Hyères Toulon Var Basket

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hyères Toulon Var Basket
Logo du club
Généralités
Nom complet Hyères Toulon Var Basket
Surnom(s) HTV
Date de fondation 1990
Statut professionnel Société anonyme à objet sportif
Couleurs Jaune et Bleu
Salle Palais des sports (4 700 places)
Espace 3000 (2 500 places)
Siège 420 avenue Amiral Aube
83000 Toulon
Championnat actuel Pro B
Président Drapeau : France Roland Palacios (depuis 2011)
Entraîneur Drapeau : France Laurent Legname (depuis 2013)
Site web basket-htv.com
Palmarès
National[1] Coupe de France (1)
Maillots
 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur
Actualités
Basketball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de basket-ball de Pro B 2013-2014
Voir l’image vierge
Le club est basé à Toulon.

Le Hyères Toulon Var Basket (couramment abrégé en HTV) est un club professionnel français de basket-ball basé dans la ville de Toulon mais également issu de la ville de Hyères fondé en 1990. Le club toulonnais est présidé par Roland Palacios depuis 2011. L'équipe première, entraînée par Laurent Legname depuis août 2013, évolue en Pro B et disputa en 2008-2009 pour la première fois de son histoire à l'EuroCup Challenge.

Le Hyères Toulon Var Basket évolua de 1957 à 2006 à l'Espace 3000 de Hyères, qui est remplacé aujourd'hui par le Palais des sports Jauréguiberry de Toulon. Le club a remporté les playoffs de Pro B en 2001 lui permettant pour la première fois de son histoire de jouer parmi l'élite du basket français.

Historique[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

En 1948 naît le Club sportif toulonnais, et en 1952 c'est au tour du Omni sport hyerois. Mais ce n'est que dans les années 1970 que le basket-ball prend son essor dans les deux communes varoises. Peu à peu, les deux équipes se rapprochent de l'élite et lorsque le Club sportif toulonnais s'apprête à monter en Pro B pour la saison 1990-1991, les deux clubs décident de fusionner. Durant les années 1990, le Hyères Toulon Var Basket est l'un des plus anciens clubs à être resté dans le championnat de Pro B. Pendant 10 ans, Jean-Louis Borg aura la responsabilité de l'équipe professionnelle avec 6 saisons en Pro B et 4 saisons en Pro A pour finir avec une première qualification en playoffs en 2005. À la fin de la saison 2000-2001, l'équipe termina 5e du classement général (2e ex-aequo) et accéda aux playoffs. Après ses victoires face à Vichy, Evreux et Roanne en finale le Hyères Toulon Var Basket est Vainqueur des playoffs et accède logiquement et pour la première fois de son histoire en Pro A.

Stabilisation de l’équipe et accession parmi l’élite (2001-2010)[modifier | modifier le code]

Jason Rowe, joueur du HTV entre 2003 et 2006 et meilleur marqueur de Pro A en 2006

En 2001, pour sa première saison en Pro A, le club varois va rapidement être confronté à la difficulté du championnat élite en France. Le Hyères Toulon Var Basket qui termine 12e au classement de la saison régulière atteint très largement son objectif qui était le maintien en Pro A avec 8 victoires, dont celles notamment face au Paris Basket Racing et à Cholet Basket. En 2005, l'entraineur originaire de Maisons-Alfort mit fin à 27 ans d'une vie sportive consacrée au club varois, pour prendre un nouveau départ avec le club de Pro B La Jeanne d’Arc de Vichy Val d’Allier Auvergne Basket. Celui-ci est remplacé par la suite par l'entraineur du Jeanne d’Arc de Vichy Val d’Allier Auvergne Basket, Jean-Michel Sénégal.

Un déclic semble nécessaire pour que le HTV puisse enfin rivaliser avec les meilleurs, la volonté de le déclencher est en tout cas de mise en 2006 lorsque le club quitte l'Espace 3000 de Hyères pour le tout nouveau Palais des sports de Toulon. Au printemps 2007, Alain Weisz alors entraineur de l'ASPTT Aix-en-Provence devient l'entraîneur de la formation varoise après l'éviction de Francis Charneux[2]. Dès son arrivée et pour mener à bien son objectif, l'entraîneur marseillais fit venir trois recrues de choix : les américains Sean Colson et Tony Williams, le premier devenu meilleur joueur de la Ligue avec le Besançon Basket Comté Doubs, le second joueur de Viola Reggio de Calabre, et l'ancien Nancéiens et international français Vincent Masingue.

En février 2008, le Hyères Toulon Var Basket accueillit la 6e édition de la Semaine des As au Palais des sports de Toulon[3], où l'équipe d'Alain Weisz réussi à atteindre les demi-finales pour sa première participation au tournoi en s'imposant face au leader de la Pro A le SLUC Nancy. Malheureusement, l'équipe varoise n'atteindra pas la finale en perdant face à Vichy à l’issue d’un match où le suspens fut roi (72-71) malgré sa domination lors de la majeure partie de la rencontre. Elle perdra d'autant plus, avec la blessure de Sean Colson, un des meilleurs meneurs de Pro A de la saison 2007-2008, victime d’une rupture du tendon d'Achille qui marque son indisponibilité pour le reste de la saison[4]. La reprise du Championnat face au champion de France en titre Roanne, s'est jouée à l’Espace 3000 ainsi sans Sean Colson, remplacer par son joker, Ismaïla Sy. Le Hyères Toulon Var Basket retrouve ainsi l'ancien Brestois au commande de l’équipe après avoir déjà joué 5 matchs avec cette saison, où il avait notamment rendu une copie quasi-parfaite face à l'équipe de Dijon et les varois l’avait emporté sans son maître à jouer. Mais il sera remplacé par un Meneur Américain Daniel Horton. Le , le Hyères Toulon Var Basket se qualifie pour la deuxième fois de son histoire pour les plays-off en allant s'imposer à Pau lors de l'avant-dernière journée de la saison régulière. Malheureusement, le Hyères Toulon Var Basket s'incline par 2 fois face à l’ASVEL lors des quarts de finales, les sudistes quittent la fin de championnat par la grande porte. Au même moment l'équipe varoise se qualifie pour la première fois de son histoire pour la EuroCup Challenge.

Pour l'année 2008 - 2009, Daniel Horton, Tony Williams, Laurent Legname suivis d'autres joueurs quittent le navire. Un recrutement ou l'on voit débarqué le talentueux meneur américain nommé Pierre Pierce et un Intérieur Darrell Tucker. Le 11 novembre 2008, l'équipe d'Alain Weisz a réussi à se qualifier pour sa première participation à un tournoi européen, à la phase régulière de l’EuroChallenge en remportant respectivement le 1er et second tour qualificatif face aux croates de KK Cedevita Zagreb et aux roumains de CSU Asesoft Ploieşti[5].

Malgré un début difficile en Championnat, dû à un effectif réduit décimé par de nombreuses blessures, le HTV continue sur sa bonne lancée en EuroChallenge après ses victoires face à Ural Great Perm et de GSS Keravnós Nicosie. Cependant, la belle aventure européenne se termine lors de la dernière journée avec une défaite à domicile face à leur adversaire direct des Telekom Baskets Bonn[6]. Pendant la trêve, l'effectif du HTV est remanié, avec l'arrivée de l'international français, Cédric Ferchaud, de l'intérieur américain Rick Hugues et de l'intérieur international français : Maxime Zianveni.

Une saison difficile et retour au sommet ? (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

Cependant, le reste de la saison continua d'être difficile pour les hommes d'Alain Weisz, de plus que Fabrice Veyrat, président du club durant six ans, passe le flambeau durant le début de l'année 2010 à son successeur Philippe Aubry[7]. Finalement l'équipe a réussi à se maintenir parmi l'élite pour l'année 2010. La saison suivante commence bien avec les victoires contre l'ASVEL, l'Élan sportif chalonnais et Paris Levallois. Lors de la dernière journée des phases aller de Pro A, le club arrache sa qualification pour la Semaine des As, auteur d'un beau succès à Orléans Loiret Basket notamment dans la quatrième et dernière période du match (23 points à 4). Après 2008, le HTV concrétise sa régularité avec sa deuxième participation au tournoi, mais s'incline malheureusement dès son entrée face à Chalon[8]. Malgré une fin de saison difficile avec une série de 5 défaites consécutives sur les 5 derniers matchs de la saison et notamment lors de l'ultime journée de la saison régulière face à Poitiers, l'équipe est qualifiée pour les play-off pour la deuxième fois en 4 ans[9]. Malheureusement comme lors de ces premiers play-off, le HTV termine la saison aux portes des demi-finales, éliminé lors du match d'appui par Nancy (96-71)[10].

Malgré des problèmes financiers en interne, le HTV sauve sa place devant les instances lors de son deuxième passage mais la masse salariale du club varois est très limité (650 000 euros). Alain Weisz arrive pourtant à constituer une équipe qui tient la route avec notamment les resignatures de Paccelis Morlende, Rick Hughes, Shaun Fein, tout en préservant ses atouts majeurs Damir Krupalija et Anthony Dobbins. Ce noyau sera complété par le meneur de la Chorale Alex Gordon, Souarata Cissé venu de Pro B, Mouhammad Faye un ailier sénégalais, Louis Labeyrie un jeune pivot français. Le 9 août 2011, le HTV clôt son recrutement en engageant Maxime Zianveni qui a déjà joué pour le club en 2008-2009.

Dernière année en Pro A et retour à la case Pro B (2012)[modifier | modifier le code]

Vue des tribunes d'un engagement d'un match de basket-ball.
Coup d'envoi du match Paris Levallois - Hyères Toulon du 4 novembre 2011

Après de nombreux soucis financiers, le club est contraint de devoir se séparer de trois éléments majeurs de l'effectif afin de rentrer dans le cadre de la masse salariale imposée par la Ligue en début de saison (à savoir 600 000 euros)[11]. C'est donc Anthony Dobbins, Maxime Zianveni ainsi que le meneur Alex Gordon qui quittent la rade avant même le début de la saison[12]. Malgré les arrivées en cours de saison de joueurs comme Rolan Roberts, Thomas Terrell et Kareem Reid, le club varois peine dans ce championnat et ne parvient qu'à remporter une poignée de match et est officiellement relégué le 6 avril 2012 après une défaite sur le parquet de l'ASVEL.

Alain Weisz étant en fin de contrat, ne sera pas reconduit par les dirigeants. Ces derniers tentent de lui trouver un successeur dans les plus brefs délais. Le 19 avril 2012, le quotidien L'Équipe annonce qu'un accord entre Jean-Aimé Toupane et le président varois est trouvé en vue de la saison 2012-2013. L'ère Alain Weisz terminée, c'est donc une nouvelle page du HTV qui s'ouvre dès à présent.

L'annonce officielle de l'arrivée de Jean-Aimé Toupane pour une durée de deux saisons, interviendra le 24 mai 2012 après que la confirmation de l'engagement du club varois en Pro B soit effective. Son assistant n'est autre que Laurent Legname figure emblématique du Hyères-Toulon Var Basket.

C'est donc un nouveau départ pour le club varois. Budget en baisse et avec une masse salariale de 400000 euros, Jean-Aimé Toupane décide de lancer le pari jeune. En effet, Axel Julien seul rescapé de l'an dernier et MVP du championnat espoirs, est rejoint par les espoirs Babacar Niang prêté par Le Mans Sarthe Basket ainsi que Landing Sané du Paris-Levallois. Le HTV décidé également de relancer l’éternel espoir du basket français Jessie Begarin ainsi que Christophe Léonard. Pour encadrer cela, le HTV fait appel à Gorjan Radonjic ainsi que deux américains Jared Newson et Corey McIntosh

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales[modifier | modifier le code]

Tournois saisonniers[modifier | modifier le code]

  • Tournoi du Cap d'Agde : vice-champion 2009
  • Tournoi de Dijon (1) : 2009
  • Tournoi de Fos sur Mer' (3) : 2008, 2009, 2010

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

  • Handibasket
    • Championnat de France Nationale A (4) : 2002, 2003, 2006, 2009
    • Coupe de France (5) : 2002, 2004, 2005, 2008, 2013
  • Championnat de France « Espoirs Pro B »
    • Champion (1) : 1996
    • Vice-champion (2) : 1997, 2000
  • Trophée du Futur « Espoirs »
    • Vainqueur (1):1998

Palmarès Individuels[modifier | modifier le code]

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

  • Le joueur le plus capé :
  • Le joueur le plus titré :
  • Le joueur le plus âgé :
  • Le joueur le plus jeune :
  • La plus large victoire : 74-110 (+ 36) à Strasbourg (2009)
  • La plus petite victoire :
  • Record d'affluence pendant un match :
  • Record d'affluence pendant la saison :
  • Nombre de points en un match : 116 contre Roanne (2002)
  • Nombre de tirs à 2 pts réussis : 33 contre Reims (2006)
  • Nombre de tirs à 2 pts tentés : 58 contre Nancy (2006)
  • Nombre de tirs à 3 pts réussis : 15 contre Paris (2007)
  • Nombre de tirs à 3 pts tentés : 34 contre Reims (2006)
  • Nombre de lancers francs réussis : 30 contre Limoges (2004)
  • Nombre de lancers francs tentés : 42 contre Limoges (2004)
  • Nombre de rebonds offensifs : 20
  • Nombre de rebonds défensifs : 34 contre Clermont (2007)
  • Nombre de total rebonds : 50 contre Rouen (2008)
  • Nombre de passes décisives : 32 contre Roanne (2002)
  • Nombre d'interceptions : 15
  • Nombre de dunks : 8 à Bourg (2004)
  • Nombre de victoires d'affilée en Pro A : 4 (2011)
  • Évaluation collective : 146 à Strasbourg (2009)

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Championnat France Coupes Compétitions européennes
Division Classement Victoires-Défaites Playoffs
2006-2007 Pro A 15e sur 18 11 - 23 Non qualifié -
2007-2008 Pro A 6e sur 16 17 - 13 quarts de finale Semaine des As : demi-finale
2008-2009 Pro A 11e sur 16 13 - 17 Non qualifié Coupe de France : 16e de finale EuroCup Challenge : phase régulière
2009-2010 Pro A 11e sur 16 13 - 17 Non qualifié Coupe de France : 16e de finale
2010-2011 Pro A 7e sur 16 15 - 15 quarts de finale Semaine des As : quarts de finale
Coupe de France : 8e de finale
2011-2012 Pro A 16e sur 16 3 - 27 Non qualifié Coupe de France : 8e de finale

Personnalités historiques du club[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Entraîneurs notables[modifier | modifier le code]

En 1994, Jean-Louis Borg est nommé entraîneur du club varois, après y avoir évolué en tant que joueur dans les années 1980 et 1990. En effet, issu d'une famille de basketteurs, il effectue une carrière de joueur au sein du club de OS Hyères, il a évolué de Nationale 3 à la Nationale 2. Il effectua également une carrière d'arbitre, évoluant au niveau de la Nationale 1 féminine. En parallèle de sa carrière d'arbitre, il s'occupa des équipes de jeunes de Hyères-Toulon avant de prendre en charge la responsabilité de l'équipe professionnelle. Le club évolue alors depuis en Pro B, terminant une saison catastrophique (15e du classement) . Pour sa première saison à la tête du club, Jean-Louis Borg hissera l'équipe au 3e rang du classement et les qualifiera pour les 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Six ans plus tard, il connaîtra avec son équipe la montée parmi l'élite en Pro A. À l'issue de la saison 2004/2005, qui voit le club varois terminer 12e de Pro A, Jean-Louis Borg après environ une trentaine au service de l'équipe varoise (dont 10 ans avec l'équipe professionnelle) est pourtant remercié sans grande élégance par l'équipe dirigeante qui lui préfère Jean-Michel Sénégal, venu de la JA Vichy, qui, dernier de Pro A descend alors en Pro B. Les deux coachs se croiseront puisque Jean-Louis Borg rejoint quant à lui la JA Vichy, dont l'objectif est de retrouver la Pro A. Avec Jean-Louis Borg, le HTV a écrit l'une des plus belles pages de son histoire.

En 2007, le club varois s'attache les services d'Alain Weisz, après 2 saisons difficiles à la limite de la relégation en Pro B. Le recrutement de l'ancien coach d'Aix se révèlera payant avec une première qualification pour le tournoi de la Semaine des As, une sixième place au classement finale de Pro A, soit le meilleur classement de l'histoire du club, et une première qualification pour la EuroCup Challenge.

