Charlie X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Star Trek (série télévisée).

Charlie X (Charlie X) est le deuxième épisode de la première saison de la série télévisée Star Trek.


Synopsis[modifier | modifier le code]

L'USS Enterprise a rendez vous avec l'USS Antares, un petit vaisseau d’exploration. En parcourant la planète Thasus, l’Antares a découvert un jeune garçon humain nommé Charles Evans, seul survivant du crash du vaisseau de ses parents. Il fut recueilli et élevé par une mystérieuse et ancienne race, les Thasiens.

Evans est transféré à bord de l’Enterprise pour que celui-ci le conduise sur la colonie Alpha V où il possède encore de la famille.

Le capitaine Ramart et son navigateur, Tom Nellis, semblent très pressés de partir au plus vite, refusant même, de la part de Kirk, un brandy saurien. L'un des premiers et nombreux mystères qui entourent Charlie Evans.

Peu après son départ, le Capitaine Ramart tente de prévenir l'Enterprise d'un danger, mais avant qu'il n'ait le temps de parler, l’Antares est détruit. Un étrange commentaire de Charlie lors de cette destruction laisse présager de mauvais augures.

Au pied du mur, Charlie admet qu'il a détruit l'Antares parce que l'équipage n'était pas « gentil » avec lui.

Quand ses pouvoirs sont connus de tous, Charlie Evans prend le contrôle de l’Enterprise. Il veut se rendre sur la Colonie 5, mais Kirk se rend compte de la menace qu’il représente et ne compte pas le laisser faire.

Au paroxysme du conflit, un vaisseau venant de Thasus apparaît. Les Thasiens avaient offert à Charlie Evans ses pouvoirs immenses pour qu'il puisse survivre à son accident mais, ne pouvant les lui retirer, les Thasiens en sont arrivés à la conclusion que Charlie ne pourrait jamais mener une vie normale parmi les siens. Ils décident alors de le ramener avec eux sur Thasus, au grand désespoir du pauvre Charlie Evans qui ne veut pas vivre dans un monde froid, stérile et privé d’amour.

Citations[modifier | modifier le code]

Charlie (à Janice Rand interloquée) : « Vous êtes une fille ? »
Charlie (vers Kirk) : « C'est une fille ?? »
Kirk : « C'est une fille. »

Janice Rand : « CHARLIE !... Vous ne devez pas frapper les femmes sur les... [fesses] ! »

Charlie : « Laissez moi rester... Je ne peux même pas les toucher... Ils n'aiment pas !!! »

Thèmes et Valeurs[modifier | modifier le code]

  • L'importance de l'amour pour l'être humain.
  • Les limites humaines face au pouvoir absolu.

Anecdotes et autres informations[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

