variations, la date de 1985 étant généralement retenue, mais 1982 et 1984 sont également citées. Dans son titre Freestyle de Rue act. 2, il rappe « Mon histoire débute le 19° jour d'un mois d'avril ». La page Facebook officielle de l'artiste mentionne 19 avril 1985 comme date de naissance.
  2. Il est possible de consulter un flux mis à jour en temps réel d'un hashtag sur le moteur de recherche de Twitter.
  3. De même, La Fouine est également accusé d'avoir plagié Babel City Gang de Booba pour le même clip.
Références
  1. a, b, c, d et e Quentin Laurent, « Lacrim, l'ex-délinquant devenu rappeur consacré », sur Le Parisien,‎ 2 septembre 2014 (consulté le 20 septembre 2014)
  2. Interview N-Da-Hood[réf. incomplète]
  3. a et b « Lacrim : «Je fais ma musique par instinct, pas par stratégie» », sur leparisien.fr,‎ 8 septembre 2014 (consulté le 12 septembre 2014)
  4. Mister You et Lacrim, Give me 5, Give me 5 prod, Bruxelles, 2012, vidéo en ligne
  5. « Biographie de Lacrim », sur Rap game (consulté le 4 septembre 2013)
  6. a, b et c Steffen Hung, « Discographie Lacrim », sur lescharts.com (consulté le 4 septembre 2013)
  7. Djfreak, « Lacrim - Né pour mourir (EP) », sur Rapghetto,‎ 26 avril 2013 (consulté le 16 septembre 2013)
  8. a et b « Lacrim signe chez Def Jam », sur 13OR-du-HipHop,‎ 29 août 2013 (consulté le 4 septembre 2013)
  9. « Retour à la case prison pour Lacrim (INFO) ~ RNS », sur Rap no stress,‎ octobre 2012 (consulté le 4 septembre 2013)
  10. « Lacrim n'est pas (encore) en prison ! », sur Le Rap Francais,‎ 2012 (consulté le 4 septembre 2013)
  11. « 4 ans de prison pour le rappeur Lacrim ! », sur Rapimpact,‎ 10 octobre 2012 (consulté le 4 septembre 2013)
  12. « Lacrim, le Mc a été condamné à 4 ans de prison dont 2 ans avec sursis… », sur RAP Ghetto youth,‎ 10 octobre 2012 (consulté le 4 septembre 2013)
  13. « Lacrim prend une grosse peine de prison ferme ! », sur Rap 2 tess,‎ 17 août 2013 (consulté le 4 septembre 2013)
  14. Djfreak, « Lacrim prend une grosse peine de prison ! », sur Rapghetto,‎ 17 août 2013 (consulté le 4 septembre 2013)
  15. « Pour Lacrime, ce sera 2 ans de prison ferme », sur Rap game news,‎ 20 août 2013 (consulté le 4 septembre 2013)
  16. « Ecrire à Lacrim en Prison ! », sur Site officiel de Lacrim,‎ 30 août 2013 (consulté le 4 septembre 2013)
  17. Mario, « Le rappeur Lacrim condamné à 4 ans de prison, Twitter réagit », sur meltyBuzz,‎ 18 août 2013 (consulté le 16 octobre 2013)
  18. « Booba et Lacrim : La Fouine accusé par les internautes de plagiat », sur 24matins (consulté le 28 septembre 2013)
  19. « Booba et Lacrim copiés par La Fouine dans son dernier clip? », sur Newsring,‎ 9 septembre 2013 (consulté le 28 septembre 2013)
  20. Camille B., « Sillex dévoile sa nouvelle mixtape ! (VIDEOS) », sur Booska-p,‎ 26 septembre 2013 (consulté le 28 septembre 2013)
  21. « Hayce Lemsi : Lacrim en feat sur Electron Libre ! », sur 13OR-du-HipHop Le Blog Rap Francais,‎ 9 octobre 2013 (consulté le 16 octobre 2013)
  22. « Lacrim : Corleone, N°1 au Top Album avec 28 033 ventes ! », sur 13OR-du-HipHop,‎ 8 septembre 2014 (consulté le 12 septembre 2014)
  23. a, b et c Florian Rakotonarivo, « ► [Critique] Lacrim - Corleone », sur Hype Soul !,‎ 2 septembre 2014 (consulté le 12 septembre 2014)
  24. « Lacrim est Disque D’Or avec son album Corleone ! », sur 13OR-du-HipHop,‎ 17 septembre 2014 (consulté le 20 septembre 2014)
  25. Louise Wessbecher, « Lacrim : de la prison au disque d'or, les deux vies du rappeur de "Corleone" », sur Purebreak,‎ 18 septembre 2014 (consulté le 20 septembre 2014)
  26. R.D., « Lacrim, disque d'or, ému en découvrant une surprise de Cyril Hanouna (VIDEO) », sur Télé Loisirs,‎ 17 septembre 2014 (consulté le 20 septembre 2014)
  27. Gael Brulin, « TPMP : Black M sera l’invité de Cyril Hanouna », sur 24matins,‎ 18 septembre 2014 (consulté le 20 septembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]