Championnat de France de basket-ball de Pro A 2009-2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pro A
2009-2010

Description de l'image  Logo ProA.jpg.
Généralités
Sport basket-ball
Organisateur(s) LNB
Édition LXXXVIIIe édition
Date du 3 octobre 2009 au 11 mai 2010
Palmarès
Tenant du titre ASVEL
Promu(s) en début de saison Paris-Levallois
Poitiers
Vainqueur Cholet
Relégué(s) Rouen
Dijon

Navigation

La saison 2009-2010 du championnat de France de basket-ball de Pro A est la 88e édition du championnat de France de basket-ball, la 23e depuis la création de la LNB.

À la fin de la saison régulière, les équipes classées de 1 à 8 sont automatiquement qualifiées pour les quarts de finales des playoffs. Le vainqueur de ces playoffs est désigné Champion de France. Le tenant du titre, l'ASVEL Lyon-Villeurbanne, a remporté l'année dernière le 17e titre de son histoire.

Les équipes classées 15e et 16e de Pro A à l'issue de la saison régulière du championnat, descendent en Pro B. Elles seront remplacées par le club champion de France de Pro B et le club classé premier de la saison régulière ou le deuxième si le champion de France termine premier, à la condition, bien sûr, qu'elles satisfassent aux règles du contrôles de la gestion financière et aux conditions du cahier des charges imposé aux clubs de Pro A. Sinon le 15e voire le 16e peuvent être repêchés si un ou les deux clubs de Pro B ne remplissent pas ces conditions.

Cholet remporte le premier titre de son histoire en battant en finale Le Mans 81-65.

Qualifications en coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2010-2011

Compétition Européenne Clubs Raison d'attribution Commentaires
Euroligue Cholet Basket Champion de France Tour principal
Euroligue Le Mans Finaliste du championnat Tour préliminaire
Euroligue Roanne Meilleur Demi-finaliste Tour préliminaire
Euroligue Lyon-Villeurbanne Wild-card Tour préliminaire
EuroCoupe Orléans Vainqueur Coupe de France Tour Préliminaire
EuroChallenge Paris Levallois 6é championnat (à défaut le 7) Tour Préliminaire
EuroChallenge Gravelines 4é championnat Tour principal
EuroChallenge Nancy 5é championnat Tour Préliminaire

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Clubs Salles (Capacités) Villes
Élan sportif chalonnais Le Colisée (4 000 places) Chalon-sur-Saône
Cholet Basket La Meilleraie (5 191 places) Cholet
Jeanne d'Arc Dijon Bourgogne Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy (4 628 places) Dijon
Basket Club Maritime Gravelines Dunkerque Grand Littoral Sportica (3 500 places) Gravelines
Hyères Toulon Var Basket Palais des sports Jauréguiberry (4 700 places)
Espace 3000 (2 200 places)
Toulon
Saint Thomas Basket Le Havre Salle des Docks Océane (3 598 places) Le Havre
Le Mans Sarthe Basket Antarès (6 000 places) Le Mans
ASVEL Lyon-Villeurbanne Astroballe (5 600 places) Villeurbanne
Stade Lorrain Université Club Nancy Basket Palais des sports Jean Weille (6 027 places) Nancy
Entente Orléanaise Loiret Palais des Sports d'Orléans (3 222 places) Orléans
Paris-Levallois Basket Stade Pierre-de-Coubertin (4 200 places)
Palais des Sports Marcel Cerdan (3 050 places)
Paris
Levallois
Union Poitiers Basket 86 Les Arènes (4 000 places)
Salle Saint Eloi (2300 places)
Poitiers
Chorale Roanne Basket Halle André Vacheresse (3 300 places) Roanne
SPO Rouen Basket Salle des Cotonniers (1 300 places) Rouen
Strasbourg Illkirch Graffenstaden Basket Rhenus Sport (6 200 places) Strasbourg
Jeanne d'Arc Vichy Auvergne Basket Palais des Sports Pierre Coulon (3 300 places) Vichy

La saison régulière[modifier | modifier le code]