  • Les prémisses de Charlie X proviennent d’une histoire écrite à l’origine en mars 1964 par Gene Roddenberry, lorsque Star Trek n’était encore qu’une ébauche, sous le titre The Day Charlie Became God (littéralement : Le Jour où Charlie est devenu Dieu). Lorsque la série entra en production, il confia l’écriture du scénario à Dorothy Catherine Fontana. Avec Gene L. Coon, Fontana est sans l’ombre d’un doute l’une des forces créatrices à l’origine de l’univers Star Trek. Elle fut la secrétaire de Gene Roddenberry avant de commencer dans l’écriture directement sur le plateau de Star Trek. C’est Gene Roddenberry qui lui conseilla de ne garder que les initiales de son prénom sur le générique (D.C). En effet à l’époque, il était très mal vu dans le milieu qu’une femme écrive de la science-fiction. La première version du scénario fut livrée le 30 juin 1966, la version finalisée le 5 juillet. Le tournage eut lieu mi-juillet. Dans le script original, il est mentionné que l'Antares devait apparaître à l’écran. Il reste aussi évasif sur le tour de cartes effectué par Charlie. Il est juste dit qu’il effectue un tour de cartes qui épate Janice et la galerie, pas que la photo de Janice apparaisse sur les cartes. Durant sa production l’épisode porté le nom de « Charlie’s Law » (littéralement La Loi de Charlie). Ce titre sera conservé pour la novélisation écrite par James Blish en 1967.
  • Charlie X demeure l’un des épisodes favoris d’Ira Steven Behr scénariste et producteur exécutif de DS9. Au point qu’en 1997, les producteurs de DS9 tentèrent d’engager Robert Walker Jr., l’interprète de Charles Evans, pour un épisode. Hélas celui-ci venait de mettre un terme à sa carrière d’acteur et n’était pas très chaud pour reprendre du service.
  • Scotty et Sulu n'apparaissent pas dans cet épisode, même si deux mots de Sulu provenant de "The Man Trap" ont été doublé quand on appelle Kirk depuis le gymnase.
  • On peut entendre un caméo de Gene Roddenberry. Il est la voix du cuisinier qui annonce que la viande s'est transformée en dindes vivantes (en VO uniquement).
  • Dans la novélisation de James Blish (non-canon), Sam, l'homme que fait disparaître Charles Evans dans le Gymnase s'appelle Sam Ellis, c'est un officier du staff médical de McCoy.
  • À cette époque, Robert Walker, Jr prête souvent son physique angélique à des rôles d'adolescent pervers ou de délinquant juvénile. Ainsi, dans Time Tunnel, il joue le rôle de Billy The Kid et dans la série Les Envahisseurs, il est un extra-terrestre atteint d'une forme de maladie qui provoque la congélation de tout être vivant à son contact. Il a également joué dans Attention au Blob de Larry Hagman.
  • Pour la première fois est mentionné que L'Enterprise œuvre pour l'United Earth Space Probe Agency (Abréviation : UESPA) (traduction : Agence d'Exploration Spatiale de la Terre Unie). - Bien que l'Antares soit détruit à l'issue de l'épisode, l'un des membres de son équipage apparaît en arrière plan dans le bar de Deep Space K-7 dans "The Trouble with Tribbles". On reconnaît l'insigne du vaisseau sur son uniforme. On peut penser qu'à l'instar de Janice Rand, les Thasiens ont réparé les calamités de Charles Evans et ressusciter l'Antares. À noter que dans la novélisation de James Blish (non-canon), le vaisseau ne réapparaît pas.
  • C'est la première fois qu'apparaissent les cellules dans Star Trek. Les barres électriques seront remplacées plus tard par les champs de force autour de la porte. Durant la saison 2, l'emplacement des cellules se trouvera définitivement dans le corridor qui mène à l'ingénierie. Ce décor servira de quartiers des invités dans "The Conscience of the King", d'une partie de la salle des machines dans "The Alternative Factor" et finalement de laboratoire médical dans "Operation -- Annihilate!".
  • Charles Evans porte le vieil uniforme en col roulé issue de "Where No Man Has Gone Before".
  • C'est le premier épisode ou William Shatner porte un collant. La deuxième et dernière fois sera dans "Errand of Mercy".
  • Dans la scène, située dans les quartiers de Janice Rand, quand Charlie envoie Kirk et Spock contre le mur, on remarque une bosse enfoncée sur la paroi. Lors d'une prise de vue précédente Leonard Nimoy est tombé si violemment contre le mur qu'il l'a endommagé. Cette prise de vue alternative peut être aperçue dans la bande annonce de l'épisode.
  • C'est la première apparition du luth vulcain, un instrument de musique créé par Wah Chang.

Version remasterisée[modifier | modifier le code]

  • "Charlie X" a été remasterisé en 2007 pour une diffusion le 14 juillet 2007. Entre autres, le vaisseau thasien a été refait, ainsi que l'Antares qui ressemble désormais au vaisseau robot céréalier TAS: "More Tribbles, More Troubles".

Incohérences[modifier | modifier le code]

  • Lorsque l'Enterprise reçoit le message de détresse de l'Antares, Kirk est appelé d'urgence sur la passerelle. Il porte alors une chemise verte. Quand il rejoint le poste de commandement, il est vêtu d'une chemise jaune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Épisode précédent produit :
L'Équipage en folie
Épisodes de Star Trek
Saison 1
Épisode suivant produit :
Zone de terreur
Épisode précédent diffusé:
Ils étaient des millions
Épisode suivant diffusé :
Où l'homme dépasse l'homme