Canton d'Amance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton d'Amance
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement(s) Arrondissement de Vesoul
Chef-lieu Amance
Conseiller général Jean-Paul Pugin
2011-2014
Code canton 70 01
Démographie
Population 4 736 hab. (2010)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Superficie 148,25 km2
Subdivisions
Communes 13

Le canton d'Amance est un ancien canton français située dans le département de la Haute-Saône et la région Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour d'Amance dans l'arrondissement de Vesoul. Son altitude variait de 209 m (Faverney) à 366 m (Saint-Remy) pour une altitude moyenne de 275 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 M. Maire   Banquier à Vesoul
1842 1842
(démission)
Charles Antoine
de Poinctes de Gevigney
(1776-1860)
  Capitaine des cuirassiers du Roi
Seigneur de Gressoux
1842 1848 Gérôme Auguste Patret
(1801-1863)
  Maître de forges puis directeur des forges de Varigney,
Dampierre-lès-Conflans
Maire de Port-sur-Saône
1848 1852 Louis Beaux   Fabricant de tuiles, propriétaire à Amance
1852 1855 Joseph Paul Alfred
Rébillot
(1823-1918)[1]
  Général de brigade,
commandant la 4e Brigade de Dragons
1855 1864 Amédée Thierry Majorité
dynastique
Professeur
Sénateur (1860-1870)
Membre de l'Institut de France
1864 1871 André Victor Auguste Guy   Suppléant du juge de paix
Propriétaire, maire de Montureux-lès-Baulay
1871 1877 Roger Galmiche
(1838-1894)
Droite Avocat à Vesoul
Propriétaire à Franchevelle[2]
1877 1885
(démission d'office)[3]
François Joseph Clère Républicain Ancien notaire à Faverney
1885 1901 Camille Billerey Républicain Vétérinaire - Maire d'Amance
1901 1940 Charles Joly[4] Rad. Notaire et Maire d'Amance
1945 1955 Maurice Cachot DVD puis
RPF
Minotier
Maire de Faverney
1955 1990
(décès)
Camille Bussière
(1913-1990)
RI puis UDF Notaire
Maire d'Amance
1990 1998 Guy Philiponet
(1937-2014)[5]
RPR Maire de Faverney (1983-2001)
1998 2015 Jean-Paul Pugin DVG Ancien conseiller municipal d'Amance (1971-1989)

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton d'Amance groupe 13 communes et compte 5 063 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Amance
(chef-lieu)
70012 CC Terres de Saône 691 (2014)
Anchenoncourt-et-Chazel 70017 CC de la Haute Comté 226 (2014)
Baulay 70056 CC Terres de Saône 313 (2014)
Buffignécourt 70106 CC Terres de Saône 124 (2014)
Contréglise 70170 CC Terres de Saône 123 (2014)
Faverney 70228 CC Terres de Saône 930 (2014)
Menoux 70341 CC Terres de Saône 303 (2014)
Montureux-lès-Baulay 70372 CC Terres de Saône 151 (2014)
Polaincourt-et-Clairefontaine 70415 CC Terres de Saône 759 (2014)
Saint-Rémy-en-Comté 70472 CC Terres de Saône 582 (2014)
Saponcourt 70476 CC Terres de Saône 62 (2014)
Senoncourt 70488 CC Terres de Saône 226 (2014)
Venisey 70545 CC Terres de Saône 155 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 4216 3456 2226 3286 0875 0634 8134 7784 766
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[6] puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH186/PG/FRDAFAN83_OL2278006V001.htm
  2. Docteur en droit et archiviste paléographe (diplômé de l'Ecole des Chartes), membre de la Société d'Agriculture, Sciences et Arts de la Haute Saône, depuis 1861. Passionné d'agriculture, il rédige des études sur la plantation des pommes de terre, sur le croisement des vaches jersiaises avec la souche locale, la race pie noire des monts Faucille. Il met en pratique des essais sur sa propriété de Franchevelle dont il était devenu propriétaire à la suite du décès en 1878 du baron Hyppolite Bouvier, son cousin issu de germain. En 1892, il construisit une planteuse automatique de pommes de terre. Il est autorisé à prendre le nom de GALMICHE-BOUVIER par jugement du seize février 1880 (Tribunal civil de Vesoul). A son décès porte le nom de GALMICHE-BOUVIER. -Domicile: Vesoul puis Franchevelle (source : site Geneanet, consulté le 3 octobre 2018) https://gw.geneanet.org/jipecer?n=galmiche&oc=&p=charles+roger
  3. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 24 août 2020).
  4. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH146/PG/FRDAFAN84_O19800035v0511681.htm
  5. Laurent Vassal, « Guy Philiponet, ancien maire de Faverney », sur lapressedevesoul.com, (consulté le 24 août 2020).
  6. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  7. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]