Charles Pic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pic.

Charles Pic

{{{alternative}}}

Charles Pic au Moscow Star Race en 2013

Date de naissance 15 février 1990 (24 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Montélimar, Drôme, France
Nationalité Drapeau de la France France
Années d'activité 2012-2013
Qualité Pilote automobile
Équipe Marussia F1 Team (2012)
Caterham F1 Team (2013)
Nombre de courses 39
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Charles Pic, né le 15 février 1990 à Montélimar, est un pilote automobile français. Son frère Arthur Pic né en 1991, est également pilote automobile[1]. En 2012 et 2013, il court en Formule 1 au sein des équipes Marussia F1 Team puis Caterham F1 Team.

Débuts[modifier | modifier le code]

Charles Pic commence par faire un peu de moto. Puis son parrain Éric Bernard, ancien pilote de Formule 1, lui offre un kart alors qu'il a 12 ans pour débuter en catégorie Minimes. En 2003, il passe en Junior ou il connaît une de ses premières satisfactions en se qualifiant pour la phase finale du championnat d’Europe. L’année suivante, il termine le championnat de France à la troisième place. La saison 2005 a été riche en podiums internationaux, avec notamment la médaille de bronze du championnat d’Europe.

La monoplace[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup de jeunes pilotes, il entre dans la Filière FFSA, que l’on appelle désormais l’Auto Sport Academy, il se classe troisième au championnat de France de Formule Campus en 2006. Ses bons résultats l'encouragent à persévérer et il choisit de privilégier l’Eurocup de Formula Renault 2.0 pour la saison 2007. Il remporte sa première victoire internationale en monoplace au Nürburgring, et après une série de podiums, il décroche la troisième place finale.

Au cours de l'intersaison 2007-2008, il procède à des essais en Formule Renault 3.5 et Simon Abadie, le team-manager de Tech 1 Racing, accepte de l'accueillir au sein de son équipe, championne en titre de la discipline. Lors de cette saison 2008, Pic termine sixième du championnat avec deux victoires. En 2009, pour sa deuxième saison en Formule Renault 3.5 il termine troisième, ce qui lui permet d'accéder aux GP2 Series l'année suivante. Pour sa première saison en GP2 avec Arden, il termine dixième du championnat avec une victoire, une pole, et deux podiums.

En 2011, il quitte Arden pour Barwa Addax, ce qui lui permet de se battre avec les leaders tout au long de la saison pour terminer quatrième du championnat. En cours de saison, Pic signe avec Lagardère Unlimited pour son management et reçoit les conseils de l'ancien pilote de F1 Olivier Panis.

2012 : Formule 1 avec Marussia[modifier | modifier le code]

Charles Pic sur Marussia en 2012

Charles Pic remplace le Belge Jérôme d'Ambrosio chez Marussia F1 Team pour la saison 2012 de Formule 1 aux côtés de Timo Glock[2]. Il progresse à chaque week-end de course et commence à faire jeu égal avec son coéquipier notamment lors du Grand Prix de Bahreïn où il le bat en qualification pour la première fois. En Europe son équipier déclare forfait, Pic réussit son meilleur résultat depuis le début de la saison avec une quinzième place devant Felipe Massa.

En Belgique après la pause estivale, il se qualifie vingt-deuxième et est battu par Glock en course après un long duel entre les deux pilotes dans les derniers tours. Au Grand Prix de Corée du Sud, Pic s'élance en dernière position après avoir changé de moteur et termine en dix-neuvième position devant les monoplaces HRT. Lors du dernier Grand Prix de l'année au Brésil, il annonce son départ chez Caterham pour la saison 2013 et réalise sa meilleure performance de la saison en terminant douzième de la course.

2013 : Saison avec Caterham[modifier | modifier le code]

En novembre 2012, Charles Pic devient pilote-titulaire ; quelque temps plus tard, Giedo van der Garde, son ancien équipier en GP2 Series, est confirmé à ses côtés.

Charles Pic avec une monoplace peu performante, connaît un début de saison difficile mais devance nettement son coéquipier tant en qualification qu'en course. Lors du Grand Prix de Monaco, il abandonne pour la première fois de la saison. À partir de la mi-saison la Caterham devient plus fiable et plus performante, ce qui lui permet d'obtenir de meilleur résultat comme sa quinzième place en Hongrie. En Corée, il se classe quatorzième de l'épreuve et devance son coéquipier Giedo Van der Garde ainsi que les deux Marussia. Il se classe vingtième du championnat du monde avec aucun point, son meilleur résultat étant une quatorzième place obtenue à deux reprises.

2014 : Pilote de réserve chez Lotus[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, Cyril Abiteboul, directeur sportif de Caterham, annonce que Pic est remplacé par Kamui Kobayashi[3]. Charles Pic rejoint Lotus F1 Team en tant que pilote de réserve[4].

Carrière avant la Formule 1[modifier | modifier le code]

Charles Pic en World Series by Renault, en 2008

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Podiums Meilleurs tours Abandons Points inscrits Classement
2012 Marussia F1 Team MR01 Cosworth V8 Pirelli 20 0 0 5 0 21e
2013 Caterham F1 Team CT03 Renault V8 Pirelli 19 0 0 4 0 20e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arthur Pic vise le titre - sportauto.fr, 2 avril 2013
  2. Pic chez Marussia (officiel) - L'Équipe, 27 novembre 2011
  3. Formule 1. Charles Pic quitte Caterham-Renault
  4. Basile Davoine, « Charles Pic rejoint Lotus comme pilote de réserve », sur toilef1.com,‎ 20 février 2014 (consulté le 20 février 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]