Entraîneurs de Hyères Toulon Var Basket
Nom Période
Drapeau : France Pierre Galle 1992 - 1994
Drapeau : France Jean-Louis Borg 1994 - 2005
Drapeau : France Jean-Michel Sénégal 2005 - 2006
Drapeau : France Francis Charneux 2006 - 2007
Drapeau : France Frédéric Wiscart-Goetz 2007
Drapeau : France Alain Weisz 2007 - 2012
Drapeau : France Jean-Aimé Toupane 2012 - 2013
Drapeau : France Laurent Legname depuis 2013

Présidents marquants[modifier | modifier le code]

Le premier président marquant est bien sûr, Jean-Luc Théry. Sous sa présidence, Hyères Toulon Var Basket se consolide en Pro B et vise peu à peu la montée en Pro A. Le club joue durant les années en 1990 en tant qu'outsider et se trouve très proche à de nombreuses reprises comme lors de la saison 1995-1996, termine deuxième derrière Toulouse. Lors de la saison 2000-2001, Jean-Luc Théry permet à son club de monter en Pro A. Par la suite, Fabrice Veyrat (2004-2010) consolide la position du HTV en Pro A avec notamment l'arrivée d'une nouvelle salle: le Palais des sports. Depuis 2011, Roland Palacios est chargé de la présidence.

Présidents de Hyères Toulon Var Basket
Nom Période
Drapeau : France Jean-Luc Théry 1993 - 2003
Drapeau : France Marie-Hélène Lafanour 2003 - 2004
Drapeau : France Fabrice Veyrat 2004 - 2010
Drapeau : France Philippe Aubry 2010 - 2011
Drapeau : France Roland Palacios depuis 2011

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Joueurs
Poste No  Nationalité Nom Prénom Taille Âge
1 Drapeau : France Axel Julien 1,85 19
1/2 Drapeau : États-Unis Pierre Pierce 1,93 26
2 Drapeau : France Jessie Begarin 1,89 24
2 Drapeau : France Gorjan Radonjic 1,97 30
3 Drapeau : États-Unis Jared Newson 1,95 28
3 Drapeau : États-Unis Rasheed Wright 1,96 32
3/4 Drapeau : France Christophe Léonard 1,99 20
4 Drapeau : France Babacar Niang 2,06 21
5 Drapeau : France Landing Sané 2,08 21
5 Drapeau : États-Unis Terence Dials 2,06 29
  • Entraîneur : Drapeau de la France Laurent Legname
  • Assistants :
    • A venir

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Statut juridique et légal[modifier | modifier le code]

Le HTV se compose de deux entités distinctes et indépendantes : L’une est société anonyme à objet sportif (SAOS), qui gère la section professionnelle et qui est divisée en trois secteurs : administratif, sportif et commercial. L'autre partie est une association sportive, qui encadre les sections « loisirs » et « amateurs » et qui a également la charge du centre de formation et dont l’activité est assurée par une équipe de bénévoles. Le budget de la saison 2010-2011 est d'environ 2,12 millions d'euros, dont 800 000 d'euros de masse salariale brute, soit le plus petit budget du championnat de France[14].

Organigramme[modifier | modifier le code]

Administratif[modifier | modifier le code]

  • Président : Roland Palacios
  • Président de l'association : Sylvain Léonis
  • Administration - Finance - Juridique : Arnaud MARRASE
  • Partenariat: Sébastien BEVILACQUA
  • Directeur du centre de formation : Philippe Legname

Technique et sportif[modifier | modifier le code]

  • Entraîneur : Laurent Legname
  • Entraîneur adjoint : Kyle MILLING
  • Directeur sportif  : Francis Beaux
  • Statisticien : Lydia Font
  • Médecin : Stéphane MARTIN

Marketing et Partenaires[modifier | modifier le code]

Comme tous les clubs professionnels, le HTV fait du marketing et notamment auprès des partenaires avec le HTV Business Club. Ce club de partenaires permet de fidéliser et favoriser les entreprises à dimension locale, nationale voir internationale.

Les partenaires principaux sont AGPM, le groupe Pizzorno ou encore Aitec Bureautique. D'autres grandes institutions apportent leurs soutiens tels que Vinci, Kia, Errea. Bien évidemment, les collectivités locales constituent une manne financière importante pour le club.

Billetterie[modifier | modifier le code]

La politique tarifaire est différente selon la salle où joue le HTV. Pour l'espace 3000, les prix s'étalent de 8, 15 et 40 euros tandis que pour le Palais des sports, les prix sont de l'ordre de 10, 15, 20 et 40 euros selon les tribunes. Le club offre des réductions aux licenciés de la FFBB, aux moins de 15 ans, aux handicapés ainsi qu'aux militaires.

Budgets[modifier | modifier le code]

Le HTV a toujours figurer comme le petit poucet au niveau financier comparé aux autres écuries de la Pro A. Toutefois, les faibles dimensions financières de Hyères Toulon Var Basket n'empêche pour autant pas de bons résultats en championnat. Depuis, la construction du Palais des Sports de Toulon, le budget connaît un essor et notamment lors de la saison 2007-2008 où le HTV aligne 3,354 millions d'euros en Pro A. Par la même occasion, le club varois prétend à nouveau aux play-offs. Lors de la saison 2010-2011 puis celle de 2011-2012, des problèmes financiers apparaissent. Le budget est alors encadré.

Budgets du club saison après saison
saison Budget total
2005-2006 2,30 millions d’euros
2006-2007 2,20 millions d’euros
2007-2008 3,354 millions d’euros
2008-2009 2,218 millions d’euros
2009-2010 2,720 millions d’euros
2010-2011 2,119 millions d’euros
2011-2012 2,40 millions d’euros

Structures du club[modifier | modifier le code]

Salles[modifier | modifier le code]

L'Espace 3000 a été inauguré en 1957. Le HTV jouait dans cette salle de 2 500 personnes jusqu'à l'ouverture du Palais des sports à Toulon en 2006 qui est beaucoup plus grand. L'enceinte sportive est situé dans le quartier de la gare de Hyères et est accessible par l'avenue Geoffroy Saint-Hilaire.

Le Palais des sports de Toulon a été inaugurée le 17 mars 2006. C'est une salle polyvalente d'une capacité de 4 700 places assises. Située à l'entrée ouest de la ville de Toulon, dans le quartier du Pont du Las, la salle est accessible par l’autoroute A50 aux sorties « Toulon-ouest Arsenal ». Le HTV joue principalement au Palais des sports, tout en continuant à jouer quelques matches à Hyères.

Affluences[modifier | modifier le code]

L'affluence du HTV en Pro A grimpe au fur et à mesure de 2001 à 2010. Grâce au passage de l'espace 3000 au Palais des Sports, Hyères Toulon passe la barre moyenne des 2000 spectateurs. Lors de la saison 2009-2010, un record est établi avec 3204 spectateurs par match. Mais les mauvais résultats font plongés l'affluence moyenne du HTV. A la mi-saison 2011-2012, le club du Var ne remplit qu'à 42,22 %. Toutefois, les chiffres révèlent qu'avec des résultats positifs, le HTV peut retrouver des affluences bien meilleures.

Affluence moyenne du club saison après saison
saison Affluence moyenne
2001-2002 1 780
2002-2003 1 580
2003-2004 1 411
2004-2005 1 652
2005-2006 2 310
2006-2007 2 480
2007-2008 2 576
2008-2009 2 927
2009-2010 3 204
2010-2011 2 552

Identité[modifier | modifier le code]

Couleurs[modifier | modifier le code]

De 2005 à 2008, le club était lié contractuellement à l'équipementier Spalding. Pour la saison 2008-2009, un nouvel équipementier Scorpion wear a signé un contrat de 2 ans avec l’équipe professionnelle et les espoirs du HTV. Les maillots du HTV arborent des maillots avec les mêmes couleurs bleue et jaune symbole fort du club varois. Un sigle vient s'ajouter, celui du scorpion, symbole de « combattivité et de la volonté de toujours attaquer ».

Historique du blason[modifier | modifier le code]

Supporters, ambiance[modifier | modifier le code]

Durant les années 1990, Hyères-Toulon lutte pour monter en Pro A et reçoit le soutien de son public de l'espace 3000. Lors des joutes contre Toulouse Spacer's (1995-1996) ou encore au moment des play-offs de Pro B, de la saison 2000-2001, le public apporte un rôle important dans la montée du club vers la Pro A. Mais le besoin d'un véritable groupe de supporters à Toulon devenait important pour l'ambiance de l'espace 3000 et du Palais des Sports de Toulon. En mai 2009, le HTV voit le jour d'un nouveau groupe de supporters, les Blue Sharks 83. Ce groupe est tout d'abord présidé par Christophe Saunier puis en juin 2010, c'est au tour Gratienne Bechtel de devenir la présidente des Blue Sharks. Ce groupe compte 30 abonnés et une cinquantaine d'encartés[15].

Autres équipes[modifier | modifier le code]

Hyères Handi Club[modifier | modifier le code]

Hyères Handi Club
Article détaillé : Hyères Handi Club.

Le club d'handibasket appelé le Hyères Handi Club (qui n'est pas une section du HTV) est actuellement présidé par Philippe Lagarde et entrainé par Jérôme Mugnani qui a, durant la saison 2005/2006, gagné le titre de Champion de France sans avoir concédé une seule défaite. Le Hyères Handi Club a de nouveau été sacré Champion de France au terme de la saison 2008/2009[16] puis remporte la Coupe de France en 2013 après quatre années de domination du CS Meaux.

Sections jeunes[modifier | modifier le code]

Centre de formation[modifier | modifier le code]

Hyères-Toulon possède un centre de formation depuis 1991, l'année où le HTV monte alors en Pro B. En 1996, Hyères-Toulon devient champion de France espoirs Pro B, puis en 1998, vient se rajouter un Trophée du Futur. Quelques pointures du basket français sont passées par ce centre de formation dont notamment Laurent Sciarra, Laurent Legname ou encore Romain Dardaine. Lors de la saison 2010-2011, l'équipe espoir est entraîné par Éric Lecerf et managé par Philippe Legname[17].

Le centre de formation est situé à Hyères et est géré par l'association Hyères Toulon Var Basket. Lors de la saison 2010-2011, son budget est limité à 300 000 euros. Par ailleurs, le centre ne possède pas de logements pour ses espoirs. Le club loue des appartements pour ses joueurs chez Pierre et Vacances. Les repas sont servis au supermarché du coin, Casino. Également, les joueurs suivent les cours de lycée via le CNED[17].

Les autres équipes jeunes[modifier | modifier le code]

Hormis l'équipe espoir, l'association du HTV met en compétition plusieurs équipes jeunes allant des poussins jusqu'au cadet. L'équipe junior s'est notamment illustré le 19 mai 2012 en remportant, à Bercy, la finale de Coupe de France junior face à Horsarrieu, sur le score de 55 à 48. De plus, l'association œuvre à souder le basket entre les ligues Provence et de Cote-d’Azur grâce à des matchs amicaux mettant aux prises ses équipes jeunes face à des équipes de l'autre ligue. En ce sens, le HTV joue un rôle vecteur dans l'essor du basket dans le sud-est à tel point que le club propose des journées de détections pour les plus jeunes[18].

Section féminine[modifier | modifier le code]

La section féminine de HTVB nait de la « fusion-absorption » de l’AS Gazelec Toulon par le HTV Basket en mai 1998. En effet, la section basket du Gazelec qui domine depuis plusieurs années le championnat régional accède, pour la première fois de son histoire au Championnat Nationale Féminine 3 (Entraineur- Yves Dumas). Le HTV basket de son côté veut renforcer sa présence sur Toulon.

Championnat NF3 saison 1998-1999 :

Entraineur : Yves Dumas

Joueuses : Valérie Abguillerm (cap), Mercedes Lopez, Véronique Ochoa, Geraldine Losser, Cristel Dumas, Nathalie Vial, Magalie Ducasse, Delphine Massonie, Saïda Ouelhadj, Fanny Bessettes, Cristelle Farrugia, Fatia Bakouche, Aline Portelli.

L’équipe finie 5 ème du Championnat NF3mais est relégué en Championnat Régional sur décision administrative.

Championnat Régional saison 1999-2000 :

Entraineur : Allen Bunting

Joueuses : Valérie Abguillerm (cap), Fatia Bakouche, Delphine Massonie, Pascale Carrere, Véronique Ochoa, Aurèlie Bellon, Mercedes Lopez, Alexandra Dauge, Cristelle Farrugia.

