Élections générales britanniques de 1955

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1951 Drapeau du Royaume-Uni 1959 Suivant
Élections générales britanniques de 1955
630 sièges de la Chambre des communes
26 mai 1955
Type d’élection  Élection législative
Électorat et résultats
Votants 26 759 729
Eden, Anthony.jpg
Anthony Eden – Parti conservateur
Voix 13 310 891 Green Arrow Up.svg 5,1 %
  
46,4 %
Sièges obtenus 345 Red Arrow Down.svg 217
Attlee BW cropped.jpg
Clement Attlee – Parti travailliste
Voix 12 405 254 Red Arrow Down.svg 11,1 %
  
29,0 %
Sièges obtenus 277 Red Arrow Down.svg 18
Gray - replace this image male.svg
Clement Davies – Parti libéral
Voix 6 836 248 Green Arrow Up.svg 14,2 %
  
23,0 %
Sièges obtenus 57 Red Arrow Down.svg 5
Premier ministre
Sortant
Élu

Les élections générales britanniques de 1955 se sont déroulées le 26 mai 1955. Malgré la réforme des circonscriptions et l’ajout de cinq sièges supplémentaires, la composition de la Chambre des communes n’en est guère modifiée par rapport à 1951 : moins de vingt-cinq sièges changent de mains. Les conservateurs accroissent légèrement leur avance sur les travaillistes, victimes des dissensions internes entre bevanistes et gaitskellistes (en).

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections générales de 1955
  Candidats Votes
Parti Présentés Élus +/-  % Nombre  % +/-
Parti conservateur 624 345 +23 54,8 13 310 891 49,7 +1,7
Parti travailliste 620 277 -18 43,9 12 405 254 46,4 -2,4
Parti libéral 110 6 0 0,95 722 402 2,7 +0,2
Sinn Féin 12 2 +2 0,32 152 310 0,57 +0,5
Plaid Cymru 11 0 0 / 45 119 0,17 +0,2
Indépendants 8 0 0 / 43 791 0,16 +0,1
Parti communiste 17 0 0 / 33 144 0,12 0,0
Parti travailliste (Irlande du Nord) (en) 1 0 -1 / 16 050 0,06 0,0
Travaillistes indépendants 2 0 0 / 15 322 0,06 N/A
Parti national écossais 2 0 0 / 12 112 0,05 0,0
Parti travailliste indépendant 2 0 0 / 3 334 0,01 0,0
Total 1 409 630 / 100 26 759 729 100 /

Analyse[modifier | modifier le code]

Avec environ 50 % des voix, le Parti conservateur marque nettement sa domination sur le pays au détriment des travaillistes.