AK-74

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
AK-74
Image illustrative de l'article AK-74
AK-74
Présentation
Pays Drapeau de l’URSS Union soviétique
Type semi-automatique
automatique
Munitions 5,45 × 39 mm M74 / .223 Remington pour certaines versions civiles
Fabricant Izhmash
Période d'utilisation 1974
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 3,3 kg
Masse (chargé) 3,6 kg
Longueur(s) 943 mm
690 mm (crosse pliée)
Longueur du canon 415 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action emprunt de gaz
Portée 800 mètres
Portée maximale 2 500 mètres
Cadence de tir 600-650 coups/min
Vitesse initiale 970 m/s
Capacité 30 coups
Variantes AKS-74, AK-74M,
AKS-74U, RPK-74,
MPi-AK 74 et suivants,
les AK-10x
Fusilier-marin russe armé d'un AKS-74M

L'AK-74 est un fusil d'assaut mis en service par l'Union soviétique en 1974 pour remplacer l'AKM par une arme de plus petit calibre 5,45 × 39 mm M74 qui puisse offrir les mêmes avantages que le M16 américain. Cette photo montre qu'elle est très proche de l'AKM. Mais la nouvelle arme de l'Armée soviétique se distinguait par un frein de bouche, et des garnitures et un chargeur presque entièrement en plastique, au lieu du traditionnel métal. Elle a été conçue comme une arme provisoire pour utiliser rapidement la nouvelle munition de 5,45 × 39 mm M74, en guise de transition avant adoption d'un fusil plus moderne. Le premier prototype voit le jour en 1970 sous la désignation AK-70, il est exactement comme l'AKM-59 en tôle et bois mais possède un chargeur en métal d'un prototype de munition 5,45 ; c'est plus tard que l'on décida du vrai modèle en plastique et métal.

Ce fusil plus moderne, le Nikonov AN-94, n'est apparu que vingt ans après et ne connaît qu'une diffusion confidentielle au sein d'unités d'élite, en raison de son coût très élevé. L'AK-74 demeure donc l'arme la plus courante chambrant la nouvelle munition 5,45 × 39 mm M74, dont l'adoption ne causa pas de problème puisque le fusil avait été conçu pour elle. Assez curieusement l'AK-74 conserve les défauts de l'AKM, notamment le sélecteur de tir et un départ filant peu commodes qui contraignent l'opérateur à maintenir son index hors du pontet lors des phases de non-feu. Les organes de visée peuvent être considérés comme primitifs mais remplissent parfaitement leur office, ils sont étalonnés sur les distances courantes d'emploi de l'arme et leur adaptation (réglage en site et en dérive du guidon) sont un modèle de facilité et de robustesse. La facilité d'entretien est très bonne (c'est le cas de toute arme conçue par l'ingénieur Kalashnikov), et ni le sable ni l'eau ne l'empêchent de fonctionner, dans une certaine mesure. Ce fusil, comme le qualifient des instructeurs de tir, est idiot-proof : n'importe qui peut, sans entraînement ni connaissance des armes et après une courte formation, l'approvisionner, l'armer et faire feu. La simplicité de son mécanisme fait qu'il est souvent fabriqué ou maintenu artisanalement. Le tout fait de l'AK le fusil d’assaut le plus répandu, laissant loin derrière le FAL.

La plupart des AK-74 ont une sorte de crochet sur la crosse afin de pouvoir être stockés facilement. L'AK-74 a été produit en masse à partir de 1976. La version pour les troupes de parachutistes, AKS-74 est équipée d'une crosse en métal rabattable le long de l'arme. La version pour le combat de nuit, l'AK-74N, comprend un rail latéral permettant de monter une lunette à infrarouge. En 1991, une nouvelle version dotée de la crosse rabattable et du rail latéral permettant de monter une lunette sera mise en service sous la désignation d'AK-74M.

Des versions dérivées ont été produites, notamment l'AKS-74U qui est une version très courte présentant les dimensions d'un pistolet mitrailleur et le RPK-74 qui est la version fusil mitrailleur. D'autres modèles dérivés chambrent d'autres munitions comme la 5,56 OTAN mais non utilisées dans l'armée russe.

Variantes[modifier | modifier le code]

URSS[modifier | modifier le code]

Fusilier marin soviétique armé d'un AK-74 en 1989
  • AK-74 calibre 5,45 × 39 mm M74, canon de 415 mm de longueur, finition bois, crosse bois fixe. (photo à droite)
  • AKS-74 version à crosse pliante en métal de type skeleton du AK-74
  • AK-74M calibre 5,45 × 39 mm, canon de 415 mm de longueur, finition phosphate noir, crosse plastique pliante (fibre de verre et polyamide).
  • AKS-74M version à crosse pliante en métal de type skeleton du AK-74M (voir photo en haut à gauche).
  • AKS-74U calibre 5,45 × 39 mm, version très courte, conçue pour le combat rapproché, possède une cadence de tir plus élevée
  • RPK-74 calibre 5,45 × 39 mm, version fusil mitrailleur
  • AK101 calibre 5,56 OTAN (5,56x45mm), canon de 415 mm de longueur, finition phosphate noir, crosse plastique pliante (fibre de verre et polyamide)
  • AK102 calibre 5,56 OTAN (5,56x45mm), canon de 314 mm de longueur, finition phosphate noir, crosse plastique pliante (fibre de verre et polyamide)
  • AK103 calibre 7,62 × 39 mm, canon de 415 mm de longueur, finition phosphate noir, crosse plastique pliante (fibre de verre et polyamide)
  • AK104 calibre 7,62 × 39 mm, canon de 314 mm de longueur, finition phosphate noir, crosse plastique pliante (fibre de verre et polyamide)
  • AK105 calibre 5,45 × 39 mm, canon de 314 mm de longueur, finition phosphate noir, crosse plastique pliante (fibre de verre et polyamide)
  • AK107 calibre 5,45 × 39 mm, canon de 415 mm de longueur, finition phosphate noir, crosse plastique pliante (fibre de verre et polyamide), double piston compensateur de recul.
  • AK108 calibre 5,56 × 45 mm OTAN, canon de 415 mm de longueur, finition phosphate noir, crosse plastique pliante (fibre de verre et polyamide.), double piston compensateur de recul.

République démocratique allemande[modifier | modifier le code]

La République démocratique allemande produisit un petit nombre de MPi-AK 74N (long de 93,6 cm et lourd de 3,7 kg avec un canon de 40 cm), le MPi-AKS 74N (long de 73 cm avec la crosse repliée) et MPi-AKS 74NK(long de 60 cm/80,4 cm avec un canon de 30, 5) entre 1985 et 1989. Les deux premiers correspondent, hormis la crosse, au AK74 et AKS 74. Le dernier est une version PM très différente de l'AKSU-74. Beaucoup de ces armes furent livrées à la Croatie durant les Guerre de Croatie et Guerre de Bosnie.

Roumanie[modifier | modifier le code]

L'AIM-74 produit par Romarm est en service dans l'Armée roumaine sous le nom de PM-86. Il se distingue du modèle soviétique par sa crosse repliable imitée du modèle est-allemand et la poignée antérieure de l'AIM. Ces armes ont connu la révolution roumaine les opérations extérieures de la KFOR et de l'ISAF

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Marine ukrainien avec un AKS-74U

Sources[modifier | modifier le code]

Cette notice est issue de la lecture des revues spécialisées de langue française suivantes :