Canton de Palaiseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Palaiseau
Situation du canton de Palaiseau dans le département Essonne
Situation du canton de Palaiseau dans le département Essonne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Palaiseau
Circonscription Sixième
Chef-lieu Palaiseau
Conseiller général Claire Robillard (PS)
2008-2015
Code canton 91 22
Démographie
Population 40 838 hab. (2011)
Densité 2 158 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 47 m – Max. 159 m
Superficie 18,92 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton de Palaiseau est une division administrative et une circonscription électorale française située dans le département de l’Essonne et la région Île-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 55,3 % 858,82
Espace urbain non construit 12,1 % 188,30
Espace rural 32,6 % 505,37
Source : Iaurif[1]

Le canton de Palaiseau est organisé autour de la commune de Palaiseau dans l’arrondissement de Palaiseau. Son altitude varie entre quarante-sept mètres à Palaiseau et cent cinquante-neuf mètres à Palaiseau, pour une altitude moyenne de cent trente-quatre mètres.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Palaiseau compte deux communes :

Communes Population Code
postal
Code
Insee
Igny 10 336 hab. 91430 91 3 22 312
Palaiseau 30 285 hab. 91120 91 3 22 477

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
21 840 31 137 37 818 37 604 37 823 38 346 40 523 40 838
(Sources : Base Insee, Population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3])
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges du canton de Palaiseau en 2009 en pourcentages[4].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
0,7 
5,4 
75 à 89 ans
8,0 
11,4 
60 à 74 ans
12,6 
18,4 
45 à 59 ans
19,8 
21,4 
30 à 44 ans
20,8 
23,1 
15 à 29 ans
19,1 
19,9 
0 à 14 ans
19,1 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1793 et 1801, le canton de Palaiseau dans l’ancien département de Seine-et-Oise et l’ancien district de Versailles comprenait les communes de Bures, Marcoussis, Nozay, Orsay, Palaiseau, Ville du Bois, Villebon et Villejust. En 1801, il fut intégré à l’arrondissement de Versailles, diminué de la commune de Marcoussis et augmenté des communes de Bièvres, Châteaufort, Gif, Igny, Saclay, Saint-Aubin, Toussus-le-Noble, Vauhallan, Verrières-le-Buisson et Villiers-le-Bâcle. En 1962, le canton fut rattaché au nouvel arrondissement de Palaiseau.

Le canton de Palaiseau, division de l’actuel département de l’Essonne, fut créé par le décret no 67-589 du 20 juillet 1967[6], il regroupait à l’époque les communes de Palaiseau, Igny, Villebon-sur-Yvette et Villejust. Par un décret ministériel du 7 décembre 1975, le canton fut amputé des communes de Villebon-sur-Yvette et Villejust pour constituer un nouveau canton distinct[7].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux du canton de Palaiseau[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs.
Période Identité Étiquette Qualité
1902 1932 Louis Muret Rad-soc Maire de Palaiseau[Note 1]
1932 1937 Maurice Duplant[Note 2] USR-SFIO Maire de Palaiseau
1937 1940 Gaston Yvon[Note 3] PCF Conseiller municipal de La Ville-du-Bois
1945 1949 Gabriel Dauphin[Note 4] SFIO Adjoint au maire de Palaiseau
1949 1961 Christian Barré RPF, puis RGR Maire d'Orsay[Note 5]
1961 1994 Robert Vizet PCF Député-maire de Palaiseau, sénateur
1994 2001 Jacques Allain RPR Maire de Palaiseau
2001 2008 Catherine Poutier-Lombard PS Secrétaire-questeur de l’assemblée départementale
2008 en cours Claire Robillard PS Vice-présidente du conseil général, maire de Palaiseau

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Canton de Palaiseau 0,1 % 3,3 % 32,0 % 27,2 % 22,9 % 14,6 %
Département de l’Essonne 0,2 % 4,5 % 22,1 % 27,7 % 27,6 % 17,9 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Canton de Palaiseau 0,2 % 10,0 % 4,8 % 13,0 % 26,8 % 5,2 %
Département de l’Essonne 0,8 % 11,5 % 6,1 % 15,4 % 18,8 % 6,4 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[11],[12],[13]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jusqu’en 1912, date de son élection à la fonction de maire de Palaiseau, Louis Muret est conseiller municipal de Palaiseau dont il est membre depuis 1884. Il est élu au conseil général de Seine-et-Oise lors d’une élection partielle, succédant au Docteur Morère (Républicain). Ce dernier avait été réélu aux élections du 16 juillet 1901 (Consultation du journal Le Temps, n° 14651 du 23 juillet 1901). Il est étiqueté radical-socialiste par la presse (journal Le Temps, n° 16837, du 30 juillet 1907). (Consultations du journal sur Gallica, site de la BNF)
  2. Maurice Duplant quitte la SFIO en cours de mandat. Il est élu conseiller général lors d’une élection partielle, le 27 novembre 1932.
  3. Gaston Yvon (1899-1948) est déchu de son mandat de conseiller général en 1940, en raison de son appartenance à un parti interdit. Il était alors soldat et fut fait prisonnier. Originaire de La Ville-du-Bois il entre au conseiller municipal de ce village en 1944 mais n’est pas candidat aux élections d’avril 1945. Il reprend place au conseil général provisoire, puis il est battu aux élections cantonales de septembre 1945. Cf. notice « Yvon, Gaston », Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français (le Maitron), tome 43.
  4. Gabriel Dauphin est l’auteur d’une monographie, Palaiseau d’hier et d’aujourd’hui, rééditée en 2003.
  5. Christian Barré a été maire de la commune d'Orsay entre 1947 et 1953. Selon Robert Vizet, cf. Olivier Mayer, Robert Vizet, un parcours citoyen, p. 56 c'est « un gaulliste de la première heure ». Il est candidat à la députation dans la sixième circonscription de Seine-et-Oise en 1958 et 1962, mais il n'a pas l'investiture « gaulliste »

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]