Show runner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Showrunner)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Show runner
Appellation
Auteur-producteur
Secteur d'activité

Le show runner (également écrit showrunner), ou auteur-producteur au Québec[1], est, dans l'univers de la télévision, la personne responsable du suivi quotidien sur une émission ou une série télévisée.

Le terme apparaît dans le magazine Variety en 1992[2].

Description[modifier | modifier le code]

Les objectifs du show runner sont, entre autres, de respecter une cohérence entre les aspects généraux du programme dont il est responsable. Le terme est utilisé notamment aux États-Unis, au Canada[1] et désormais en France[3],[4]. Contrairement au cinéma, où les réalisateurs sont responsables en tout point de la production du film, le travail du show runner devance celui du réalisateur[5]. En général le show runner est l'un des scénaristes, réalisateurs ou créateurs du programme[6]. Ils sont souvent crédités simplement en tant que producteurs délégués ou exécutifs[7].

Les showrunners ont fait l’objet de plusieurs ouvrages, dont l'analyse Des hommes tourmentés, le nouvel âge d’or des séries. Pour l'auteur Brett Martin, c'est notamment l'apparition des figures des « showrunners » qui a contribué à l'essor des fictions sur le petit écran. Il nous décrit leur psychologie complexe, qui se transpose à travers les séries qu’ils créent puis qu’ils gèrent. Les showrunners auraient, selon l'auteur, développé une stratégie du « cheval de Troie », en proposant des séries qui répondent aux exigences formelles et commerciales des chaînes et du public, tout en proposant un fond beaucoup plus complexe[8].

Exemples célèbres[modifier | modifier le code]

Les exemples célèbres sont : J. J. Abrams, show runner de plusieurs séries télévisées à succès (Alias, Lost : Les Disparus, Fringe ou encore Person of Interest) ; Carol Mendelsohn show runner des Experts ; John Wells show runner des séries télévisées Urgences, New York 911, À la Maison-Blanche. Tout comme Steven Moffat est le show runner de la série anglaise Doctor Who.

En France, Éric Rochant se définit comme le show runner du Bureau des légendes[9] ; Frédéric Krivine comme celui du Village français[10] ; Olivier Szulzynger, scénariste en chef de Plus belle la vie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Auteur-producteur », Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (consulté le 21 octobre 2012)
  2. (en) « The rise of the 'showrunner’ », sur theweek.com,
  3. « Au pays des showrunners » sur Le Monde.fr
  4. « Dessine-moi… un showrunner » sur Dailymars.net
  5. (en) Janice Rhoshalle Littlejohn, « TV's showrunners outrank directors », sur Variety, (consulté le 16 juillet 2012)
  6. (en) Vašek, « Tentative Glossary », sur Complications Ensue: The Crafty TV and Screenwriting Blog, (consulté le 16 juillet 2012)
  7. [PDF] (en) « Chapter 4: Executive Producers », sur Writers Guild of America (consulté le 16 juillet 2012)
  8. « Analyse de l'ouvrage de Brett Martin "Des hommes tourmentés" », sur www.lintermede.com (consulté le 29 mars 2015)
  9. Clémentine Gallot, « Eric Rochant : «Je supervise tout» », sur next.liberation.fr,
  10. Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, «Un village français» : «Le thème, c'est la sauvagerie humaine», sur liberation.fr,

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • (en) Des Doyle, documentaire « Showrunners : The art of running a TV show », 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]