Arrondissement administratif de Liège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Liège
Localisation de l'arrondissement au sein de sa province
Localisation de l'arrondissement au sein de sa province
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Démographie
Population 621 499 hab. (01/03/2013)
Densité 780 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 39′ N 5° 33′ E / 50.65, 5.55 ()50° 39′ Nord 5° 33′ Est / 50.65, 5.55 ()  
Superficie 796,87 km2
Autres informations
Communes 24
Sections 119
Code INS 62000

L'arrondissement administratif de Liège est un des quatre arrondissements administratifs de la province de Liège en Région wallonne (Belgique). Sa superficie est de 796,87 km2 et sa population au 1er janvier 2012 s’élevait à 616 491 habitants[1].

L'arrondissement est également un arrondissement judiciaire. Cet arrondissement judiciaire est de plus composé des communes de Berloz, Crisnée, Donceel, Faimes, Fexhe-le-Haut-Clocher, Geer, Oreye, Remicourt en Waremme (arrondissement administratif de Waremme). La commune de Comblain-au-Pont qui fait partie de l’arrondissement administratif de Liège fait néanmoins partie de l'arrondissement judiciaire de Huy.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Liège a été créé en 1800 comme le premier des trois arrondissements d'alors du département français de l’Ourthe. Il était composé des cantons de Dalhem, Fléron, Glons, Herve, Hollogne-aux-Pierres, Liège, Louveigné, Seraing et Waremme.

En 1821, le canton de Waremme fut retiré de l'arrondissement pour former l'arrondissement administratif de Waremme et le canton de Herve fut transféré à l'arrondissement de Verviers. La commune de Comblain-au-Pont fut cédée par l'arrondissement de Huy.

Lors de la fixation définitive de la frontière linguistique en 1963, les communes de Mouland et Fouron-le-Comte furent transférées à l'arrondissement de Tongres en contrepartie des communes de Bassenge, Ében-Émael, Lanaye, Roclenge-sur-Geer, Wonck et d'une partie de Sluse.

En 1965, les communes de Roloux et Voroux-Goreux furent cédées à l'arrondissement de Waremme.

En 1977, la commune de Neufchâteau fut prise à l'arrondissement de Verviers et les communes d'Ernonheid, Harzé, Neuville-en-Condroz, Éhein et Poulseur à celui de Huy. Simultanément les communes d'Anthisnes et Engis furent cédées à Huy.

Communes et leurs sections[modifier | modifier le code]

Communes[modifier | modifier le code]

Sections[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]