Marussia MR01

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marussia MR01

Marussia MR01

La Marussia MR01 de Charles Pic lors du GP de Malaisie

Présentation
Équipe Drapeau de la Russie Marussia F1 Team
Constructeur Marussia Motors
Année du modèle 2012
Concepteurs John Booth (directeur technique)
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone et d'aluminium en nid d'abeille
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs Penske
Suspension arrière Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs Penske
Nom du moteur Cosworth
Cylindrée 2 400 cm3
Configuration V8 atmosphérique ouvert à 90°, limité à 18 000 tr/min
Boîte de vitesses Marussia
Nombre de rapports 7 + marche arrière, système Quickshift
Type Séquentielle à contrôle électro-hydraulique seamless
Électronique Boîtier électronique standard MES-Microsoft
Système de freinage Disques Hitco Carbon-Carbon et étriers AP Racing
Poids 640 kg avec le pilote, les caméras et le lest
Dimensions Longueur : 5 200 mm
Empattement : 3 300 mm
Carburant BP
Pneumatiques Pirelli PZero montés sur jantes BBS
Histoire en compétition
Pilotes 24. Drapeau de l'Allemagne Timo Glock
25. Drapeau de la France Charles Pic
Début Le 18 mars 2012 au GP d'Australie
Courses Victoires Pole Meilleur tour
20 0 0 0
Championnat constructeur 11e avec aucun point
Championnat pilote Timo Glock : 20e
Charles Pic : 21e

Chronologie des modèles (2012)

La Marussia MR01[1] est la monoplace de Formule 1 engagée par l’équipe Marussia F1 Team dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2012. Elle débute en championnat le 18 mars 2012 au Grand Prix d’Australie, pilotée par l’Allemand Timo Glock et le Français Charles Pic[2], qui réalise ses débuts en tant que pilote-titulaire en Formule 1. La monoplace abandonne le nom « Virgin » de sa prédécesseur pour adopter celui de « Marussia » suite au renommage de l'équipe Marussia Virgin Racing fin 2011 en Marussia F1 Team.

Design et technique[modifier | modifier le code]

Contrairement aux Virgin VR-01 et MVR-02, la Marussia MR01 ne sera pas exclusivement dessinée en CFD ; d'ailleurs, Nick Wirth, auteur des deux monoplaces sus-citées dont les performances ont déçu, a quitté l'équipe en juin 2011[3]. Le 29 septembre 2011, Marussia dispose ainsi d'un modèle réduite à échelle 6/10 de la MR01 pour des essais en soufflerie dans les installations de McLaren[4] En décembre 2011, l'équipe reçoit les premières pièces de la monoplace[5].

L'équipe a également, à cette occasion, annoncé qu'elle serait la seule équipe du plateau dont la monoplace ne disposera pas de SREC[6] ; le directeur technique de Marussia, John Booth, explique en effet que « même si [l'équipe supporte] le concept de récupération d'énergie au freinage comme initiative écologique, la technologie actuelle est incroyablement chère. Cela représenterait une proportion significative de nos coûts opérationnels, ce qui ne nous permettraient pas de rester dans notre volonté initiale d'être une équipe de F1 à faible coût dans une période de restriction des ressources »[7].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Marussia MR01 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
2012 Marussia F1 Team Cosworth V8 Pirelli AUS MAL CHI BAH ESP MON CAN EUR GBR ALL HON BEL ITA SIN JAP COR IND ABU USA BRÉ 0 11e
Timo Glock 14e 17e 19e 19e 18e 14e Abd Np 18e 22e 21e 15e 17e 12e 16e 18e 20e 14e 19e 16e
Charles Pic 15e* 20e 20e Abd Abd Abd 20e 15e 19e 20e 20e 16e 16e 16e Abd 19e 19e Abd 20e 12e

Légende : ici

  • * Le pilote n'a pas terminé la course mais est classé pour avoir parcouru plus de 90 % de la distance de course.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Inside the MR01 — Coming Soon », Marussia F1 Team, Marussia F1 Team,‎ 31 décembre 2011 (consulté le 4 janvier 2012)
  2. (en) « 2012 FIA Formula One World Championship Entry List », sur FIA.com, FIA,‎ 30 novembre 2011 (consulté le 30 novembre 2011)
  3. (en) « Virgin to break ties with technical partners Wirth », sur Formula1.com,‎ 2 février 2011 (consulté le 21 janvier 2012)
  4. (en) « No Formula 1 KERS kit or big jump for Marussia Virgin in 2012 », sur F1SA.com, Formula One Supporters Association,‎ 29 septembre 2011 (consulté le 3 janvier 2012)
  5. (en) Jonathan Noble, « Virgin Racing team principal John Booth is upbeat about the progress his outfit can make in 2012 », Autosport,‎ 6 décembre 2011 (consulté le 3 janvier 2012)
  6. (en) Tony Dodgins, « Marussia Virgin Racing », sur GrandPrix.com,‎ 1 janvier 2012 (consulté le 3 janvier 2012)
  7. C. Sellier, « Pas de KERS pour Marussia en 2012 », sur fan-f1.com,‎ 28 janvier 2012 (consulté le 28 janvier 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :