Elsevier (éditeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elsevier.
image illustrant une maison d'édition
Cet article est une ébauche concernant une maison d'édition.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant un sujet propice aux controverses, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les éléments qui le rendent admissible.

logo
Logo de Elsevier.
Repères historiques
Création 1880
Dates clés 1992 : fusion avec Reed International
Fondée par Jacobus George Robbers
Fiche d’identité
Statut éditeur élément d'un groupe d'édition
Siège social Amsterdam, Londres  (Pays-Bas)
Société mère Reed Elsevier
Données financières
Chiffre d'affaires 7,2 milliards de dollars (en 2014)[1]
Principaux concurrents
John Wiley & Sons - Springer

Elsevier B.V. est une maison d'édition néerlando/britannique appartenant au groupe d'édition Reed Elsevier, créée en tant que Elsevier's Uitgeversmaatschappij en 1880 par Jacobus George Robbers. Elsevier Science est un des plus grands éditeurs de littérature scientifique.

Historique et description[modifier | modifier le code]

Robbers a nommé l'Elsevier moderne d'après la famille d'éditeurs Elzevier, qui ont publié entre autres vers 1587 l'œuvre de Desiderius Erasmus. Elsevier a connu ses débuts à Rotterdam mais a déménagé à Amsterdam en 1887.

Elsevier dispose de 7 000 collaborateurs répartis sur une centaine d'endroits.

Polémiques[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, Elsevier est aussi montré du doigt par la communauté scientifique pour ses pratiques de prix excessives concernant l'accès à son catalogue. Cette question s'insère dans le débat plus large sur le coût du savoir (Cost of Knowledge (en))[2] concernant la recherche financée par les organismes publics. Elsevier est actuellement la maison d'édition qui cristallise le boycott de certains scientifiques et bibliothèques universitaires[3]. L'une des personnalités engagées dans ce boycott est le mathématicien Tim Gowers.

Les Pays-Bas sont l'un des acteurs majeurs des discussions[4],[5].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]