La Calamine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Calamine
(de) Kelmis
Photo prise à La Calamine
Photo prise à La Calamine
Blason de La Calamine
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté germanophone de Belgique Communauté germanophone
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Verviers
Bourgmestre Louis Goebbels (PFF)
Majorité ?
Sièges
CSP-cdH
SP-PS
Ecolo
GA-AC
PFF
21
13
4
2
1
1
Section Code postal
La Calamine
Neu-Moresnet
Hergenrath
4720
4721
4728
Code INS 63040
Zone téléphonique 087
Démographie
Gentilé Calaminois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
10 943 (1er janvier 2014)
49,69 %
50,31 %
604 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2013)
19,26 %
63,61 %
17,13 %
Étrangers 36,71 % (1er janvier 2013)
Taux de chômage 11,70 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 11 411 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 43′ N 6° 00′ E / 50.717, 650° 43′ Nord 6° 00′ Est / 50.717, 6  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
18,12 km2 (2005)
32,11 %
44,76 %
19,14 %
3,99 %
Localisation
Situation de la commune dans l’arrondissement de Verviers et la province de Liège
Situation de la commune dans l’arrondissement de Verviers et la province de Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
La Calamine

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
La Calamine
Liens
Site officiel lacalamine.be

La Calamine (en allemand Kelmis, en francique ripuaire Kelmes et en wallon Calmène) est une commune belge située dans la province de Liège, en Région Wallonne.

Elle fait partie de la Communauté germanophone de Belgique et constitue de ce fait l'une des 9 communes de langue allemande de Belgique. La Calamine est d'ailleurs située à 5 km d'Aix-la-Chapelle, en Allemagne.

Au 1er janvier 2004, La Calamine avait une population totale de 10 144 habitants (4 950 hommes et 5 194 femmes). La superficie totale est de 18,12 km² ce qui donne une densité de population de 559,77 habitants par km².

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire autour de Vieille Montagne (mine de zinc) était semi-indépendant entre 1816 et 1919 sous le nom de Moresnet neutre. En effet, lors du Traité des Limites de 1816, la Prusse et les Pays-Bas ne purent se départager sur l'appartenance de ce territoire et créèrent sous leurs autorités l'État de Moresnet neutre. Celui-ci sera rattaché en 1919 à la Belgique, au même titre que les Cantons de l'Est, récupérés par la Belgique par le Traité de Versailles, en compensation des pertes subies lors de la Première Guerre mondiale. En effet, ces territoires avaient été exigés par la Prusse en dette de guerre lors des Traités de Paris (1814), de Vienne (1815) et d'Aix-la-Chapelle (1818).

Toponymie[modifier | modifier le code]

La Calamine tire son nom d'un minerai de zinc, appelé calamine, jadis abondant dans le sous-sol et exploité jusqu'à la fin du XIXe siècle.

Commune de La Calamine[modifier | modifier le code]

La commune de La Calamine est composée des trois anciennes communes suivantes: La Calamine, Neu-Moresnet et Hergenrath.

Sécurité et secours[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne les services de police, la commune dépend de la zone de police Weser-Göhl. Quant au service des pompiers, elle dépend de la zone de secours Liège 6 et dispose d'une caserne sur son territoire: à Neu-Moresnet.

Education[modifier | modifier le code]

La Calamine possède une école secondaire: l' Athénée Royal César-Franck. L' établissement possède des classes germanophones et bilingues (en allemand et en français). Elle relève de la Communauté Germanophone de Belgique et non de la Communauté française.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]