Peaky Blinders (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peaky Blinders.
Peaky Blinders
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la série.

Genre Drame historique
Création Steven Knight
Production Katie Swinden
Acteurs principaux Cillian Murphy
Sam Neill
Helen McCrory
Annabelle Wallis
Musique Red Right Hand (en) de Nick Cave
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origine BBC Two
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 12
Durée 55 minutes
Diff. originale – en production
Site web http://www.bbc.co.uk/programmes/b045fz8r

Peaky Blinders est une série télévisée britannique créée par Steven Knight et diffusée depuis le sur BBC Two.

En France, elle est diffusée depuis le sur Arte[1],[2]. Elle reste encore inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série retrace l'épopée d'une famille de gangsters de Birmingham à partir de 1919. Elle est basée sur l'histoire du gang des Peaky Blinders qui a réellement existé juste après la Première Guerre mondiale. Leur nom vient du fait que ces derniers avaient pour habitude de cacher des lames de rasoir dans la visière (Peak en anglais) de leur casquette[3].

Ce groupe, dirigé par l'ambitieux et dangereux Thomas Shelby, attire l'attention de l'inspecteur en chef Chester Campbell, un détective de la police royale irlandaise sous les ordres de Winston Churchill, qui a été envoyé de Belfast pour nettoyer la ville de tous ses criminels.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Peaky Blinders
  • Création : Steven Knight
  • Réalisation : Otto Bathurst, Tom Harper, Colm McCarthy (saison 2)
  • Scénario : Steven Knight, Toby Finlay et Stephen Russell
  • Montage : Christopher Barwell, Mark Eckersley, Matthew Cannings et Mark Davis
  • Photographie : George Steel, Simon Dennis et Peter Robertson
  • Musique : Mearl
  • Production :
    • Producteurs délégués : Caryn Mandabach, Greg Brenman, Steven Knight, Jamie Glazebrook et Frith Tiplady
    • Producteurs : Katie Swinden
  • Sociétés de production : Caryn Mandabach Productions, Tiger Aspect Productions
  • Sociétés de distribution : Endemol UK (Royaume-Uni)
  • Pays d'origine : Royaume-Uni
  • Langue originale : anglais
  • Années de diffusion : 2013–
  • Nombre de saisons : 3
  • Nombre d'épisodes : 12
  • Durée des épisodes : 55 minutes
  • Dates de diffusion :

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Saison 1 seulement[modifier | modifier le code]

Saison 2 seulement[modifier | modifier le code]

Source VF : RS Doublage[4] et Doublage Séries Database[5]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Sam Neill a demandé aux acteurs irlandais James Nesbitt et Liam Neeson de l'aider à parfaire son accent nord-irlandais pour le rôle de Chester Campbell. Mais finalement, suite à la signature de la série pour le marché américain, il a dû y renoncer[6].

La chanson du générique est Red Right Hand (en) de Nick Cave and the Bad Seeds. La musique de Nick Cave, des White Stripes ainsi que celle de PJ Harvey ont également été utilisées dans le reste des épisodes[7].

Tournage[modifier | modifier le code]

La série a été filmée à Birmingham, Bradford, Dudley, Leeds et Liverpool[8]. Les séquences de train ont été tournées entre Keighley et Damems (en)[9],[10].

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2013)[modifier | modifier le code]

Titre Réalisation Scénario Diffusion originale Audience au Royaume-Uni
(en millions)[11]
Épisode 1[12] Otto Bathurst Steven Knight 12 septembre 2013 (2013-09-12) 3,05
Épisode 2 Otto Bathurst Steven Knight 19 septembre 2013 (2013-09-19) 2,45
Épisode 3 Otto Bathurst Steven Knight 26 septembre 2013 (2013-09-26) 2,20
Épisode 4 Tom Harper Steven Knight
Stephen Russell
3 octobre 2013 (2013-10-03) 2,31
Épisode 5 Tom Harper Steven Knight
Toby Finlay
10 octobre 2013 (2013-10-10) 2,03
Épisode 6 Tom Harper Steven Knight 17 octobre 2013 (2013-10-17) 2,24

Deuxième saison (2014)[modifier | modifier le code]

La deuxième saison a été commandée peu après la diffusion de la première. Diffusée à l'automne 2014, elle accueille Tom Hardy et Noah Taylor[13].

