Patricia Barzyk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Patricia Barzyk
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjoints
Enfant

Patricia Barzyk, née le à Montbéliard, est une reine de beauté et comédienne française.

Elle est sacrée Miss Jura 1979, puis Miss France 1980. Elle est également élue première dauphine de Miss Monde 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patricia Barzyk est née le à Montbéliard et passe son enfance dans le village d'Arbouans dans le Doubs[1]. En classe de seconde à Montbéliard, elle n'a que 16 ans au moment de son élection de Miss Jura. L'élection de Miss France 1980 a ensuite lieu à l'hôtel Sheraton, à Paris où elle est élue 1re dauphine. Après le retrait pour raisons personnelles de Thilda Fuller après trois jours de règne, la couronne lui revient. Entrée (comme Maréva Georges) chez Elite Model Management en France et aux États-Unis, elle apparaît sur de nombreuses couvertures de magazines en France et à l'étranger. Elle fait plusieurs spots publicitaires télévisés (Kis, Panzani, Motta) et interprètera l'héroïne du clip de la chanson New Moon on Monday du groupe Duran Duran.

Sa carrière cinématographique débute en 1985 dans Le Soulier de satin de Manoel de Oliveira, en compétition officielle pour le Portugal au Festival de Cannes. Patricia Barzyk accepte ensuite un rôle de chanteuse d'opéra pour La Machine à découdre de Jean-Pierre Mocky. Le film terminé, elle lui intente un procès, pour avoir diffusé des photos dénudée d'elle dans la presse. Elle gagne son procès sans demander de dommages et intérêts.

En 1998, à Montbéliard, Jean-Pierre Mocky passe une annonce pour le film Tout est calme. Patricia Barzyk est engagée pour un rôle de secrétaire dans le film. Jean-Pierre Mocky dira dans un de ses livres "Nous étions les Bogart et Bacall français"[2]. À la suite de ces retrouvailles, Patricia Barzyk partagera la vie professionnelle et personnelle de Jean-Pierre Mocky jusqu'en 2018. Ils ont collaboré ensemble sur une trentaine de films.

La fille de Patricia Barzyk, Sarah Barzyk, est élue Miss Paris en 2008 et concourt à l'élection de Miss France 2009[3]. Elle est également actrice.

Patricia Barzyk témoigne dans les documentaires Miss France, la soirée d'une vie diffusé sur TF1 après l'élection de Miss France 2012, et Il était une fois Miss France diffusé sur TMC en . Elle y évoque son parcours de Miss France et sa carrière d'actrice.

Le , elle est membre du jury lors de l'élection de Miss France 2021, composé d'anciennes Miss France et présidé par Iris Mittenaere, Miss France et Miss Univers 2016. L'élection se déroule au Puy du Fou et est retransmise en direct sur TF1.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clément Mathieu, « Destins de Miss Miss France 1980 : Patricia Barzyk, future muse de Mocky », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Jean-Pierre Mocky, La longue Marche, Paris, Editions Neige, https://books.google.fr/books?id=Snb7AgAAQBAJ&pg=PT108&lpg=PT108&dq=patricia+barzyk&source=bl&ots=FnCXcH_EUM&sig=ACfU3U3LwhV8z1XeC-syi-fhA8Xs9lDUqg&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwi8lriTjIvnAhXADGMBHXUkDts4ZBDoATAEegQIChAB#v=onepage&q=patricia%20barzyk&f=false
  3. http://www.leparisien.fr/loisirs-et-spectacles/sarah-barzyk-miss-de-mere-en-fille-06-12-2008-333218.php Sarah Barzyk, miss de mère en fille] sur Le Parisien, 6 décembre 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]