Classement de la saison régulière[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff
1 Cholet 53 30 23 7 2296 2125 171
2 Le Mans 52 30 22 8 2390 2151 239
3 Roanne 51 30 21 9 2490 2324 166
4 Gravelines Dunkerque 50 30 20 10 2322 2254 68
5 Nancy 49 30 19 11 2431 2212 219
6 Orléans (F) 48 30 18 12 2331 2168 163
7 Paris-Levallois (P) 45 30 15 15 2378 2370 8
8 Poitiers (P) 45 30 15 15 2183 2223 -40
9 Lyon-Villeurbanne (T/S) 44 30 14 16 2233 2127 106
10 Vichy 43 30 13 17 2140 2111 29
11 Hyères Toulon 43 30 13 17 2441 2506 -65
12 Chalon-sur-Saône 42 30 12 18 2343 2412 -69
13 Le Havre 40 30 10 20 2223 2466 -243
14 Strasbourg 40 30 10 20 2412 2542 -130
15 Rouen 38 30 8 22 2290 2521 -231
16 Dijon 37 30 7 23 2172 2563 -391
Qualification pour les Play-offs 2010
Relégation en Pro B
(T) Tenant du titre 2009
(F) Finaliste 2009
(P) Promu 2009
(C) Vainqueur Coupe de France 2009-2010
(S) Vainqueur de la Semaine des As de basket-ball 2009-2010

Équipe leader journée par journée[modifier | modifier le code]

Cholet Basket Le Mans Sarthe Basket Cholet Basket Le Mans Sarthe Basket Hyères Toulon Var Basket

Matches de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Résultats (dom.\ext.) CHA CHO DIJ GRA HYÈ LEH LEM LYO NAN ORL PAR POI ROA ROU STR VIC
Chalon-sur-Saône 70-78 90-68 75-82 91-80 99-76 64-97 76-77 92-74 81-87 91-75 74-81 74-97 90-69 87-67 83-74
Cholet 85-58 88-76 72-73 82-78 83-66 68-66 80-62 69-57 64-57 90-75 70-67 81-84 73-68 80-63 64-63
Dijon 76-83 71-78 81-83 69-81 86-82 81-84 57-85 74-95 61-79 74-90 86-76 83-85 78-91 97-95 79-70
Gravelines-Dunkerque 83-82 79-75 88-54 96-82 76-59 71-87 71-64 74-90 67-60 93-80 77-68 84-71 81-65 74-85 72-61
Hyères Toulon 75-70 87-86 82-93 73-79 96-92 78-88 75-81 92-78 73-76 78-89 77-82 95-84 76-84 96-87 70-62
Le Havre 68-66 65-71 81-54 68-83 80-100 84-85 66-103 62-84 58-78 66-84 66-60 73-70 82-89 83-71 84-83
Le Mans 76-70 83-85 106-57 75-55 88-75 96-77 54-62 66-64 70-67 67-75 71-81 73-58 86-76 83-76 76-70
Lyon-Villeurbanne 60-65 82-84 75-81 76-70 82-76 82-67 68-80 71-74 55-76 75-77 62-54 88-57 79-60 90-66 86-79
Nancy 87-74 70-71 84-60 72-87 90-95 94-66 92-70 78-68 80-84 89-64 73-77 101-62 90-73 95-77 75-65
Orléans 106-81 88-69 77-61 73-67 80-88 64-73 55-89 76-66 75-78 94-90 84-52 76-79 104-61 99-71 67-52
Paris-Levallois 88-92 72-77 84-72 80-73 93-67 92-69 61-75 75-71 76-77 84-83 80-71 82-100 92-88 79-82 65-81
Poitiers 53-59 76-71 75-62 82-75 87-89 73-67 79-81 55-53 68-76 87-69 63-79 89-88 78-75 93-82 68-77
Roanne 93-87 72-71 105-61 101-73 98-80 90-75 92-82 72-67 87-79 75-61 71-84 82-62 113-82 86-77 97-69
Rouen 83-71 56-65 90-99 77-80 88-67 98-105 64-85 87-80 74-93 75-76 91-89 64-73 81-76 71-80 77-80
Strasbourg 105-90 85-98 101-73 91-102 74-110 80-81 82-89 64-100 65-75 85-76 79-71 95-66 74-82 106-79 78-63
Vichy 91-58 65-68 80-57 75-54 77-50 76-82 64-62 75-63 74-66 76-84 71-53 59-87 60-63 74-54 74-69
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur

Faits marquants de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Journée 1 (3 octobre 2009) : Le tenant du titre, l'ASVEL Lyon-Villeurbanne s'incline sur son parquet (75-81) face à Dijon. Les deux promus Poitiers et Paris-Levallois s'imposent à Nancy (73-77) et face à Gravelines-Dunkerque (80-73).

Journée 2 (10 octobre 2009) : L'ASVEL Lyon-Villeurbanne s'incline de nouveau, à Roanne (72-67). Paris-Levallois va gagner sur le terrain de Poitiers (63-79).

Journée 3 (17 octobre 2009) : Cholet, en battant Orléans (64-57) et Dijon en allant s'imposer à Rouen (99-90) s'installent en tête du classement. L'ASVEL Lyon-Villeurbanne remporte son premier match de la saison en battant Strasbourg (90-66).

Journée 4 (23 et 24 octobre 2009) : Cholet devient le seul leader du classement en battant Vichy (68-65). Lors de l'affrontement entre les deux derniers finalistes du championnat, Orléans bat l'ASVEL Lyon-Villeurbanne (76-66).

Journée 5 (30, 31 octobre et 1er novembre 2009) : Dijon rejoint Cholet à la première place du classement en s'imposant à Hyères-Toulon (82-93). Cholet perd son premier match de la saison sur son parquet face à Roanne (81-84) (a.p.).

Journée 6 (6, 7 et 8 novembre 2009) : Cholet est le nouveau leader du championnat à l'issue de sa victoire à Dijon (78-71). L'ASVEL Lyon-Villeurbanne s'incline de nouveau, à Gravelines-Dunkerque (64-71).

Journée 7 (13 et 14 novembre 2009) : Le leader Cholet conserve la tête du classement grâce à sa victoire à Orléans (75-61). L'ASVEL Lyon-Villeurbanne s'incline pour la cinquième fois en sept matchs et pour la première fois à domicile cette saison face à Paris-Levallois (77-75).

Journée 8 (21 novembre 2009) : Le Mans vainqueur à Poitiers (81-75) occupe désormais seul la tête du classement à la suite de la défaite de Cholet à Gravelines-Dunkerque (79-75).

Journée 9 (27, 28 et 29 novembre 2009) : L'ASVEL Lyon-Villeurbanne s'incline pour la cinquième fois de suite à domicile face au Mans (80-68). Rouen s'impose pour la première fois de la saison face à Paris-Levallois (91-89).

Journée 10 (4 et 5 décembre 2009) : Le Mans demeure leader du championnat en battant Le Havre (96-77). Orléans s'impose largement face à Rouen (104-61).

Journée 11 (11 et 12 décembre 2009) : Gravelines-Dunkerque remporte son septième succès d'affilée à Dijon (83-81). En tête du classement, Orléans et Le Mans s'imposent face à Strasbourg (99-71) et à Rouen (85-64).

Journée 12 (18 et 19 décembre 2009) : Le Mans finit l'année 2009 en tête du championnat grâce à sa victoire à Hyères-Toulon (88-75). Huitième victoire de suite pour Gravelines-Dunkerque face à Orléans (67-60).

Journée 13 (2 et 3 janvier 2010) : Cholet, en battant Le Mans (68-66) rejoint les Manceaux à la première place du championnat. Gravelines-Dunkerque se rapprochent de la tête du classement en enchaînant sa neuvième victoire consécutive à Strasbourg (102-91).

Journée 14 (8 et 9 janvier 2010) : Les deux leaders ont gagné lors de cette journée. Cholet s'impose à l'ASVEL Lyon-Villeurbanne (84-82) et Le Mans bat Vichy (76-70). Dans le bas du classement, Chalon-sur-Saône bat Dijon dans le derby bourguignon (90-68).

