Polaincourt-et-Clairefontaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Polaincourt-et-Clairefontaine
Polaincourt vue de la RD 30 côté Melincourt.
Polaincourt vue de la RD 30 côté Melincourt.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Vesoul
Canton Port-sur-Saône
Intercommunalité Communauté de communes Terres de Saône
Maire
Mandat
Luc Simonel
2014-2020
Code postal 70210
Code commune 70415
Démographie
Population
municipale
759 hab. (2014)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 53′ 05″ nord, 6° 04′ 14″ est
Altitude Min. 228 m – Max. 362 m
Superficie 21,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de Haute-Saône
City locator 14.svg
Polaincourt-et-Clairefontaine

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de Haute-Saône
City locator 14.svg
Polaincourt-et-Clairefontaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Polaincourt-et-Clairefontaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Polaincourt-et-Clairefontaine

Polaincourt-et-Clairefontaine est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ormoy Hurecourt, Montdoré Melincourt Rose des vents
Saponcourt
Contréglise
N Anchenoncourt-et-Chazel
O    Polaincourt-et-Clairefontaine    E
S
Senoncourt Saint-Remy

Histoire[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Un monastère cistercien fut fondé à Clairefontaine en 1131. Il fut pillé en 1361 par les Grandes Compagnies, qui assassinèrent ensuite les moines. À nouveau incendié en 1569 et pillé en 1595, ce monastère finit par être brûlé en 1636 lors de la conquête française de la Franche-Comté.

Les bâtiments furent reconstruits, et accueillirent entre 1804 et 1932 une célèbre faïencerie. Ils sont aujourd'hui devenus un hôpital spécialisé.

L'église gothique de Polaincourt fut plusieurs fois reconstruite. Sa partie la plus ancienne est la nef, datée du XVIe siècle. Le transept et le sanctuaire ont quant à eux été ajouté au XIXe.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Polaincourt-et-Clairefontaine fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

La commune faisait partie depuis 1793 du canton d'Amance[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton de Port-sur-Saône.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune était membre de la Communauté de communes Agir ensemble, créée en 1994.

L'article 35 de la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010[2] « de réforme des collectivités territoriales » prévoyant d'achever et de rationaliser le dispositif intercommunal en France, et notamment d'intégrer la quasi-totalité des communes françaises dans des EPCI à fiscalité propre, dont la population soit normalement supérieure à 5 000 habitants, les communautés de communes :
- Agir ensemble ;
- de la Saône jolie ;
- des six villages ;
et les communes isolées de Bourguignon-lès-Conflans, Breurey-lès-Faverney et Vilory ont été regroupées pour former le la communauté de communes Terres de Saône, dont est désormais membre la commune.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1995[4] Pierre Laporte    
1995[4] en cours
(au 10 mai 2016)
Luc Simonel UMP Réélu pour le mandat 2014-2020[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 759 habitants, en diminution de -4,17 % par rapport à 2009 (Haute-Saône : -0,36 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
499 804 892 950 992 1 004 990 1 042 1 124
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
917 963 1 025 1 004 963 897 883 869 827
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
874 885 917 683 649 595 498 657 870
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
931 1 048 1 085 1 221 1 187 900 768 809 759
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Les activités agricoles sont très représentées à Polaincourt-et-Clairefontaine, avec un vignoble, des élevages et cultures céréalières.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales sur Légifrance.
  3. « Les maires de Polaincourt-et-Clairefontaine », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 4 septembre 2016).
  4. a et b « Polaincourt-et-Clairefontaine : Luc Simonel brigue un quatrième mandat », L'Est républicain, édition de la Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Conseiller municipal en 1989 sous le mandat de Pierre Laporte, élu maire depuis 1995, Luc Simonel a accepté de solliciter un quatrième mandat de ses électeurs avec une équipe renouvelée pour un tiers ».
  5. « 4e mandat de maire pour Luc Simonel », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .