Élisabeth Pitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Élisabeth Pitz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Élisabeth Pitz, née à Sarrebruck en 1911, est une Française élue Miss Sarrebruck en 1934, puis Miss France en 1935.

Elle se retire après 2 heures de règne et cède sa couronne à Gisèle Préville, Miss Paris.

Élection[modifier | modifier le code]

Elle est élue Miss France le 18 mai 1935 à Paris. Le jury, qui s'était réuni dans les salons de la revue Comœdia, était présidé par le peintre Paul Chabas.

Les raisons de son désistement nous sont connues par la presse de l'époque. Selon le journal Ouest-Eclair du 19 mai 1935, « au moment de la proclamation du résultat de cette compétition, diverses protestations se sont élevées. Une courte bousculade s'ensuivit au cours de laquelle partisans et adversaires de la lauréate échangèrent des propos assez vifs. Les membres du jury calmèrent néanmoins l'assistance en rappelant que Mlle Elisabeth Pitz bien qu'elle naquit en territoire allemand avait toujours fait preuve de loyalisme à l'égard de sa patrie d'adoption et l'incident s'arrêta là. Peu après, Mlle Pitz a fait savoir aux membres du jury qu'elle se désistait. En conséquence, le titre a été attribué à la candidate qui avait été seconde du tournoi, Mlle Gisèle Préville, jeune parisienne de 16 ans ».

Elisabeth Pitz, d'origine sarroise, avait en effet opté pour la nationalité française après le plébiscite du 13 janvier 1935. Elle fut élue Miss Rhénanie peu après et fut candidate, comme Gisèle Préville, au titre de Miss Europe qui se déroula à Torquay le 1er juillet 1935.


Références[modifier | modifier le code]

  • Journal L'Illustration n° 4817 du 6 juillet 1935 : pour ce qui est de l'origine et de l'année de naissance (1911 pour la candidate Élisabeth Pitz) des participantes au concours Miss Europe 1935.