Journée 15 (15 et 16 janvier 2010) : Cholet remporte son septième match de suite en battant Le Havre (83-66). Le Mans s'impose en prolongations à Dijon (84-81), les Bourguignons s'inclinant pour la dixième fois de suite.

Journée 16 (22 et 23 janvier 2010) : Le Mans redevient seul leader de Pro A à la suite de la défaite de Cholet à Hyères-Toulon (87-86). Dans le match des promus, Paris-Levallois bat Poitiers (80-71).

Journée 17 (29 et 30 janvier 2010) : Cholet battu à Orléans (88-69), Le Mans possède deux victoires d'avance désormais grâce à sa victoire à Gravelines-Dunkerque (87-71).

Journée 18 (5 et 6 février 2010) : Cholet s'impose d'un petit point face à Vichy (64-63), tandis que Le Mans conserve la tête du classement en battant Roanne (73-58).

Journée 19 (12 et 13 février 2010) : Le Mans et Cholet s'inclinent respectivement à Nancy (92-70) et à Roanne (72-71). Gravelines-Dunkerque se rapproche grâce à sa victoire face au Havre (76-59).

Journée 20 (26 et 27 février 2010) : Le Mans en étant battu, pour la première fois à domicile, par Paris-Levallois (67-75) voit revenir à 1 point Cholet qui lui a gagné (88-67) face à la lanterne rouge Dijon. Gravelines-Dunkerque défait par l'ASVEL Lyon-Villeurbanne à l'extérieur (70-76) n'est plus seul troisième, en effet puisque le club nordiste est rejoint par Nancy et Orléans vainqueur en déplacement de Rouen (93-74) pour le premier et de Hyères-Toulon (76-73) pour le second.

Journée 21 (5 et 6 mars 2010) : Statu quo en tête du classement. Le Mans bat Chalon-sur-Saône (97-64) chez celui-ci, Cholet lui gagne à Strasbourg (98-85), Nancy remporte sur son terrain son match contre Le Havre (94-66) et Gravelines-Dunkerque s'impose chez lui face à Hyères-Toulon (96-82). Seul Orléans est le grand perdant puisqu'il est décroché du trio de la troisième place car son adversaire de cette journée Roanne victorieux de l'équipe du Loiret (79-76) est revenu à sa hauteur c'est-à-dire cinquième ex aequos.

Journée 22 (12 et 13 mars 2010) : Les promus ne réussissent pas à Le Mans lors des rencontres disputées à domicile. Après Paris Levallois, c'est Poitiers qui s'impose 81 à 71 en terre mancelle. Cette nouvelle défaite du leader aurait pu permettre a Cholet de rejoindre le club sarthois et ainsi redevenir co-leader mais l'équipe du Maine-et-Loire s'incline aussi chez elle (72-73) face à Gravelines. Le club du nord qui avec Nancy, Orléans et Roanne rattrape petit à petit les deux premiers.

Journée 23 (19 et 20 mars 2010) : Le BCM Gravelines en battant à domicile Vichy (72-61) s'intercale entre le leader Le Mans et son second Cholet. En effet car ces deux équipes perdent respectivement par 54 à 62 face à Villeubanne et par 71 à 76 à Poitiers.

Journée 24 (26, 27 et 28 mars 2010) : Grâce à sa victoire (87-59) à Vichy, Poitiers rejoint Hyères-Toulon à la 8e place, qualificative pour les play-offs. En bas de classement, Dijon s'impose face à Strasbourg (97-95 a.p.).

Journée 25 (2 et 3 avril 2010) : Le Mans conserve la tête du classement grâce à sa victoire sur Rouen (86-76). Poitiers s'impose pour la cinquième fois de suite et garde sa 8e place en battant Roanne (89-88 a.p.).

Journée 26 (9 et 10 avril 2010) : Roanne s'impose face à Nancy (87-79). Le Mans est toujours leader après sa victoire à Toulon (78-88). Juste derrière au classement Cholet s'est imposé contre Chalon-sur-Saône (85-58).

