Raeren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raeren
L’église Saint-Nicolas
L’église Saint-Nicolas
Blason de Raeren
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté germanophone de Belgique Communauté germanophone
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Verviers
Bourgmestre Hans-Dieter Laschet (Mit Uns)
Majorité Mit Uns - CSL
Sièges
Mit Uns
CSL
ECOLO
fBL
21
10
8
2
1
Section Code postal
Raeren
Hauset
Eynatten
4730
4730
4731
Code INS 63061
Zone téléphonique 087
Démographie
Gentilé Raerenois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
10 651 (1er janvier 2014)
49,04 %
50,96 %
144 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2013)
20,73 %
62,65 %
16,62 %
Étrangers 50,40 % (1er janvier 2013)
Taux de chômage 7,70 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 039 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 40′ N 6° 07′ E / 50.67, 6.117 ()50° 40′ Nord 6° 07′ Est / 50.67, 6.117 ()  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
74,21 km2 (2005)
32,64 %
50,34 %
11,64 %
5,38 %
Localisation
Situation de la commune au sein de l’arrondissement de Verviers et de la province de Liège
Situation de la commune au sein de l’arrondissement de Verviers et de la province de Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Raeren

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Raeren
Liens
Site officiel http://www.raeren.be

Raeren est une commune et une localité belge située dans la province de Liège, en région Wallonne.

Elle fait partie de la Communauté germanophone de Belgique et constitue de ce fait l'une des 9 communes de langue allemande du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Raeren fait partie des communes des cantons de l'Est, autrefois allemands qui furent offerts à la Belgique par le Traité de Versailles, en 1919, en compensation des pertes subies lors de la Première Guerre mondiale. Avant cela, elle a fait partie de la Prusse puis de l'Allemagne de 1814 à 1919. Elle fit partie du ban de Walhorn, dans le duché de Limbourg.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans l’est de la province et touchant la frontière allemande, elle fait partie des communes des cantons de l'Est qui ont été rattachés à la Belgique par le Traité de Versailles.

Démographie[modifier | modifier le code]

Environ la moitié des 10 500 résidents de Raeren sont citoyens de la République fédérale d'Allemagne, la localité étant très populaire chez les habitants d'Aix-la-Chapelle (Aachen) souhaitant acheter une maison meilleur marché, de l'autre côté de la frontière.

Notoriété[modifier | modifier le code]

Raeren est connu par ses poteries qui furent vendues dans le monde entier aux XVIe et XVII siècles. Le château de Burg-Raeren, devenu le musée de la poterie, expose plus de 2 000 pièces retraçant l'histoire et les traditions de la poterie.

Raeren est aussi connue pour son célèbre chœur d'enfants, le Raerener Kinderchors[1].

Localités[modifier | modifier le code]

Sections : Eynatten, Hauset et Raeren. Hameaux : Berlotte, Born, Botz, Eynatterheide, Heck, Honien, Lichtenbusch, Merols, Neudorf, Petergensfeld, Platz, Plei et Pützhag.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le château, musée de la poterie

Sécurité et secours[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne les services de police, la commune dépend de la zone de police Weser-Göhl. Quant au service des pompiers, elle dépend de la zone de secours Liège 6.

Sport[modifier | modifier le code]

Raeren est connu par son club de handball jouant en première division belge le HC Eynatten-Raeren.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]