L’équipe finie première du Championnat et retrouve ainsi la NF3.

Championnat NF3 saison 2000-2001

Entraineur : Allen Bunting

Joueuses : Valérie Abguillerm (cap), Fatia Bakouche, Delphine Massonie, Pascale Carrere, Véronique Ochoa, Aurèlie Bellon, Mercedes Lopez, Alexandra Dauge, Cécile Robert, Ludivine Fraget, Elodie Tornato.

L’équipe finie 3 ème du Championnat NF3 (39 pts, 22 matchs, 17 victoires pour 5 défaites, +269)


Championnat NF3 saison 2001-2002

Entraineur : Pascale Carrere

Joueuses : Valérie Abguillerm (cap), Delphine Massonie, Véronique Ochoa, Aurelie Bellon, Dorothée Sinsoilliez, Ludivine Fraget, Elodie Tornato, Alexandra Dauge, Cécile Robert, Isabelle Wiscart-Goetz, Cristelle Farrugia.

L’équipe finie 1 ère du Championnat NF3 (41 pts, 22 matchs, 19 victoire pour 3 défaites, +293) et accède à la NF2.


Championnat NF2 saison 2002-2003

Entraineur : Pascale Carrere

Joueuses : Valérie Abguillerm (cap), Ludivine Fraget, Dorothée Sinsoilliez, Elodie Tornato, Alexandra Dauge, Cécile Robert, Fatou Diabaté, Sophie Seguin, Cyrielle Julien, Aurèlie Bellon, Cyrielle Julien, Isabelle Wiscart-Goetz.

L’équipe finie 5 ème du Championnat NF2.


Championnat NF2 saison 2003-2004

Entraineur : Pascale Carrere

Joueuses : Valérie Abguillerm (cap), Ludivine Fraget, Dorothée Sinsoilliez, Elodie Tornato, Cécile Robert, Fatou Diabaté, Sophie Seguin, Cyrielle Julien, Nathalie Cheyland, Lorianne Verain.

L’équipe finie 1 ère du Championnat NF2 et accède à la NF1.

Malheureusement des évènements au sein du Club viennent sanctionner cette équipe en refusant la monter en NF1 et même le maintien en NF2. Elle est donc rétrogradée en NF3.

Depuis le 9 mars 2009, le HTV et la Seyne Basket ont officialisés une union entre les deux clubs. Cette union concerne uniquement les équipes féminines 1 de la Seyne Basket. Les équipes féminines 1 comprennent: l'équipe senior évoluant en NF3, l'équipe senior région ainsi que les équipes cadettes et minimes. A moyen terme, l'objectif est de constituer une équipe féminine de haut-niveau, accompagné d'un centre de formation féminin. Le président de cette union est Alain Duvault[19].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Alain Weisz entraîneur du HTV la saison prochaine
  3. Semaine des As: Toulon se met en avant
  4. Fin de saison pour Colson
  5. Le HTV se qualifie pour la phase régulière de l'Eurochallenge
  6. EuroChallenge : HTV éliminé
  7. Philippe Aubry, un nouveau président ambitieux pour le HTV
  8. Semaine des As: le HTV battu par Châlons (80-67)
  9. Pro A: Poitiers sauvé, Hyères-Toulon rassuré
  10. Hyères-Toulon rend les armes
  11. Basket News no 572, Le HTV recalé : La tuile de trop?, p.  23.
  12. Basket News no 573, Hyères-Toulon 75 - Pau-Lacq-Orthez 89 : Ce n'est qu'un début…, p.  13.
  13. Entre 1982 et 1995, la coupe de France est disputée sans les clubs de N1 ni les meilleurs de N2
  14. Ligue Nationale de Basket : les budgets Pro A et Pro B 2010-2011
  15. Supporters: Blue Sharks 83
  16. « Hyères-handibasket », sur hyeres-handibasket.fr
  17. a et b Fabien Friconnet, « Les centres de formation en Pro A », Maxi-Basket,‎ janvier 2011
  18. équipes jeunes HTV asso
  19. union entre le HTV et la Seyne Basket

Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Vincent Borel, Un siècle de sport à Hyères 1860 - 1960, Éditions La Rosalba - Giens

Liens externes[modifier | modifier le code]