Volkswagen Phaeton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Volkswagen Phaeton
Volkswagen Phaeton

Marque Drapeau : Allemagne Volkswagen
Années de production 2002 - 2016
Phase 1 : 2002 - 2007
Phase 2 : 2007 - 2010
Phase 3 : 2010 - 2014
Phase 4 : 2014 - 2016
Production ~ 80 000 exemplaire(s)
Classe Berline de luxe
Moteur et transmission
Énergie Essence et diesel
Moteur(s) Essence :
3.6 V6 280 ch
4.2 V8 335 ch
6.0 W12 450 ch

Diesel :
3.0 V6 TDI 240 ch
5.0 V10 TDI 313 ch
Transmission 4Motion (4 roues motrices)
Boîte de vitesses Automatique
Poids et performances
Poids à vide 2 087 à 2 598 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 2 versions : Courte et Longue
Dimensions
Longueur Courte : 5 055 mm
Longue : 5 175 mm
Largeur 1 903 mm
Hauteur 1 450 mm
Chronologie des modèles

La Phaeton est une automobile du constructeur automobile allemand Volkswagen. Elle est présentée au salon de Genève en 2002 et commercialisée la même année.

La Phaeton se situe au sommet de la gamme Volkswagen. Elle partage sa plateforme D1 avec les Bentley Continental GT et Flying Spur. En 2011, la plateforme D1 possède l'empattement le plus long des voitures du groupe Volkswagen.

Elle est cousine avec l'Audi A8, sauf que la Phaeton est beaucoup plus lourde du fait de sa structure et carrosserie en acier alors que celles de l'Audi sont en aluminium.

Historique[modifier | modifier le code]

Ferdinand Piëch voulait créer une voiture qui surprendrait sur le marché des véhicules de prestige. La plupart des spécifications contenues dans le cahier des charges n'ont pas été portées à la connaissance du public. L'une d'elles est que la Phaeton doit être capable de rouler en régime moteur permanent à 300 km/h sans aucune vibration sur le capot, par une température extérieure de 50 °C, avec une climatisation quatre zones devant permettre de maintenir une température de 22 °C à l'intérieur sans que les passagers ne sentent aucun courant d'air, tout en garantissant l'absence de buée sur les vitres quelle que soit l'humidité ambiante, mais aussi, pour le châssis, de présenter une rigidité en torsion de 37 kNm/degré. Ferdinand Piëch a aussi demandé que la vitesse maximale des Phaeton soit limitée électroniquement à 250 kilomètres par heure.[réf. nécessaire]

Le nom de Phaeton est donné en référence d'une part au type de carrosserie du début du XXe siècle, un phaéton étant une automobile de luxe conduite par son propriétaire lui-même. Mais aussi d'autre part à la mythologie grecque, un clin d'œil du très cultivé Piëch à la mort accidentelle de Phaéton, ayant tenté le défi de conduire le char solaire de son père Hélios, et que son demi-frère Cygnus, transformé en cygne, vint pleurer par son chant du cygne. La Phaeton est en effet le dernier grand projet de Piëch avant son retrait de l'opérationnel.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Une usine en verre, la Gläserne Manufaktur, a été construite à Dresde spécifiquement pour assembler la Phaeton à la main. Le personnel est en blanc, le sol en parquet d'érable, et les futurs acquéreurs peuvent assister à l'assemblage de leur véhicule au cours d'une « cérémonie de mariage » entre le châssis et la caisse de la voiture, durant laquelle le propriétaire appuie sur un bouton pour effectuer l'accouplement.[réf. nécessaire]

Motorisation, châssis[modifier | modifier le code]

Pour déplacer cette pesante berline (dépassant les 2,1 tonnes), les moteurs proposés sont :

  • en essence, un V6 de 241 ch, un V8 de 335 ch et un W12 de 450 ch.
  • en turbo-diesel, un V6 de 233 ch (remplaçant depuis début 2007 un V6 de 225 ch) et un V10 de 313 ch. Ce dernier moteur, sans filtre à particules, a été retiré de la gamme en 2006.

