Volkswagen SP

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Volkswagen SP
Volkswagen SP
Volkswagen SP2

Marque Drapeau : Brésil Volkswagen
Années de production 1972 - 1976
Production 11 123 exemplaire(s)
Classe Voiture de Sport
Usine(s) d’assemblage São Paulo
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres à plat
Position du moteur Longitudinal arrière
Cylindrée 1600 - 1700 cm3
Puissance maximale 65 ch (48 kW)
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 890 kg
Accélération 0 à 100 km/h en 17,4 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé fastback
Dimensions
Longueur 4217 mm
Largeur 1610 mm
Hauteur 1158 mm
Empattement 2400 mm
Voies  AV/AR 1340 mm  / 1380 mm

La Volkswagen SP est une série de voitures de sport produite par Volkswagen au Brésil pour le marché interne entre 1972 et 1976. Le nom de la série vient de l'abréviation de São Paulo, le lieu de production de la Volkswagen SP.[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Le marché automobile brésilien était au début des années 1970 quasiment fermé à l’importation, à cause de taxes douanières très élevées. Les seules voitures sportives sont alors d'anciens modèles Volkswagen, tels que la Volkswagen Karmann Ghia et son successeur, la Volkswagen Karmann-Ghia TC. Il existait néanmoins quelques marques de voitures de sports indépendantes, tel que Puma, qui eurent un succès honorable[2].

Genèse: "Projet X"[modifier | modifier le code]

La filiale brésilienne de Volkswagen avait depuis toujours une assez grande indépendance envers la maison mère. À partir de 1968, Volkswagen do Brasil fut dirigé par Rudolf Leiding, le futur PDG du groupe Volkswagen. En 1969, il décide de lancer le développement d'une voiture de sport sous le nom de travail "Projet X"[3]. Le résultat fut la Volkswagen SP1 et SP2[4].

Modèles de séries: Volkswagen SP1 et SP2[modifier | modifier le code]

La Volkswagen SP2 est basée sur le modèle brésilien de la VW 1600 Variant. Son moteur est un 4 cylindre à plat porté à 1 700 cm3, développant 65 ch et permettant une vitesse de pointe de 161 km/h[5].

Une version moins puissante fut proposée; la Volkswagen SP1; qui disposait d'un 4 cylindre à plat de 1 600 cm3, développant 54 ch[5]. Ce modèle ne fut produit qu'à 162 exemplaires.

La SP a deux coffres, un à l'avant sous le capot de 140 litres et un à l'arrière, au-dessus du moteur, de 205 litres. Le design de l'avant de la SP a été utilisé par la suite sur la Volkswagen 412 et Brasilia.

Les véhicules furent présentés à la foire industrielle de Hanovre en mars 1971.

L'accueil par le public fut plutôt mitigé. Le manque de puissance la fit plus lente que sa concurrente, la Puma GT, bien que les moteurs était similaires (la Puma avait une carrosserie plus légère, en plastique à renfort de verre).

Bien que les qualités de la voiture étaient bonnes, les ventes étaient trop faibles. La production de la SP s'arrêta en février 1976. Au total, 10 193 exemplaires furent produits, dont environ 670 exportés[6],[4].

Volkswagen SP3[modifier | modifier le code]

Pour contrer le manque de puissance de la SP1 et SP2, Volkswagen développa la SP3, un prototype ayant un 4-cylindres en ligne de 1 800 cm3 refroidi par eau, avec une puissance de 100 ch, issu de la version brésilienne de la VW Passat TS[1].

Le modèle ne dépassa pas le stade initial de la conception à l'usine, mais un prototype a été construit à la concession Volkswagen Dacon[1]. La base de la SP3 était la SP2, mais à cause de performances plus élevées, la boîte de vitesses, le châssis et les freins furent modifiés et renforcés. La carrosserie était peu différente de la SP2. Les grandes entrées d'aires à côté des fenêtres arrières de la SP2 furent réduites, et l'avant se vit monté d'une calandre en plastique noire. Elle disposait aussi de sièges en cuir Porsche (Dacon était aussi concessionnaire Porsche) et d'une climatisation.

Volkswagen prit la décision de ne pas produire la SP3 pour des raisons budgétaires et mit fin au projet.[1]

Données techniques[modifier | modifier le code]

Données techniques
VW SP: 1600: 1700:
Moteur 4 cylindre à plat
Cylindrée 1 584 cm3 1 678 cm3
Puissance à 1/min 54 ch (40 kW) à 4200 65 ch (48 kW) à 4200
Couple à 1/min 112 Nm à 2600 123 Nm bei 3000
Compression 7,2:1 7,5 :1
Mélange 2 Carburateur Solex 32 PDSIT 2 Carburateur Solex 34 PDSIT
Refroidissement à air
Boite de vitesses 4 vitesses, propulsion
Freins Avant: à disques (Diamètre de 27,8 cm), Arrière: à tambours
Carrosserie tôle d'acier
Dimensions 4210 x 1610 x 1 160 mm
Empattement 2 400 mm
Voie avant/arrière 1340/1 380 mm
Poids à vide 890 kg
Vitesse de pointe 149 km/h 161 km/h

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (de) « 40 Jahre VW SP | Käferblog », sur www.kaeferblog.com (consulté le 14 janvier 2018)
  2. SPIEGEL ONLINE, Hamburg Germany, « VW SP2: Almrausch mit 65 Pferdestärken », sur SPIEGEL ONLINE (consulté le 4 août 2016)
  3. « La VW SP2 - Flat4ever.com », Flat4ever.com,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (de) « Projekt-X », sur vwsp2.ch (consulté le 4 août 2016)
  5. a et b « Volkswagen VW SP2 », sur www.vwsp2.de (consulté le 14 janvier 2018)
  6. « VOLKSWAGEN SP2 (1976-) - RETRO », sur www.automobile-sportive.com (consulté le 4 août 2016)

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]