Titre Réalisation Scénario Diffusion originale Audience au Royaume-Uni
(en millions)[11]
Épisode 1 Colm McCarthy Steven Knight 2 octobre 2014 (2014-10-02) 2,31
Épisode 2 Colm McCarthy Steven Knight 9 octobre 2014 (2014-10-09) 2,18
Épisode 3 Colm McCarthy Steven Knight 16 octobre 2014 (2014-10-16) 2,20
Épisode 4 Colm McCarthy Steven Knight 23 octobre 2014 (2014-10-23) 2,06
Épisode 5 Colm McCarthy Steven Knight 30 octobre 2014 (2014-10-30) 2,10
Épisode 6 Colm McCarthy Steven Knight 6 novembre 2014 (2014-11-06) 2,24

Troisième saison (2015)[modifier | modifier le code]

Le lendemain de la diffusion du dernier épisode de la saison 2, BBC Two annonce le retour de la série pour une troisième saison[14].

Accueil[modifier | modifier le code]

Peaky Blinders a été largement bien accueillie. La série a notamment été félicitée pour son style cinématographique et pour les interprétations charismatiques de ses acteurs, ainsi que pour avoir lorgné sur une partie de l'histoire britannique rarement explorée à la télévision[15],[1]. The Guardian écrit que la série est captivante :« [c'est] un conte en perpétuel mouvement sur une bande de gangsters dans un Birmingham d'après-guerre », saluant au passage le « plus-que-cool Tommy Shelby » interprété par Cillian Murphy et les « interprétations brillantes » du reste de la distribution[16]. Dans The Telegraph, un critique note la série 4/5 et salue son originalité et le fait qu'elle ait « rassemblé toutes nos attentes pour les renverser complètement[17]. » Le magazine TV Times ajoute que Peaky Blinders a « réussi à cocher plusieurs cases – drame historique, film de gangster, stars de cinéma – tout en évitant leurs écueils respectifs de la plus intéressante des façons[18]. »

Plusieurs critiques ont comparé Peaky Blinders à la série américaine Boardwalk Empire ou au film Gangs of New York avec lesquels elle partage les mêmes thèmes et le même contexte historique[19],[20],[21],[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Pierre Langlais, « Sérierama, la table ronde critique #6 : “Peaky Blinders”, “Better Call Saul”, “Spotless”, “Les Témoins” », Télérama,‎ (consulté le 27 février 2015)
  2. « La série Peaky Blinders débarque sur Arte le… », sur programme-tv.net (consulté le 27 février 2015).
  3. Pierre Sérisier, « Peaky Blinders – Gang of Birmingham », sur Seriestv.blog.lemonde.fr, LeMonde.fr,‎ (consulté le 29 janvier 2015).
  4. a et b « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 18 décembre 2014
  5. a, b, c et d « Fiche du doublage français de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 22 avril 2015.
  6. (en) « Sam Neill plays Belfast detective in BBC gangster drama », sur BBC.co.uk,‎ .
  7. (en) « [musique] Nick Cave, The White Stripes... dans Peaky Blinders (Uk) », Into the Screen,‎ .
  8. (en) Iain McCallum, « New BBC Two drama, Peaky Blinders, commences shooting with cast led by Cillian Murphy, Sam Neill and Helen McCrory », sur BBC.co.uk,‎ .
  9. (en) « VCT filming: Peaky Blinders », sur VintageCarriagesTrust.org (consulté le 10 décembre 2014).
  10. (en) « Keighley and Worth Valley Railway », sur kwvr.co.uk (consulté le 10 décembre 2014).
  11. a et b (en) « BARB Top 30s », sur barb.co.uk (consulté le 10 décembre 2014).
  12. « Peaky Blinders - Saison 1 », sur boutique.arte.tv (consulté le 4 février 2015).
  13. (en) Ellie Walker-Arnott, « Tom Hardy joins Peaky Blinders series two », Radiotimes,‎ (consulté le 17 février 2015)
  14. (en) « Peaky Blinders to return for a third series, BBC confirms », sur The Independent (consulté le 1 décembre 2014).
  15. (en) Keith Watson, « Peaky Blinders was a fantastic political thriller that deserves a second series », Metro.co.uk,‎ (consulté le 27 février 2015)
  16. (en) David Renshaw, « Peaky Blinders – box set review », The Guardian,‎ (consulté le 27 février 2015)
  17. (en) Sarah Crompton, « Peaky Blinders, BBC Two, review », The Telegraph,‎ (consulté le 27 février 2015)
  18. (en) Hugh David, « Review: Peaky Blinders (U.K. Blu-ray) », Cult TV Times,‎ (consulté le 27 février 2015)
  19. (en) David Stubbs, « Peaky Blinders, Britain's answer to Boardwalk Empire », The Guardian,‎ (consulté le 27 février 2015)
  20. (en) « Peaky Blinders », The Independent (consulté le 27 février 2015)
  21. Pierre Sérisier, « Peaky Blinders – Gang of Birmingham », Le Monde des séries,‎ (consulté le 27 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]