Pascale Taurua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pascale Taurua, née en 1961[1] à Nouméa, est une artiste-peintre française élue Miss Nouvelle-Calédonie 1977, puis Miss France 1978. Elle succède à Véronique Fagot, Miss France 1977. Elle est la 48e Miss France.

Quelques mois après son élection, elle préfère retourner en Nouvelle-Calédonie plutôt que d’assurer son rôle de Miss France en métropole durant une année. Sa 1re dauphine, Kelly Hoarau, Miss Réunion, refuse également le titre. Par conséquent le titre de Miss France 1978 revient à la 2e dauphine Brigitte Konjovic, Miss Paris, qui accepte la couronne.

Pascale Taurua est aujourd'hui artiste-peintre.

Élection de Miss France[modifier | modifier le code]

Le 28 décembre 1977, dans le mail des Mercuriales à Bagnolet, un grand jury, parmi lequel figurent Jean-Claude Boutier et Kiki Caron, décerne le titre de Miss France 1978 à l'une des cinquante-trois finalistes. Ce titre est qualificatif pour les concours de monde Miss Univers à Mexico, Miss International à Tokyo et Miss Monde à Londres. Pascale Taurua est élue Miss France. Elle est la première Miss Nouvelle-Calédonie élue Miss France.

Ses dauphines sont :

Après six mois de règne, Pascale Taurua décide de rendre son titre Sa première dauphine Kelly Hoarau refuse alors la couronne. Sa deuxième dauphine Brigitte Konjovic accepte et récupère donc le titre de Miss France.

Activités artistiques :

Pascale Taurua peint depuis son plus jeune âge. Elle est diplômée du Conservatoire d'Art de Papeete à Tahiti. Elle est aujourd'hui artiste-peintre et habite à Pau dans le sud de la France. Elle a fait de la peinture son métier depuis 1996. Son travail est surtout axe sur l'art figuratif. Elle expose ses toiles dans le Pacifique et en France métropolitaine. Elle réalise également des dessins, et participe à de nombreux cours et ateliers.

Le 6 mars 2015, deux jours avant la journée internationale de la femme Pascale Taurua participe, sur l'invitation de la ministre des Outre-Mer George Pau-Langevin, à des débats dans le cadre de la "Rencontre avec 15 personnalités féminines originaires des Outre-Mer"

Notes et références[modifier | modifier le code]