Canton de Dourdan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Dourdan
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement(s) Étampes (21)
Palaiseau (7)
Bureau centralisateur Dourdan
Conseillers
départementaux
Dany Boyer
Dominique Echaroux
2015-2021
Code canton 91 05
Histoire de la division
Création 1967[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 64 618 hab. (2012)
Densité 224 hab./km2
Géographie
Superficie 289,07 km2
Subdivisions
Communes 28

Le canton de Dourdan est une division administrative et une circonscription électorale française située dans le département de l’Essonne et la région Île-de-France. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées, intégrant une partie des anciens cantons de Étréchy, Limours et Saint-Chéron. Le nombre de communes du canton passe de 11 à 28.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1793 et 1801, le canton de Dourdan dans l’ancien département de Seine-et-Oise et l’ancien district de Dourdan comprenait les communes d’Authon, Corbreuse, Dourdan, Les Granges, Richarville, Roinville, Saint Cheron, Saint Cir, Saint Martin Brethencourt, Saint Maurice, Sainte Meme, Sermaise et Saint Germain. En 1801, il fut scindé en deux avec la création du canton de Dourdan-Sud qui comprenait les communes d’Ablis, Allainville, Authon-la-Plaine, Boinville-le-Gaillard, Chatignonville, Clairefontaine, Corbreuse, Craches, Dourdan, La Forêt-le-Roi, Les Granges-le-Roi, Mérobert, Orphin, Orsonville, Paray-le-Moineau, Ponthévrard, Prunay-sous-Ablis, Richarville, Saint-Arnoult, Saint-Escobille, Saint-Martin-de-Bréthencourt, Sainte-Mesme et Sonchamp ; le canton de Dourdan-Nord qui comprenait les communes d’Angervilliers, Boissy-sous-Saint-Yon, Bonnelles, Breuillet, Breux, Bullion, La Celle-les-Bordes, Dourdan, Longvilliers, Rochefort, Roinville, Saint-Chéron, Saint-Cyr-sous-Dourdan, Saint-Maurice, Saint-Sulpice-de-Favières, Saint-Yon, Sermaise et Le Val-Saint-Germain. En 1812, ces deux cantons furent rattachés à l’arrondissement de Rambouillet.

Le canton de Dourdan, division de l’actuel département de l’Essonne, fut créé par le décret no 67-589 du 20 juillet 1967[3], il regroupait à l’époque les communes d’Authon-la-Plaine, Chatignonville, Corbreuse, Dourdan, La Forêt-le-Roi, Les Granges-le-Roi, Mérobert, Plessis-Saint-Benoist, Richarville, Roinville et Saint-Escobille.

Par décret du 24 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Dourdan est conservé et s'agrandit. Il passe de 11 à 28 communes[2].


Configuration à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Depuis 2014, le canton de Dourdan compte ving-huit communes :

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Angervilliers 1 643 hab. 91470 91 1 05 017
Breuillet 8 408 hab. 91410 91 1 05 105
Breux-Jouy 1 233 hab. 91650 91 1 05 106
Briis-sous-Forges 3 551 hab. 91640 91 3 05 111
Chamarande 53 hab. 91410 91 1 07 145
Chauffour-lès-Étréchy 53 hab. 91410 91 1 07 145
Corbreuse 1 720 hab. 91410 91 1 07 175
Courson-Monteloup 1 720 hab. 91410 91 1 07 175
Dourdan 10 036 hab. 91410 91 1 07 200
Etréchy 485 hab. 91410 91 1 07 247
Fontenay-les-Briss 485 hab. 91410 91 1 07 247
La Forêt-le-Roi 485 hab. 91410 91 1 07 247
Forges-les-Bains 1 080 hab. 91410 91 1 07 284
Les Granges-le-Roi 1 080 hab. 91410 91 1 07 284
Janvry 559 hab. 91780 91 1 07 393
Limours 308 hab. 91410 91 1 07 495
Mauchamps 308 hab. 91410 91 1 07 495
Richarville 406 hab. 91410 91 1 07 519
Roinville 1 243 hab. 91410 91 1 07 525
Saint-Cheron 452 hab. 91410 91 1 07 547
Saint-Cheron 452 hab. 91410 91 1 07 547
Saint-Cyr-sous-Dourdan 452 hab. 91410 91 1 07 547
Saint-Cheron 452 hab. 91410 91 1 07 547
Saint-Maurice-Montcouronne 452 hab. 91410 91 1 07 547
Saint-Sulpice-de-Favieres 452 hab. 91410 91 1 07 547
Sermaise 452 hab. 91410 91 1 07 547
Souzy-la-Briche 452 hab. 91410 91 1 07 547
Le Val-Saint-Germain 452 hab. 91410 91 1 07 547
Vaugrigneuse 452 hab. 91410 91 1 07 547
Villeconin 452 hab. 91410 91 1 07 547

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Dany Boyer   DVD Maire d'Angervilliers
2015 en cours Dominique Écharoux   UMP Conseiller municipal de Roinville

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Maryvonne Boquet et Bernard Vera (Union de la Gauche, 28,62 %) et Dany Boyer et Dominique Echaroux (UMP, 26,13 %). Le taux de participation est de 51,92 % (23 810 votants sur 45 860 inscrits)[4] contre 47,42 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Dany Boyer et Dominique Echaroux (UMP) sont élus avec 57,75 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,22 % (11 935 voix pour 22 570 votants et 45 857 inscrits)[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la population municipale du nouveau canton était de 64 618 habitants[8].

