Nicola Sturgeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicola Sturgeon
Portrait de Nicola Sturgeon
Portrait de Nicola Sturgeon
Fonctions
Vice-Première ministre d'Écosse
Ministre de la Santé et du Bien-être
En fonction depuis le
Premier ministre Alex Salmond
Prédécesseur Nicol Stephen (Vice-PM)
Andy Kerr (Santé)
Biographie
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Irvine, Écosse
Nationalité Britannique
Parti politique Parti national écossais
Diplômé de Université de Glasgow
Profession Solicitor

Nicola Sturgeon

Nicola Sturgeon, née le à Irvine, dans le North Ayrshire, en Écosse, est une femme politique écossaise qui appartient au Parti national écossais (SNP). Elle est l'actuelle vice-Première ministre et ministre de la Santé et du Bien-être de l'Écosse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a étudié le droit à l'Université de Glasgow, où elle a obtenu son bachelor of laws et un diplôme en pratique légale (legal practice).

Elle a travaillé un temps comme solicitor à Drumchapel, un quartier de Glasgow.

Son compagnon, Peter Murell, est le chef exécutif du SNP.

Activité politique[modifier | modifier le code]

Débuts militants[modifier | modifier le code]

À l’université, elle était active au sein de la Fédération des étudiants nationalistes (FSN), parfois appelée « SNP Étudiants », à travers l’Association nationaliste écossaise de l’Université de Glasgow (GUSNA).

En 1986, elle adhère au Scottish National Party (SNP) et devient coordinatrice adjointe pour la jeunesse et coordinatrice adjointe pour la propagande. Elle est alors membre du comité exécutif.

Candidate aux législatives britanniques[modifier | modifier le code]

Aux élections législatives britanniques du , elle se présente dans la circonscription de « Glasgow Shettleston ». À 22 ans, elle est la plus jeune candidate aux législatives dans tout le pays. Elle n’est toutefois pas élue. Cet échec se répète cinq ans plus tard, aux législatives du , mais dans la circonscription de « Glasgow Govan » cette fois.

Au Parlement écossais[modifier | modifier le code]

Le , elle est candidate aux premières élections du Parlement écossais dans la circonscription régionale de « Glasgow Govan », où elle est défaite, tout comme aux élections suivantes, le . Elle finit cependant par s’y imposer au scrutin du . Elle a toutefois siégé à l’assemblée, ayant été élue à la proportionnelle dans la circonscription de Glasgow.

Elle devint ensuite porte-parole du SNP pour la santé et l’éducation, puis pour la justice.

Dans la direction du SNP[modifier | modifier le code]

À la suite de la démission du chef du parti, John Swinney, le , conséquemment aux mauvais résultats obtenus aux élections européennes, Nicola Sturgeon annonce son intention de concourir à la direction du parti, contre la vice-présidente sortante, Roseanna Cunningham. Toutefois, elle décide de se retirer de la course après que l’ancien chef du SNP, Alex Salmond, ait annoncé sa candidature, et forme un ticket avec lui, comme candidate à la vice-présidence.

Elle est élue vice-présidente du SNP le , et en devient la chef au Parlement écossais dans la mesure où Salmond siège à la Chambre des communes. À ce poste, elle s’illustre par son opposition farouche au Premier ministre travailliste d’alors, Jack McConnell.

Au gouvernement écossais[modifier | modifier le code]

Le , le Parti national écossais remporte, avec 47 sièges contre 46 aux travaillistes, les élections régionales au Parlement écossais. Treize jours plus tard, Nicola Sturgeon est nommée vice-Première ministre et ministre de la Santé et du Bien-être dans le gouvernement d’Alex Salmond.

Elle est assistée notamment par Shona Robinson, ministre déléguée à la Santé publique et aux Sports.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]