Kilia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kilia
Кілія
Blason de Kilia
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Odesa Oblast.svg Oblast d'Odessa
Raïon Kilia
Maire Valentyn Bobrovskyï
Code postal 68300 – 68303
Indicatif tél. +380 4843
Démographie
Population 20 606 hab. (2013)
Densité 106 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 27′ N 29° 16′ E / 45.45, 29.267 ()45° 27′ Nord 29° 16′ Est / 45.45, 29.267 ()  
Altitude 3 m
Superficie 19 500 ha = 195 km2
Divers
Fondation XIVe siècle
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast d'Odessa

Voir sur la carte administrative de l'Oblast d'Odessa
City locator 14.svg
Kilia

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Kilia

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Kilia
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Kilia ou Chilia (en ukrainien : Кілія ; en russe : Килия ; en roumain : Chilia Nouă) est une ville industrielle et portuaire de l'oblast d'Odessa, en Ukraine, et le centre administratif du raion de Kilia. Sa population s'élevait à 20 606 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kilia est un port du sud-est de l'Ukraine, dans la région bessarabienne du Boudjak. Elle se trouve dans le delta du Danube. La ville a donné son nom au bras danubien de Chilia, qui la sépare de Chilia Veche en Roumanie. Elle est située à 159 km au sud-ouest d'Odessa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chilia Noua au XVe siècle

Sur la rive sud du bras de Chilia, Chilia Veche ou Ancienne Chilia, village peuplé de Lipovènes (en ukrainien : Стара-Кілія) s'élève un peu à l'ouest des ruines d'un port à grains de l'Empire byzantin nommé Lykostomo (en grec : « l'embouchure des loups »). L'étymologie de Kiliya/Chilia vient de kellia (« greniers », en grec). Le nom est mentionné pour la première fois en 1241 dans l'ouvrage du chroniqueur persan Rashid al-Din.

Kilia et ses environs, avec Chilia Veche, vues de satellite

À partir de 1315, Licostomo devient un comptoir et une forteresse de la république de Gênes qui en possède alors de nombreux autres sur le bas-Danube et tout autour de la mer Noire, d'où elle importe grains, peaux, bois, épices et soieries (la route de la soie aboutit à la mer Noire). Le despotat de Dobrogée s'en empare en 1366, tandis qu'en face, sur la rive nord, les Tatars (jusqu'en 1328) puis la principauté de Valachie (jusqu'en 1418) et enfin celle de Moldavie (de 1418 à 1484) commercent par quelques quais en bois.

C'est à l'époque moldave que le prince Étienne le Grand construit là Chilia Nouă ou Nouvelle Chilia (en ukrainien Kiliya), à cause de l'Empire ottoman qui avait conquis et détruit l'ancienne Chilia en 1422. Chilia Nouă est ensuite conquise par les Ottomans en 1484. Les Turcs la gardent jusqu'en 1790, date où elle est prise par le général russe Goudovitch. Rendue aux Ottomans, elle est finalement annexée par l'Empire russe en 1812, mais n'est plus alors que l'ombre d'elle-même, avec moins de 3 000 habitants.

Après avoir été bombardée par la flotte franco-britannique en juillet 1854, la Moldavie la récupère à la conclusion de la guerre de Crimée, au traité de Paris. En 1859, l'union entre Moldavie et Valachie forme la Roumanie. En 1878, Chilia Nouă est transférée à nouveau à la Russie avec le Boudjak. Entre 1918 et 1940, elle revient à la Roumanie, puis est occupée par l'Union soviétique et rattachée en 1940 à la République socialiste soviétique d'Ukraine, après avoir été brièvement reprise par la Roumanie de 1941 à 1944, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sous le régime soviétique, elle s'industrialise, devient un grand port et sa population initialement très bigarrée s'homogénéise : il ne reste que des Russes et des Ukrainiens. En 1991, elle reste à l'Ukraine après la dislocation de l'Union soviétique. La Roumanie comme la république de Moldavie ont abandonné toute revendication sur cette région.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1959* 1970* 1979* 1989* 2001*
20 304 24 276 25 055 25 754 22 594
2009 2010 2011 2012 2013
21 968 20 932 20 829 20 755 20 606


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]