Configuration de 1967 à 2015[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 4,2 % 589,02
Espace urbain non construit 1,9 % 270,30
Espace rural 93,8 % 13 049,25
Source : Iaurif[9]

Le canton de Dourdan est organisé autour de la commune de Dourdan dans l’arrondissement d'Étampes. Son altitude varie entre quatre-vingt-deux mètres à Roinville et cent soixante-trois mètres à Dourdan, pour une altitude moyenne de cent trente et un mètres.

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Dourdan dans le département de l'Essonne avant 2015.

Avant 2014, le canton de Dourdan compte onze communes :

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Authon-la-Plaine 365 hab. 91410 91 1 07 035
Chatignonville 53 hab. 91410 91 1 07 145
Corbreuse 1 720 hab. 91410 91 1 07 175
Dourdan 10 036 hab. 91410 91 1 07 200
La Forêt-le-Roi 485 hab. 91410 91 1 07 247
Les Granges-le-Roi 1 080 hab. 91410 91 1 07 284
Mérobert 559 hab. 91780 91 1 07 393
Plessis-Saint-Benoist 308 hab. 91410 91 1 07 495
Richarville 406 hab. 91410 91 1 07 519
Roinville 1 243 hab. 91410 91 1 07 525
Saint-Escobille 452 hab. 91410 91 1 07 547


Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 825 10 444 12 330 14 138 15 176 15 872 16 707 16 929
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[10], puis population municipale à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges du canton de Dourdan en 2009 en pourcentages[12].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,8 
5,3 
75 à 89 ans
9,0 
12,6 
60 à 74 ans
12,7 
20,4 
45 à 59 ans
20,1 
21,6 
30 à 44 ans
20,6 
18,2 
15 à 29 ans
16,6 
21,5 
0 à 14 ans
19,3 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[13].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 


Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux du canton de Dourdan (ex-Dourdan-Nord)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs.
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1871 Auguste Frédéric Demetz   Magistrat, fondateur de la colonie agricole et pénitentiaire de Mettray
membre de l'Académie des sciences morales et politiques
1871 1882 Alphonse II Lavallée[14]   Botaniste, propriétaire à Segrez
Maire de Saint-Sulpice-de-Favières
1882 1895 Georges Edmond Vian   Ingénieur - Maire de Saint-Chéron
Député (1890-1893)
1895 1901
(décès)
Théophile Gautreau Républicain  
1901 .... M. Diot Rad.  
.... 1905
(décès)
Georges Edmond Vian   Ingénieur - Maire de Saint-Chéron
Député (1890-1893)
1905 1907 Auguste Degas Nationaliste  
1907 1930 Edmond Vian
(fils de Georges Edmond Vian)
Rad. Docteur en médecine - Maire de Saint-Chéron (1908-1929)
Député (1910-1914)
1930 1940 Henri Rolland Rad. Maire de Dourdan
1945 1949 Emile Rigal PCF Maire de Dourdan
1949 1955 Pierre Pavard MRP Maire de Dourdan
1955 1979 Pierre Ceccaldi-Pavard MRP puis
DVD puis UDF-CDS
Sénateur-maire de Dourdan
1979 1998 Yves Tavernier PS Maire de Dourdan, député, conseiller régional
1998 2004 Joël Chardine PS Adjoint au Maire de Dourdan
2004 en cours Dominique Écharoux UMP Maire de Roinville

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :


Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Canton de Dourdan 1,2 % 6,1 % 15,8 % 26,4 % 27,3 % 23,2 %
Département de l’Essonne 0,2 % 4,5 % 22,1 % 27,7 % 27,6 % 17,9 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Canton de Dourdan 2,6 % 13,6 % 9,1 % 14,1 % 11,1 % 5,5 %
Département de l’Essonne 0,8 % 11,5 % 6,1 % 15,4 % 18,8 % 6,4 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[19],[20],[21]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice communale de Dourdan sur le site de l'EHESS.
  2. a et b Décret no 2014-230 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Essonne.
  3. JO du 22/07/1967 sur le site legifrance.gouv.fr Consulté le 01/01/2009.
  4. « Résultats du premier tour pour le canton de Dourdan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  5. « Résultats du premier tour pour le département de l'Essonne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  6. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  7. « Résultats du second tour pour le canton de Dourdan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1 avril 2015)
  8. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  9. Fiche multicommunale d’occupation des sols en 2008 sur le site de l’Iaurif. Consulté le 17/11/2010.
  10. Structure de la population du canton de 1962 à 1999.
  11. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012.
  12. Pyramide des âges cantonale 2009 sur le site de l’Insee. Consulté le 08/07/2012.
  13. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  14. http://olivier.dibos.perso.sfr.fr/alphons2.html
  15. Résultats de l’élection cantonale 1992 sur le site du Figaro. Consulté le 20/10/2009.
  16. Résultats de l’élection cantonales 1998 sur le site du Figaro. Consulté le 20/10/2009.
  17. Résultats de l’élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 19/05/2009.
  18. Résultats de l’élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 01/04/2011.
  19. Rapport statistique cantonal sur le site de l’Insee. Consulté le 27/04/2010.
  20. Rapport statistique départemental sur le site de l’Insee. Consulté le 16/08/2009.
  21. Rapport statistique national sur le site de l’Insee. Consulté le 05/07/2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]