Journée 27 (16 et 17 avril 2010) : Cholet s'empare de la tête du classement avec une très belle victoire à Antarès (83-85 a.p.). Poitiers a fait un pas de plus vers les plays-offs en battant Orléans (87-69). Côté maintien Rouen a perdu un point précieux après 2 prolongations contre Le Havre (98-105 a.2p.).

Journée 28 (23 et 24 avril 2010) : Vichy a battu Le Mans dans les ultimes instants grâce au buzzer beater de David Mélody (64-62). Cette défaite du Mans profite à Cholet qui a battu Lyon-Villeurbanne (80-62).

Journée 29 (30 avril et 1er mai 2010) : Lyon Villeurbanne gagne contre Vichy (86-79) mais ne jouera pas les plays-offs. Poitiers et le Paris-Levallois les deux promus de cette saison ont tous les deux décroché leurs billets pour les plays-offs en disposant chacun d'Orléans (84-83) et de Strasbourg (93-82).

Journée 30 (11 mai 2010) : Le Havre assure son maintien en s'imposant à Vichy (82-76). Gravelines termine 4e en battant Paris-Levallois (93-80) et Nancy finit 5e en gagnant à Poitiers (76-68).

Meilleurs joueurs de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Catégorie Joueur Équipe Statistiques
Points par match Derrick Obasohan Hyères-Toulon 19,8
Rebonds par match Saer Sene Hyères-Toulon 11,4
Passes décisives par match Kareem Reid Vichy 7,8
Interceptions par match John Linehan Cholet 2,8
Contres par match Saer Sene Hyères-Toulon 2,4
 % aux tirs Victor Samnick Lyon-Villeurbanne 66,3 %
 % aux lancer-francs Mickael Gelabale Cholet 86,5 %
 % à 3 points Dylan Page Roanne 54,7 %

Les playoffs[modifier | modifier le code]

Matchs des playoffs[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
                           
Mar 18 mai, ven 21 mai        
 (1) Cholet  68  89  X
Ven 28 mai, mar 1er juin et ven 4 juin
 (8) Poitiers  59  82  X  
 (1) Cholet  68  83  84
Mer 19 mai, sam 22 mai
   (4) Gravelines  70  73  71  
 (4) Gravelines  84  74  X
Dim 13 juin à 18h15 à Paris-Bercy
 (5) Nancy  82  58  X  
 (1) Cholet  81
Mar 18 mai, ven 21 mai
   (2) Le Mans  65
 (2) Le Mans  76  80  X
Ven 28 mai, mar 1er juin et ven 4 juin
 (7) Paris-Levallois  62  70  X  
 (2) Le Mans  75  95  80
Mer 19 mai, sam 22 mai et mar 25 mai
   (3) Roanne  68  99 a.p.  65  
 (3) Roanne  87  55  78
 (6) Orléans  82  65  71  

Faits marquants des playoffs[modifier | modifier le code]

  • Quarts de finale : Les quatre premiers de la saison régulière (Cholet, Le Mans, Roanne et Gravelines) se qualifient pour les demi-finales. Seule la série entre Roanne et Orléans se dispute avec un match d'appui pour déterminer le vainqueur.
  • Demi-finales : Les deux demi-finales se disputent en trois matchs. Cholet s'incline à domicile face à Gravelines, mais va gagner les deux matchs suivants. Le Mans remporte ses deux matchs à domicile face à Roanne et ne perd le match sur le parquet de Roanne qu'après prolongations.
  • Finale : Cholet remporte son premier titre de champion en battant en finale Le Mans (81-65)[2]. Les Choletais mènent à la marque dès la 6e minute et ne se font plus devancer par la suite. Ils font la différence lors du troisième quart-temps grâce à un score de 18-8.

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Champions de France[modifier | modifier le code]

Trophées LNB[modifier | modifier le code]

MVPs du mois[modifier | modifier le code]

Mois Joueur Équipe
Octobre Sean Marshall Dijon
Novembre Ricardo Greer Nancy
Décembre Dewarick Spencer Le Mans
Janvier Samuel Mejia Cholet
Février Cedrick Banks Orléans
Mars Ralph Mims Roanne
Avril Dylan Page Roanne

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]