Elle est équipée d'une boîte automatique Tiptronic à six rapports, de la transmission intégrale 4Motion et d'une suspension pneumatique. Ces véhicules lourds (la plupart des versions dépassent les 2,3 tonnes) et puissants affichent une consommation élevée : le W12 atteint 14 litres pour 100 km sur route et dépasse les 21 litres en ville.

Variantes[modifier | modifier le code]

Une version de type limousine existe, encore plus aboutie et luxueuse. Cette version réduit le nombre de places à quatre, et ajoute différentes commandes électroniques (chauffage et climatisation des sièges arrière comme avant, fonction massage pour tous les sièges, console de commande située entre les deux sièges arrière).

Une version avec empattement long (3,00 m) est aussi disponible. Celle-ci rallonge l'espace arrière de 12 cm et offre un toit ouvrant de série.

Manque de succès commercial[modifier | modifier le code]

L'exportation vers les États-Unis a pris fin en 2006 faute de résultats probants, mais la Phaeton a connu un certain succès en Chine.

Un restylage a eu lieu en 2007 pour essayer de relancer les ventes. Puis un second restylage est survenu en 2010 où la Phaeton adopte une nouvelle calandre à barrettes horizontales et de nouveaux feux arrière[1].

La production est arrêtée le 18 avril 2016 après la fabrication de 84 253 exemplaires[2].

En 2016, elle est remplacée en Chine par la Volkswagen Phideon.

Spécifications techniques[modifier | modifier le code]

Tableau des motorisations (Phases 1 et 2 de 2002 à 2010)
Dénomination des moteurs 3.2 VR6 3.6 VR6 4.2 V8 6.0 W12 3.0 V6 TDI 224 3.0 V6 TDI 5.0 V10 TDI
Années de commercialisation 2002-2008 2008-2015 2003-2016 2002-2005 (420 ch)

2005-2011 (450 ch)

2004-2007 2007-2008 (233 ch)

2008-2013 (240 ch)
2013-2016 (245 ch)

2002-2006
Moteur Disposition 6 cylindres en VR 8 cylindres en V 12 cylindres en W 6 cylindres en V 10 cylindres en V
Carburant Essence Diesel
Cylindrée 3 189 cm3 3 597 cm3 4 172 cm3 5 998 cm3 2 967 cm3 4 921 cm3
Distribution Chaîne Courroie/chaîne Chaîne Chaîne Cascade de pignons
Soupapes 24 40 48 24 40
Injection Multipoints Directe Multipoints Directe Rampe Commune Directe Injecteurs-pompes
Suralimentation Atmosphérique Turbo
Performances Puissance 241 ch
(177 kW) à 6 200 tr/min
280 ch
(206 kW) à 6 250 tr/min
335 ch
(246 kW) à 6 500 tr/min
420 ch
(309 kW) à 6 000 tr/min

450 ch
(331 kW) à 6 050 tr/min

224 ch
(165 kW) à 4 000 tr/min
233 ch
(171 kW) à 4 000 tr/min

240 ch
(176 kW) à 4 000 tr/min
245 ch
(180 kW) à 4 000 tr/min

313 ch
(230 kW) à 3 750 tr/min
Couple 315 N m à 2 400 tr/min 370 N m à 3 500 tr/min 430 N m à 3 500 tr/min 560 N m à 2 750 tr/min 450 N m à 1 400 tr/min 500 N m à 1 500 tr/min 750 N m à 2 000 tr/min
Accélération
(0 à 100 km/h)
9,2 s 8,9 s 6,9 s 6,1 s 9,1 s 8,3 s 6,9 s
Vitesse maximale 242 km/h 250 km/h 234 km/h 237 km/h 250 km/h
Transmission Boîte de vitesses Automatique 6 vitesses
Transmission Traction Transmission intégrale
Consommation Conso. mixte
(litres/100 km)
12,2 11,7 12,5 14,5 9,6 9 11,4
Émissions Euro 4 Euro 5 Euro 4 Euro 5 Euro 3
CO2 (g/km) 290 273 290 348 259 239 308
Poids (kg) 2 035 2 176 2 107 2 317 2 252 2 158 2 400

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Volkswagen Phaeton - Restylage de printemps
  2. Jean-Michel Normand, « Phaëton, faute d’ego de Volkswagen », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :