Quartiers de Chicago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une des portes du quartier de Chinatown.

Cet article concerne une liste des quartiers de la ville de Chicago aux États-Unis. Les quartiers de Chicago sont moins bien définis que les 77 secteurs communautaires officiels de la ville. À ce jour, il existe environ 228 quartiers (en anglais : Neighborhoods) qui sont répertoriés dans la ville de Chicago, ils sont tous différents les uns des autres par leur histoire, leur sociologie, leur démographie, leur fonction et leur attractivité. Certains d'entre eux maintiennent une forte identité culturelle. Les quartiers de Chicago sont répartis à travers 77 secteurs communautaires créés à la fin des années 1920 dans la ville par le Comité de recherche en sciences sociales de l'Université de Chicago. Ces secteurs communautaires furent essentiellement créés pour faciliter la ville de Chicago et le bureau du recensement des États-Unis dans ses recherches, ses comparaisons et besoins à long terme des études statistiques, démographiques et ethniques de la population.

Description[modifier | modifier le code]

Carte de la ville de Chicago et de ses 77 secteurs communautaires.
Carte de la ville de Chicago subdivisée en zones géographiques et en quartiers.

Longtemps terre d'immigration, Chicago compte parmi ses habitants de nombreuses communautés d'origine étrangère dont irlandaise, italienne, allemande, polonaise, estonienne, coréenne, espagnole, grecque, vietnamienne, juive, ukrainienne, turque, chinoise et portugaise qui affichent une volonté d'intégration, même si chacune reste attachée au quartier de sa communauté, vivant l'exemple de ce « creuset démographique » (melting pot) qui, plus que dans toute autre ville américaine aura réussi à donner à la ville son caractère cosmopolite. Chicago est également la plus grande ville polonaise en dehors de Varsovie, la capitale de la Pologne.

Il y a environ 228 quartiers qui sont nommés aujourd'hui dans la ville de Chicago. Les résidents et les agences immobilières ont tendance à attribuer de nouveaux noms à certains quartiers, du fait qu'ils évoluent constamment. Souvent les deux habitants du même quartier, voire du même pâté de maisons, décriront différemment leurs frontières. Les délimitations des quartiers peuvent être basées sur les documents officiels de la ville, les codes postaux, les groupements ethniques, ou simplement par l'opinion personnelle de chacun. La perpétuelle évolution de la nature d'une ville signifie que quelques-unes des appellations données dans les années 1920 sont devenues obsolètes au fil du temps et ne peuvent plus être encore utilisées dans l'usage courant. Les quartiers de Chicago changent à la suite de l'immigration, de l'embourgeoisement (que l'on peut nommer phénomène de gentrification) ou d'une rénovation urbaine. La ville contient quelques-unes des communautés qui, d'un point de vue culturel, figurent parmi les plus riches aux États-Unis.

Certains quartiers maintiennent une forte identité (notamment les quartiers ethniques ou communautaires comme Little Italy, Chinatown, Pilsen, Ukrainian Village, Bronzeville, Greek Town, Little Vietnam, et Humboldt Park) et de ce fait, deux quartiers distincts pourraient sembler être différentes parties du monde. Un quartier peut valoir plusieurs millions de dollars en copropriété et en bordure de celui-ci, il pourrait s'y trouver un quartier pauvre d'immigrants vendant du côté de leur rue des fruits et légumes sur stand. Il existe également à Chicago, une importante communauté homosexuelle qui vivent et animent les quartiers gays et lesbiens de Boystown et d'Andersonville, qui se trouvent respectivement dans les secteurs communautaires de Lake View et Edgewater dans le North Side.

Chicago possède aussi des quartiers qui, sans être ethniques, sont très attractifs pour leurs habitants comme pour les visiteurs. Ainsi, Rogers Park est un quartier étudiant branché du North Side connu pour abriter l'Université Loyola ; il est considéré pour être l'un des quartiers les plus prisés de la ville. North Center et Uptown sont deux quartiers d'affaires, dotés de nombreux centres commerciaux, boutiques et restaurants. New Eastside (aussi appelé Northeast Loop), un quartier situé au nord-est du Loop, a la particularité d'avoir un système de rue multi-niveaux. Jefferson Park, un quartier historique et populaire, connu à Chicago pour son parc éponyme. Lake View, situé juste au nord de Lincoln Park, est l'un des secteurs les plus dynamiques de la ville : il comprend Boystown, le plus ancien quartier gay de la région du Midwest et l'un des premiers du genre aux États-Unis à être totalement dédié à la communauté homosexuelle ; d'autre part, Lake View est jugé très attrayant par ses résidents, en effet le secteur comprend des bars, des boîtes de nuit, des commerces et se situe tout prés de la plage. Hyde Park, dans le South Side, est connu pour abriter l'Université de Chicago, l'une des plus prestigieuses du pays, et Jackson Park, l'un des plus beaux parcs de la ville. Beverly et Mount Greenwood, dans le sud-ouest de Chicago, sont des quartiers à caractère rural réputés pour leur architecture soignée et leurs maisons cossues. Pullman, un quartier historique classé à la protection du patrimoine, est connu pour avoir abrité les usines et les employés de la célèbre Pullman Company. Hegewisch et South Deering, dans le sud-est de la ville, sont deux quartiers plutôt résidentiels caractérisés par leurs espaces verts et leur tranquillité ; tous deux bordent le lac Calumet qui est le plus grand point d'eau situé sur la commune de Chicago.

Selon les statistiques de la police de Chicago (Chicago Police Department), le sentiment d'insécurité et les crimes violents dans la ville de Chicago ont diminué de 34% depuis la fin des années 1990. La plupart des quartiers et des secteurs de Downtown et North Side sont globalement sûrs de jour comme de nuit. Cependant, il est conseillé aux touristes d'éviter certains quartiers (y compris la journée) de South Side (tels que Douglas, Englewood, Fuller Park, South Shore, Roseland et West Pullman) et de West Side (comme Austin et West Garfield Park).

Liste de quartiers notables[modifier | modifier le code]

Downtown Chicago[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Downtown Chicago.

The Loop[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Loop.
Vue générale du Loop.

Le quartier du Loop (qui signifie en français « la boucle ») représente une partie de Downtown Chicago, qui est le deuxième plus important quartier d'affaires des États-Unis après Manhattan. Le quartier du Loop compte 29 283 habitants (2012) et s'étend sur une superficie de 4,1 km2, bordant les rives du lac Michigan et de la rivière Chicago. Son nom vient du fait qu'une ligne du métro aérien de la CTA effectue une boucle tout autour du quartier (Union Loop). Le système de numérotation des rues de la ville commence à l'intersection de State Street et Madison Avenue, marquant ainsi l'importance de ce quartier pour l'ensemble de la ville.

Le Loop est l'une des plus importantes places financières au monde derrière Londres, Tokyo, New York et Hong Kong. De nombreuses entreprises et multinationales y ont leur siège social. Le quartier est bordé au nord et à l'ouest par la rivière Chicago, à l'est par le lac Michigan et au sud par la Roosevelt Road.

Il abrite de nombreux gratte-ciel dont certains figurent parmi les plus hauts du monde. La Willis Tower (plus haut immeuble du monde de 1973 à 1998 et des États-Unis jusqu'en 2013) est actuellement le deuxième du continent américain après le One World Trade Center de New York. C'est dans le Loop que fut construit le Home Insurance Building (1885) connu pour être le premier gratte-ciel de l'histoire. Il abrite également Grant Park, l'un des plus grands parcs de la ville, l'Institut d'art de Chicago, l'un des plus beaux musées de la nation, et de nombreux bâtiments classés au titre des monuments historiques. Le Historic Michigan Boulevard District se trouve dans le Loop.

South Loop/Printer's Row[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : South Loop et Printer's Row.

Printer's Row est considéré dans la culture locale comme étant le « quartier des artistes » du centre de Chicago. En effet, le quartier a la particularité d'être constitué d'immeubles dediés aux galeries d'art, à la peinture et à la publicité. Dû au phénomène de gentrification dont sont confrontés de plus en plus de quartiers chicagoans, certains immeubles de Printer's Row sont reconvertis en lofts résidentiels pour accueillir une population plus aisée. Non loin, le quartier de South Loop bénéficie depuis quelques années d'un programme de réhabilitation qui vise à transformer les anciennes friches industrielles en immeubles résidentiels. En effet, South Loop est un ancien quartier industriel qui fut laissé à l'abandon pendant plusieurs années.

New Eastside[modifier | modifier le code]

Article détaillé : New Eastside.

New Eastside (aussi connu sous l'appellation de Northeast Loop) est un quartier résidentiel et commercial plutôt riche situé dans le quart nord-est du secteur du Loop. Il est bordé par Michigan Avenue à l'ouest, la rivière Chicago au nord, Randolph Street au sud, et Lake Shore Drive à l'est. New Eastside est un quartier relativement récent, en effet il a commencé à être développé dans la deuxième moitié des années 1970, remplaçant des terrains vagues et les anciennes friches ferroviaires de la compagnie de chemin de fer Illinois Central Railroad. Il renferme dans ses limites l'Aon Center, le Two Prudential Plaza, l'Aqua Building, le Blue Cross Blue Shield Tower, le quartier de bureaux de l'Illinois Center et le parc de Lakeshore East[1]. Le quartier présente la particularité de posséder un réseau de rues qui s'enchevêtrent sur un triple niveau.

Chinatown[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chinatown.

Situé dans le secteur d'Armour Square, principalement autour de Cermak Avenue et Wentworth Avenue, le quartier chinois de Chicago est l'un des plus anciens d'Amérique du Nord. Il est très caractéristique, avec ses enseignes chinoises, son hôtel de ville chinois, sa chambre de commerce, son temple, son musée Ling Long (retraçant l'histoire de cette communauté à Chicago) et son parc appelé Ping Tom Memorial Park, du nom de l'entrepreneur chinois Ping Tom.

Il abrite les descendants des premiers immigrants chinois arrivés dans la ville après 1869[2], suite à l'achèvement du premier chemin de fer transcontinental. En 1889, environ 16 commerces chinois dotent le quartier. Après la victoire de Mao Zedong et la proclamation de la République populaire de Chine en 1949, une seconde vague d'immigration s'établit dans le chinatown de Chicago au cours des années 1950 et 1960[3]. Le quartier comptait 16 325 habitants en 2010.

Le quartier chinois est réputé pour ses banques, ses restaurants et ses épiceries chinoises, ses boutiques spécialisées, et ses magasins de médecine chinoise. Il possède aussi un grand nombre de services destinés aux personnes s'intéressant à la culture chinoise.

Old Town[modifier | modifier le code]

Vue générale sur Old Town avec l'église Saint-Michel.
Article détaillé : Old Town.

Old Town est un quartier historique et touristique bordé par Division Street au sud, Clybourn Avenue au sud-ouest, Larrabee Street à l'ouest (jusqu'à North Avenue), Ogden Avenue au nord-est et Clark Street à l'est. Old Town est partagé en deux parties par North Avenue : la partie nord fait partie de Lincoln Park et la partie sud fait partie du Near North Side. Il comprend le quartier historique de Old Town Triangle Historic District.

Durant les premières années, le quartier fut habité essentiellement par des immigrants allemands qui ont notamment construit l'imposante église Saint-Michel dans les années 1850. Cette église de style néoroman se trouve à l'angle d'Eugenie Street et de Cleveland Street.

Near South Side[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Near South Side.
Le muséum Field, vu depuis McFetridge Drive, dans le secteur de Near South Side.

Le secteur de Near South Side est situé en bordure du lac Michigan, juste au sud du secteur du Loop (délimité par Roosevelt Road), et constitue la partie sud de Downtown Chicago. Il est entouré par les quartiers de South Loop au nord, Near West Side au nord-ouest, Chinatown à l'ouest et Bronzeville au sud.

La portion de Near South Side située en bordure de la voie rapide de Lake Shore Drive contient certains des lieux les plus emblèmatiques de la ville dont le stade de Soldier Field (le domicile de l'équipe de NFL des Bears de Chicago), le McCormick Place (le centre des congrés et de convention le plus important des États-Unis), le Museum Campus (un espace vert situé dans le coin sud-est de Grant Park comprenant certains des musées les plus prestigieux de la nation, dont le musée Field d'Histoire Naturelle, l'aquarium John G. Shedd et le planétarium Adler), le vaste parc de Northerly Island, et des bâtiments classés au titre des monuments historiques dont la John J. Glessner House et la Henry B. Clarke House. C'est à Near South Side (sur l'actuelle Prairie Avenue) qu'eut lieu le 15 août 1812 la bataille de Fort Dearborn opposant des soldats américains et des amérindiens Potawatomis. De 1933 à 1934, le secteur accueilla l'Exposition universelle de 1933 (Century of Progress) ; le Sky Ride et l'atterrissage du Graf Zeppelin furent les principales attractions de l'Exposition[4],[5].

Le secteur est l'un des plus dynamiques de Chicago et compte de nombreux commerces et restaurants. Near South Side comprend de nombreux immeubles résidentiels de grande hauteur, dont des gratte-ciel, comme le One Museum Park (223 m). D'après le bureau du recensement, le secteur comptait 21 390 habitants en 2010.

Streeterville[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Streeterville.

Situé dans le secteur de Near North Side, le quartier de Streeterville comprend de nombreux hôtels, des restaurants, des boutiques de luxe, des immeubles résidentiels de grande hauteur, des universités, des installations médicales, et des lieux culturels[6]. Le quartier est plutôt huppé et renferme dans ses limites des joyaux de l'architecture chicagoane ; nombreux sont les édifices qui sont classés à la protection du patrimoine.

Streeterville connaît ces dernières années un essor économique et de nombreux terrains vagues sont reconvertis en propriétés résidentielles et commerciales.

Le quartier historique de Old Chicago Water Tower District se trouve à Streeterville. Il comprend des édifices prestigieux tels que le Chicago Water Tower (un château d'eau en forme de tour de style néogothique), la Pumping Station (une station de pompage datant de 1869), la Tribune Tower (siège du Chicago Tribune), et le Wrigley Building (siège de la Wrigley Company). Le célèbre Magnificent Mile (les « Champs-Élysées de Chicago ») traverse le quartier du nord au sud.

Goose Island[modifier | modifier le code]

Le Wrigley Global Innovation Center à Goose Island.
Article détaillé : Goose Island.

Le quartier de Goose Island est bâti sur une île artificielle située entre la branche nord (North Branch) de la rivière Chicago à l'ouest et le canal de la branche nord (North Branch Canal) à l'est. L'île couvre une superficie totale de 65 ha (0,65 km2)[7]. Géographiquement, le quartier forme la partie nord-ouest du secteur de Near North Side. Bien que Goose Island compte quelques immeubles d'habitations, il s'agit principalement d'un quartier à caractère industriel.

Gold Coast Historic District[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gold Coast Historic District.

Gold Coast Historic District est un quartier historique connu pour être situé dans l'un des quartiers les plus huppés de la ville, la Gold Coast, qui englobe un vaste secteur géographique du Near North Side. Il abrite de nombreuses maisons d'architecture victorienne, mais aussi des maisons classées au titre des monuments historiques comme la James Charnley House (1892), conçue par les architectes Louis Sullivan et Frank Lloyd Wright.

Old Chicago Water Tower District[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Old Chicago Water Tower District.

Situé le long du Magnificent Mile dans le secteur communautaire de Near North Side, le quartier historique de Old Chicago Water Tower District se trouve des deux côtés de North Michigan Avenue entre East Chicago Street et East Pearson Street. Il comprend la Chicago Water Tower, la Chicago Pumping Station, et la caserne de pompiers historique numéro 98 du Chicago Fire Department. Ces trois structures et bâtiments ont été désignés Chicago Landmark le 6 octobre 1971 par la ville de Chicago[8],[9]. La Water Tower et la Pumping Station font partie des rares bâtiments à avoir échapper à la destruction du Grand incendie de Chicago de 1871.

Little Sicily[modifier | modifier le code]

Little Sicily (Petite Sicile) est un petit quartier situé dans un quartier plus grand appelé North River, dans le secteur de Near North Side. La première église catholique italienne de Chicago était Assomption, sur Illinois Street, avec un mandat lui conférant d'être l'église paroissiale pour tous les Italiens.

North Side[modifier | modifier le code]

Article détaillé : North Side (Chicago).

Boystown/Andersonville[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Boystown et Andersonville.

C'est à la fin des années 1970 que Chicago voit s'ériger le premier quartier dédié à la communauté gay aux États-Unis[10]. Situé dans le secteur de Lake View, le quartier prend de l'importance dans les années 1980 et adopte le nom de « Boystown ». Il devient le bastion de la culture gay pour les homosexuels de toute la région de Chicago[11],[12]. Le quartier est situé près du lac Michigan entre North Belmont, North Addison, West Halsted et Broadway.

Non loin se trouve le quartier lesbien de Andersonville. Ce quartier fut construit dans les années 1850 par les immigrés suédois. Beaucoup d'entre eux étaient charpentiers, maçons, manœuvres, ou même pour quelques-uns architectes ; les suédois ont contribué à la configuration de la ville après le grand incendie en 1871. Dans le quartier ils bâtissent plusieurs églises protestantes.

Boystown et Andersonville commencent à décliner dans les années 1940-1950 avec de moins en moins de suédois qui s'établissent dans d'autres quartiers. C'est dans les années 1980 que s'installent peu à peu les femmes homosexuelles qui donnent l'identité au quartier[13].

Bucktown[modifier | modifier le code]

La cathédrale polonaise de St. Mary of Angels à Bucktown

Bucktown est un quartier essentiellement résidentiel situé dans le secteur de Logan Square, juste au nord de Wicker Park. Bucktown doit son nom au grand nombre de chèvres qui furent élevées au XIXe siècle par les immigrés polonais. Le terme polonais original pour le quartier était Kozie Prery (la Prairie de Chèvre). Ses frontières sont Fullerton Ave. au nord, Western Avenue à l'ouest, Bloomingdale Avenue et North Avenue au sud, et la Kennedy Expressway à l'est.

Le quartier est composé principalement de maisons individuelles alignées en rangées et bordées d'arbres. Cependant, il comporte aussi quelques usines qui sont depuis quelques années reconverties en lofts résidentiels. Datant de 1920, la Horween Leather Company est la plus ancienne entreprise encore en activité et se situe sur North Elston Avenue[14].

Le quartier de Bucktown est dominé par trois grandes cathédrales polonaises.

Wrigleyville[modifier | modifier le code]

Le stade de Wrigley Field, dans le quartier de Wrigleyville à Lake View.

Wrigleyville est un quartier animé situé dans le secteur de Lake View et fut autrefois appelé Central Lakeview, du fait de sa position géographique centrale dans le secteur. S'articulant autour du stade de baseball de Wrigley Field, le domicile de l'équipe des Cubs de Chicago, le surnom de « Wrigleyville » fut donné au quartier par les chicagoans au fil du temps. Le territoire du quartier s'étend de Cornelia Avenue à Irving Park Road et de Halsted Street à Racine Avenue.

De la fin du XIXe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle, le quartier était majoritairement habité par la communauté suédoise. Devenu un quartier de classe ouvrière dans les années 1930 et années 1940, Wrigleyville abrite aujourd'hui des familles de la classe moyenne.

Le quartier compte de nombreux bars et restaurants dont la plupart ont la particularité d'avoir pour thème le baseball et sont pour beaucoup d'entre eux des supporters des Cubs, l'équipe locale (en particulier sur North Clark Street). Wrigleyville est principalement constitué de maisons, cependant tout autour du Wrigley Field et dans les environs immédiats, ce sont des immeubles en briques de trois à quatre étages lesquels servent d'immeubles à gradins lors des grands matchs. En effet il est tout à fait possible de réserver sa place et de suivre les matchs du toit des immeubles.

Edgewater[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Edgewater.

Edgewater est un quartier situé entre Foster Avenue au sud, Devon Avenue au nord, Ravenswood Avenue à l'ouest, et le lac Michigan à l'est[15].

Le quartier se compose de plusieurs sous-quartiers comme East Edgewater (parfois appelé Edgewater Beach), qui possède plusieurs kilomètres de littoral, des plages et une ligne d'horizon composée d'immeubles d'habitations élevés. La zone connue sous le nom de West Edgewater est caractérisée par des boutiques et des commerces, des maisons individuelles et des immeubles de quatre étages. Il renferme également le quartier historique de Bryn Mawr Historic District. D'après les données du bureau du recensement des États-Unis, Edgewater comptait 56 521 habitants en 2010.

Edgewater s'est développé dans les années 1880 et servait de destination d'été pour la bourgeoisie de Chicago. À l'époque, Edgewater dépendait de la ville de Lake (City of Lake), une banlieue située juste nord de Chicago, avant que cette dernière ne soit annexée par la ville de Chicago en 1889.

Roscoe Village/North Center[modifier | modifier le code]

Roscoe Village

Le quartier de Roscoe Village est situé dans le secteur de North Center. Les habitants perçoivent les frontières du quartier comme étant Addison Street au nord, Belmont Avenue au sud, Ravenswood Avenue à l'est et la rivière Chicago à l'ouest[16]. Le quartier comprend des commerces et des bars.

Le quartier de North Center est délimité par Addison Street au sud, Montrose St. au nord, la rivière Chicago à l'ouest et Ravenswood Ave. à l'est[17]. Commençant dans les années 1870, l'histoire de North Center est profondément enracinée dans les influences culturelles européennes et on peut retracer cette histoire dans le charme architectural des maisons et des bâtiments. Le quartier comptait 31 867 habitants en 2010.

Le quartier est doté d'un complexe de bowling, de trois parcs municipaux dont l'un d'eux comprend une patinoire intérieure, d'une bibliothèque municipale et d'un complexe de cinéma. En 2014, North Center a été désigné par le Chicago Magazine comme étant l'un des meilleurs quartiers de Chicago[18].

Lincoln Park[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lincoln Park.

Nommé d'après le Lincoln Park, le plus grand parc public de la ville et le deuxième des États-Unis après Central Park, le quartier était encore constitué de forêts primaires et de vastes étendues de prairies non exploitées par les Européens jusqu'en 1820.

Aujourd'hui le quartier est plutôt résidentiel et comporte plusieurs édifices religieux dont l'église Saint-Clément, d'architecture romano-byzantine, date de 1918. Les tours néo-romanes de l'église Saint-Josaphat dominent l'horizon du secteur. Lincoln Park est bordé au nord par Diversey Parkway, à l'ouest par Clybourn Avenue, au sud par North Avenue, et à l'est par le lac Michigan[19]. Le quartier abrite la Chicago Historical Society fondée en 1856 ; ce musée rassemble des costumes, des peintures, des sculptures et des photographies sur l'histoire de la ville de Chicago (de l'exploration du site par les premiers colons jusqu'à nos jours). On peut également visiter le zoo de Lincoln Park (Lincoln Park Zoo) et le jardin botanique de Lincoln Park (Lincoln Park Conservatory).

En 2010, d'après le bureau du recensement des États-Unis, 64 320 personnes vivaient dans le secteur de Lincoln Park.

Jackowo/Polish Village[modifier | modifier le code]

Une boutique polonaise typique du quartier de Jackowo.

Jackowo et Polish Village sont deux quartiers situés dans le secteur d'Avondale et qui renferment tous deux une grande communauté polonaise catholique et l'une des plus anciennes de Chicago. Les deux quartiers forment ensemble une enclave culturelle polonaise. Polish Village compte plusieurs édifices religieux dont les plus imposants sont sans doute la basilique Saint-Hyacinthe de Chicago, basilique catholique érigée entre 1917 et 1921 et l'église Saint-Wenceslaus, érigée en 1912, toutes deux construites par des immigrants polonais. D'autres bâtiments ont été conçus dans le style architectural polonais.

Milwaukee Avenue (surnommée « Polish Corridor » à hauteur d'Avondale) est l'artère commerçante principale du quartier et compte de nombreux magasins, des bars, des épiceries et des restaurants servants des spécialités de la cuisine polonaise. Polish Village est un quartier bien délimité et représentatif de la culture polonaise, avec ses marchés aux fruits et ses stands de saucisses, ses panneaux et ses enseignes, ses noms de rue (Pulaski Road fut nommé en l'honneur de Casimir Pulaski, un héro de la Révolution américaine), et son parc : le Kosciuszko Park. Le Polish Daily News est un quotidien de format tabloïd distribué dans le quartier (il informe les habitants sur l'actualité du quartier, l'actualité en Pologne, mais aussi sur les parades, fêtes et représentations en rapport avec la communauté polonaise de Chicago). Il existe également une salle de cinéma spécialisée dans les films polonais. Jackowo n'est pas le seul quartier polonais de Chicago, en effet d'autres secteurs comme Lincoln Square, West Town ou encore Jefferson Park possèdent des enclaves polonaises.

Depuis plus d'un siècle, Chicago est la plus grande ville polonaise en dehors de Varsovie, la capitale de la Pologne. L'émigration polonaise vers Chicago commença à la fin du XIXe siècle (vers 1890), lorsque des milliers d'immigrants à la recherche de travaux industriels, hommes et femmes trouvèrent un emploi dans les abattoirs et les usines de la ville. Au début du XXe siècle, une seconde vague d'immigrants, beaucoup plus importante que la première, arriva à Chicago.

North Mayfair[modifier | modifier le code]

Article détaillé : North Mayfair.

North Mayfair est un quartier historique situé dans le secteur d'Albany Park, à proximité du parc de Eugene Field Park. Ce quartier a la particularité d'être constitué de lotissements abritant de grandes maisons anciennes en briques et bien entretenues, alignées en rangées le long des rues. Le quartier entier est classé au titre des National Register of Historic Places.

Ravenswood/Rosehill[modifier | modifier le code]

Entrée du cimetière de Rosehill à Lincoln Square

Le quartier de Ravenswood est situé dans le secteur de Lincoln Square et est délimité par Foster Avenue au nord, Montrose Avenue au sud, la rivière Chicago à l'ouest, et Ashland Avenue à l'est. Le quartier est principalement résidentiel à l'exception de la zone située entre les avenues Lawrence, Montrose, Wilson, Damen, et Western qui se compose de commerces et de boutiques. Ravenswood est connu pour ses bâtiments résidentiels formant des blocs dans le style cour. Le quartier Ravenswood a vu ses valeurs immobilières monter en flèche à partir des années 1990, ce qui en fait l'un des quartiers les plus chers de la ville.

Classé sur la liste du National Register of Historic Places (NRHP) en 1975 et sur celle des Chicago Landmarks (CL) en 1980[20], le cimetière de Rosehill se trouve dans la partie nord-est du secteur de Lincoln Square, juste au nord de Ravenswood. Il s'agit de l'un des plus anciens cimetières des États-Unis et est connu pour le grand nombre de personnalités qui y sont enterrées dont des hommes politiques (plusieurs maires de la ville et gouverneurs de l'Illinois), des ingénieurs, des entrepreneurs, des philanthropes, des architectes et des vedettes de cinéma.

Uptown[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Uptown.
Montrose Beach à Uptown

Le quartier de Uptown est délimité par Foster Avenue au nord, le lac Michigan à l'est, Ravenswood Avenue à l'ouest, et Irving Park Road au sud[21].

Uptown est un secteur animé et attractif pour ses habitants, en effet le quartier possède des commerces, des boutiques, des restaurants, ainsi que plusieurs plages très prisées durant l'été. Lincoln Park, l'un des parcs les plus prestigieux de la ville se trouve en partie sur son territoire, au nord-est. Uptown est également connu pour abriter le Uptown Theatre, une salle de concert historique ayant vue défiler certains des plus grands noms de la musique. ainsi que le Aragon Entertainment Center, plus connu comme l'Aragon Ballroom, une salle de spectacle et de bal historique. 56 862 personnes vivaient à Uptown en 2010.

East Rogers Park/Loyola[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rogers Park.

East Rogers Park et Loyola sont les deux quartiers qui composent le secteur de Rogers Park, à l'extrémité nord-est de la ville. Le secteur est entouré par Howard Street au nord, Devon Avenue au sud, Ridge Boulevard à l'ouest et le lac Michigan à l'est. Le secteur de Rogers Park comptait 54 991 habitants en 2010.

East Rogers Park englobe les parties nord et Est de Rogers Park, il s'agit d'un quartier à la fois résidentiel et commercial. Il se compose de boutiques, de bureaux, de banques et de restaurants. Il est bordé à l'est par plusieurs plages. Betty Ford, Première dame des États-Unis de 1974 à 1977, a grandi à East Rogers Park. Le quartier de Loyola, du nom de l'université qu'il abrite, comprend les parties ouest et sud du secteur de Rogers Park. Nommée en l'honneur d'Ignace de Loyola, l'université Loyola de Chicago est l'une des plus prestigieuses de la ville ; elle se trouve au sud-est du quartier et compte actuellement 15 000 étudiants. Le quartier de Loyola est dynamique et très vivant avec ses pubs, ses petits restaurants, ses espaces verts et ses salles de cinéma.

Little Vietnam[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Little Vietnam.

Little Vietnam (ou Petit Vietnam) est un quartier asiatique situé dans le secteur de Uptown. Ce quartier est surtout peuplé de résidents qui ont la nationalité cambodgienne, thaïlandaise, laotienne et vietnamienne.

Le quartier de Little Vietnam occupe quelques pâtés de maisons centrés s'articulant principalement autour de Argyle Street. Il possède environ une dizaine d'épiceries asiatiques et d'environ douze restaurants servants des spécialités vietnamiennes, thaïlandaises et laotiennes.

South Side[modifier | modifier le code]

Article détaillé : South Side (Chicago).

Bronzeville[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bronzeville.
L'ensemble de Prairie Shores dans le quartier de Bronzeville

Bronzeville est le quartier afro-américain le plus emblèmatique de Chicago. Il s'étale sur les secteurs de Douglas et Grand Boulevard autour de l'Institut de Technologie de l'Illinois (IIT). Dans ce quartier se trouve le Wabash Avenue YMCA, un bâtiment historique qui fut au cours du XXe siècle un important centre social, et le Victory Monument (« Monument de la victoire » ; classé au titre des Chicago Landmarks[22]), une statue qui fut érigée en 1929 en l'honneur du huitième régiment de la Garde nationale de l'Illinois, une unité afro-américaine qui a servi en France pendant la Première Guerre mondiale.

Au début du XXe siècle, Bronzeville est connu comme étant « la métropole noire » ; le quartier fait partie du Black Metropolis District qui est devenu l'un des Chicago Landmarks les plus significatifs de la nation en matière d'histoire urbaine afro-américaine. Entre 1910 et 1920, pendant la crête de la « Grande migration », la population du secteur augmente considérablement alors que des milliers d'afro-américains émigrent à Chicago à la recherche des travaux industriels[23].

Dans les années 1930/1940, la Chicago Housing Authority (CHA), organisme gérant les logements sociaux de Chicago, construisit plusieurs barres d'immeubles de grande hauteur à travers le quartier pour accueillir une population toujours plus grande. La plupart de ces immeubles se trouvèrent le long de la voie rapide de Lake Shore Drive. Dans les années 1970/1980, les zones situées à proximité de ces logements étaient dominées par la criminalité et les trafics de drogue. Ils commencèrent à se dégrader et les autorités municipales décidèrent de les démolir dès le milieu des années 1990 ; au total ce sont 5 grands immeubles pouvant contenir des milliers de personnes qui furent détruits (parmi ces barres d'immeubles, il y avait les Robert Taylor Homes, Dearborn Homes, Harold Ickes Homes, Stateway Gardens et Hillart Homes). Les familles furent relogées par la CHA dans des logements neufs.

Hyde Park/Kenwood[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Hyde Park et Kenwood.
Immeubles résidentiels dans le quartier de Hyde Park

Hyde Park est l'un des quartiers les plus prestigieux et les plus vivants de la ville de Chicago[24]. Il renferme dans ses limites de nombreux monuments historiques. Le quartier est délimité par la 51st Street/Hyde Park Boulevard au nord, le Midway Plaisance (entre la 59th et la 60th) au sud, Washington Park à l'ouest, et le lac Michigan à l'est. Il est connu pour avoir abrité l'exposition universelle de 1893 qui attira 27 millions de visiteurs en 1893[25]. Le quartier comprend également l'Université de Chicago, l'une des universités les plus prestigieuses et influentes du monde[26],[27]. En 2010, le bureau du recensement faisait état d'une population de 25 370 habitants à Hyde Park et d'environ 17 450 habitants à Kenwood.

Avec le quartier voisin de Kenwood, il forme le quartier historique de Hyde Park-Kenwood Historic District. Jackson Park, l'un des plus beaux parcs de Chicago, et le musée des sciences et de l'industrie de Chicago, l'un des musées les plus prestigieux de la nation, sont tous deux situés dans le quartier de Hyde Park.

Hegewisch/South Deering[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Hegewisch et South Deering.

Peuplé de 9 500 habitants, Hegewisch est un quartier qui fut pendant longtemps habité principalement par des immigrés allemands. Il comprend le William W. Powers State Recreation Area, un parc d'État de l'Illinois qui s'étend sur 230 hectares. Visité par environ un million de personnes chaque année, le parc inclut un lac de 170 ha et de nombreuses espèces d'oiseaux et de poissons. Le secteur voisin de South Deering comprend le lac Calumet, le plus grand plan d'eau de la ville de Chicago. Hegewisch et South Deering ont gardé un aspect de banlieue rurale paisible.

Pullman[modifier | modifier le code]

Le bâtiment administratif de la Pullman Company à Pullman
Article détaillé : Pullman.

Le quartier de Pullman comprend une zone beaucoup plus large que les deux quartiers historiques de Pullman et North Pullman. L'ancien quartier a été construit par l'industriel George Pullman dans les années 1880 pour abriter les employés de sa société ferroviaire, la Pullman Company. En 1889, la cité-dortoir de Pullman est annexée par la ville de Chicago et devient un quartier historique.

Situé entre 111e Street au nord et la 115e au sud, Cottage Grove à l'ouest et les voies de chemins de fer à l'est, le quartier possède plusieurs bâtiments d'intérêts historique et architectural dont l'hôtel Florence, la tour-horloge, l'usine Pullman, les environs de Market Square et de la Greenstone Church. Pullman abrite également l'une des plus belles cathédrales de « style polonais » de Chicago. Le quartier connaît depuis peu une restauration et une gentrification rapide.

D'après les données du Bureau du recensement pour l'année 2010, 7 372 personnes vivaient dans le quartier de Pullman.

Canaryville/Back of the Yards[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Union Stock Yards.
La porte d'entrée des Union Stock Yards, dans les années 1870 à New City.

Canaryville est l'un des quartiers les plus anciens de Chicago, il est situé dans le quart nord-est du secteur de New City et s'étend de la 40th Street à la 49th Street entre Halsted Street et Parnell Avenue. À l'origine, le quartier était principalement habité par la communauté irlandaise qui s'y était installée au milieu du XIXe siècle. Le quartier était dominé par l'église de la Saint-Croix, fréquentée par les catholiques qui travaillaient dans les abattoirs.

Le quartier est surtout connu pour avoir abrité des industries et les grands abattoirs de New City (Union Stock Yards ou simplement The Yards) qui ont fait tourner l'économie de Chicago de 1865 jusqu'en 1970. Les immigrants allemands, irlandais, lituaniens et polonais arrivèrent en masse pour travailler dans ces grands abattoirs. En 1900, environ 82 % de la viande consommée aux États-Unis provenait des Union Stock Yards de New City. De nombreuses familles chicagoanes dépendèrent de ces industries et beaucoup souffrirent de son déclin suite à la décentralisation des abattoirs et à la diminution de la production dans les années 1950/1960. La population du quartier de Canaryville est passée de 100 000 habitants en 1920 à 40 000 en 2010.

Bridgeport[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bridgeport.

Historiquement, et de nos jours encore, Bridgeport est le quartier irlandais de la ville où s'installèrent nombre d'immigrants venus d'Irlande au début des années 1830. Ces mêmes immigrants qui travaillèrent à la construction du canal Érié (1817), du canal Illinois et Michigan (1836) et à la reconstruction de la ville suite au Grand incendie de 1871. Le quartier est délimité au nord par la branche sud (South Branch) de la rivière Chicago, à l'ouest par la Bubbly Creek, au sud par Pershing Road, et à l'est par les voies ferrées de l'Union Pacific. En 2010, Bridgeport comptait 31 925 habitants dans ses limites.

Bridgeport est le quartier d'origine de cinq maires de Chicago, tous d'ascendance irlandaise, dont le plus connu est sans doute Richard M. Daley qui régna sur la ville de 1989 à 2011. Les quatre autres étant Edward Joseph Kelly (maire de 1933 à 1947), Martin H. Kennelly (maire de 1947 à 1955), Richard Daley (maire de 1955 à 1976 - père de Richard M. Daley), et Jane Byrne (maire de 1979 à 1983 - première femme à devenir maire de Chicago). Ils étaient tous démocrates.

West Side[modifier | modifier le code]

Article détaillé : West Side (Chicago).

Pilsen[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pilsen.
Maisons colorées de Pilsen

Pilsen est un quartier situé dans le secteur de Lower West Side. À la fin du XIXe siècle, Pilsen est habité par les immigrés tchèques qui le nomment Pilsen, du nom d'une région et d'une ville tchèques. Il abrite également, en plus petit nombre, d'autres communautés de l'empire austro-hongrois : des serbes, des slovaques, des slovènes, des croates, des bosniaques, des hongrois et des autrichiens, mais aussi des immigrés d'héritage polonais, estoniens, lettons et lituaniens.

Au début du XXe siècle, ces immigrés travaillent en nombre dans les parcs industriels et les usines environnantes. Pilsen est autant peuplé de riches que de pauvres, ses habitants, pour la plupart de descendance slave, n'étant pas spécialement les bienvenus dans les autres quartiers résidentiels de Chicago.

Aujourd'hui Pilsen est un quartier mexicain, composé essentiellement de lotissements résidentiels

West Loop[modifier | modifier le code]

Le quartier de West Loop se trouve dans l'est du secteur de Near West Side, le long de la branche ouest de la rivière Chicago. Il est situé juste à l'ouest du secteur du Loop. Le quartier est bordé par Grand Avenue au nord, Ashland Avenue à l'ouest, la Eisenhower Expressway au sud, et la rivière Chicago à l'est. Il s'agit d'une grande zone de Near West Side (dans le quart nord-est) qui est considérée comme faisant partie de Downtown Chicago. Randolph Street est la rue la plus animée du quartier. Depuis le milieu des années 2000, West Loop connaît une gentrification rapide de sa population et de nombreux jeunes couples s'y installent[28]. De nombreux immeubles ont été reconverti en lofts, restaurants, boîtes de nuit, et galeries d'art.

University Village/Illinois Medical District[modifier | modifier le code]

Enseigne du célèbre Cook County Hospital, dans l'Illinois Medical District.

Situé dans le quart sud-est du secteur de Near West Side, juste au sud du quartier de West Loop et à environ 5 minutes en voiture à l'ouest du secteur financier du Loop, University Village est un quartier à la fois résidentiel, commercial et fréquenté par des étudiants. En effet, University Village se trouve à proximité du campus de l'université de l'Illinois à Chicago (UIC), de l'Illinois Medical District (IMD), de la rue commerçante de Maxwell Street, et de l'United Center (domicile des Bulls et des Blackhawks). C'est dans l'Illinois Medical District que se trouve l'hôpital du comté de Cook (en forme longue John H. Stroger Jr. Hospital of Cook County, anciennement Cook County Hospital) qui servit de lieu de tournage et d'intrigue pour la série télévisée Urgences (1994-2009) et le film Le Fugitif (1993).

Les pâtés d'immeubles situés autour des intersections de Maxwell Street et Halsted Street, ainsi que le cœur d'University Village, sont les secteurs les plus animés du quartier. C'est au sein des clubs d'University Village que se developpa le blues de Chicago à la fin des années 1940. Le quartier possédait autrefois des marchés aux fruits et légumes qui étaient ouverts chaque week-end. Dans la deuxième moitié des années 1990, les marchés ont été déplacés sur Des Plaines Street. Depuis le début des années 2000, le quartier subit des travaux de réhabilitation et de nouveaux logements et centres commerciaux ont vu le jour.

University Village est bordé par la 16th Street au sud, la Dan Ryan Expressway à l'est, Racine Street à l'ouest, et Harrison Street au nord. La rue commerçante de Taylor Street fait partie du quartier. Selon la ville de Chicago, la population du quartier d'University Village/IMD est estimée à environ 19 183 habitants (2010).

Greek Town[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Greek Town.
Ambiance de rue à Greektown

Le quartier a pendant longtemps concentré une forte population gréco-américaine. Beaucoup d'entre eux ont quitté Greek Town pour s'installer dans les quartiers alentours ou ailleurs, fermant la plupart des restaurants. Cependant, des manifestations culturelles et un défilé se déroulant chaque année dans les rues du quartier assurent la continuité de l'héritage hellénique de Chicago. Avec ses commerces, ses restaurants et son architecture, Greek Town est très populaire auprès des chicagoans et des touristes.

Depuis 1983, le quartier renferme le National Hellenic Museum, un musée dédié à la culture hellénique[29].

Little Italy[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Little Italy.

Little Italy (la petite Italie) est un quartier situé dans le secteur de Near West Side. Il s'agit d'un quartier à forte concentration italienne. Il englobe une douzaine de blocs du secteur. Il était autrefois beaucoup plus grand et dépassait largement les frontières de Near West Side. Le quartier a depuis plusieurs décennies intégré d'autres communautés. Néanmoins, Little Italy a donné son nom en raison de la forte influence des Italiens et de la culture italienne dans le quartier tout au long des XIXe et XXe siècles.

Ukrainian Village[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ukrainian Village.

Ukrainian Village est un quartier du secteur de West Town. Il était un quartier paisible habitée par la petite bourgeoisie, avec une population âgée originaire d'Europe orientale (de l'est de l'ancien empire austro-hongrois ou de l'ouest de l'ancien empire russe). Ces frontières sont Division Street au nord, Grand Avenue au sud, Western Avenue à l'ouest, et Damen Avenue à l'est[30].

Il a été quelque peu isolé en raison de changements socio-économiques par de grandes zones industrielles à ses limites sud et ouest. Il a été longtemps marqué par l'influence persistante des Églises de rite grec-orthodoxe (russe, ukrainienne, biélorusse, roumaine, bulgare...) ou de rite orthodoxe rattaché à Rome (uniates). Le quartier comprend un musée d'art moderne, le Ukrainian Institute of Modern Art (en français : Institut Ukrainien de l'Art moderne).

La zone située à l'est d'Ukrainian Village est surnommée East Village est s'étend de Damen Avenue à Ashland Street. Il s'agit d'un secteur résidentiel avec des petites boutiques et des commerces.

Humboldt Park[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Humboldt Park.
Le Paseo Boricua, dans le quartier de Humboldt Park

Le quartier de Humboldt Park abrite depuis les années 1960 une importante communauté portoricaine[31]. Le nombre de familles portoricaines s'est considérablement accrue dans le quartier à partir des années 1970, donnant lieu progressivement a un changement démographique, social et culturel de Humboldt Park. Cependant, depuis quelques années, l'embourgeoisement et le déplacement de plusieurs familles ont significativement diminué le nombre de portoricains dans Humboldt Park au profit d'autres quartiers de West Side[32]. C'est à Humboldt Park qu'eut lieu en 1958 le terrible incendie de Notre-Dame des Anges où 92 élèves et 3 religieuses perdirent la vie.

En 1995, la ville de Chicago finança l'installation d'une structure métallique haute de 18 mètres appelée Paseo Boricua. Située sur Division Street, entre Californie Avenue et Western Avenue à l'entrée du quartier portoricain de Humboldt Park, cette structure d'art public représente le drapeau portoricain[33],[34].

La ville de Chicago définie les frontières du quartier comme étant Bloomingdale Avenue au nord, les voies ferrées de l'Union Pacific au sud et à l'ouest, et California Avenue à l'est. D'après le dernier recensement en 2010, Humboldt Park comptait 56 323 habitants.

Wicker Park[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Wicker Park.

Situé à West Town, un secteur se trouvant au nord-ouest de Downtown, le quartier de Wicker Park est connu pour ses boutiques aux façades soignées, ses petites galeries d'art et ses magasins vintage, mais aussi pour être vivant et fréquenté par des jeunes couples et des étudiants, avec ses bars de nuit et ses petits restaurants[35],[36]. Une grande partie du quartier renferme le Wicker Park Historic District, un quartier historique classé sur la liste des National Register of Historic Places (NRHP). Wicker Park abrite depuis longtemps des communautés allemande et polonaise. Le quartier est situé à l'ouest de Pulaski Park, au nord-ouest du Loop, au nord de East Village (une section de Ukrainian Village), à l'est de Humboldt Park et au sud de Bucktown. Il abrite le Wicker Park, un parc urbain.

Galewood[modifier | modifier le code]

Galewood est un quartier situé dans la partie nord-ouest du secteur de Austin, bordé au sud par North Avenue, à l'ouest par Harlem Avenue, à l'est par Austin Avenue, et au nord par la ligne de train de banlieue Milwaukee District/West Line du Metra. Galewood renferme une importante communauté italienne.

Au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, de nombreuses familles issues de la communauté italienne se sont installées à Austin à la suite de la fermeture des grands abattoirs de New City (Union Stock Yards) en 1971 et de la diminution de l'activité dans les industries et les usines de South Chicago au début des années 1980.

Le quartier est plutôt résidentiel et possède quelques restaurants servants des spécialités italiennes et des boutiques de vêtements italiens. Galewood partage sa frontière au sud avec la ville de Oak Park (délimitée par North Avenue).

Liste des quartiers par secteur[modifier | modifier le code]

Énumérés dans la liste ci-dessous, les quartiers de Chicago situés à travers les 77 secteurs communautaires de la ville :

Far North Side[modifier | modifier le code]

Far North Side compose la partie nord de North Side, dans le nord de la ville de Chicago.

Rogers Park (01)

West Ridge (02)

Uptown (03)

Lincoln Square (04)

Edison Park (09)

Norwood Park (10)

Jefferson Park (11)

Forest Glen (12)

North Park (13)

Albany Park (14)

O'Hare (76)

Edgewater (77)

North Side[modifier | modifier le code]

North Side compose la partie nord de la ville de Chicago.

North Center (05)

Lake View (06)

Lincoln Park (07)

Avondale (21)

Logan Square (22)

Northwest Side[modifier | modifier le code]

Northwest Side compose la partie ouest de North Side, dans le nord de la ville de Chicago.

Portage Park (15)

Irving Park (16)

Dunning (17)

Montclare (18)

Belmont Cragin (19)

Hermosa (20)

Downtown Chicago[modifier | modifier le code]

Downtown est la partie de la ville de Chicago qui compose le centre-ville (dont le quartier d'affaires).

Near North Side (08)

Loop (32)

Near South Side (33)

West Side[modifier | modifier le code]

West Side compose la partie ouest de la ville de Chicago.

Humboldt Park (23)

West Town (24)

Austin (25)

West Garfield Park (26)

East Garfield Park (27)

Near West Side (28)

North Lawndale (29)

South Lawndale (30)

Lower West Side (31)

Southwest Side[modifier | modifier le code]

Southwest side compose la partie ouest de South Side, dans le sud de la ville de Chicago.

Garfield Ridge (56)

Archer Heights (57)

Brighton Park (58)

McKinley Park (59)

New City (61)

West Elsdon (62)

Gage Park (63)

Clearing (64)

West Lawn (65)

Chicago Lawn (66)

West Englewood (67)

Englewood (68)

South Side[modifier | modifier le code]

South Side compose la partie sud de la ville de Chicago.

Armour Square (34)

Douglas (35)

Oakland (36)

Fuller Park (37)

Grand Boulevard (38)

Kenwood (39)

Washington Park (40)

Hyde Park (41)

Woodlawn (42)

South Shore (43)

Bridgeport (60)

Greater Grand Crossing (69)

Far Southwest Side[modifier | modifier le code]

Far Southwest Side compose la partie la plus à l'ouest de South Side, dans le sud de la ville de Chicago.

Ashburn (70)

Auburn Gresham (71)

Beverly (72)

Washington Heights (73)

Mount Greenwood (74)

Morgan Park (75)

Far Southeast Side[modifier | modifier le code]

Far Southeast Side compose la partie Est de South Side, dans le sud de la ville de Chicago.

Chatham (44)

Avalon Park (45)

South Chicago (46)

Burnside (47)

Calumet Heights (48)

Roseland (49)

Pullman (50)

South Deering (51)

East Side (52)

West Pullman (53)

Riverdale (54)

Hegewisch (55)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lakeshore East Map »
  2. « Site internet de la Ville chinoise de Chicago » (consulté le 9 juillet 2013)
  3. (en) Odd Westad, Decisive Encounters: The Chinese Civil War, 1946-1950, Stanford University Press, (ISBN 978-0-8047-4484-3, lire en ligne), p. 305
  4. http://collections.carli.illinois.edu/cdm4/index_uic_cop.php?CISOROOT=/uic_cop
  5. http://www.cityclicker.net/chicfair/map.html
  6. « Streeterville Chamber of Commerce », Streeterville Chamber of Commerce,‎ (consulté le 9 juillet 2008)
  7. Hill 2000, p. 86
  8. (en) « Old Chicago Water Tower District », City of Chicago Department of Planning and Development, Landmarks Division,‎ (consulté le 13 avril 2007)
  9. (en) « National Register of Historic Places: ILLINOIS - Cook County », nationalregisterofhistoricalplaces.com (consulté le 15 mai 2007)
  10. (en) Ann Durkin Keating, Chicago Neighborhoods and Suburbs: A Historical Guide, University of Chicago Press, , 113 p. (ISBN 978-0-226-42883-3, lire en ligne)
  11. (en) Sam Weller, Secret Chicago: The Unique Guidebook to Chicago's Hidden Sites, Sounds & Tastes, ECW Press, , 50–52 p. (ISBN 978-1-55022-493-1, lire en ligne)
  12. (en) Karla Zimmerman, Lisa Dunford et Nate Cavalieri, Chicago: City Guide, Lonely Planet, , 81 p. (ISBN 978-1-74104-767-7, lire en ligne)
  13. (en) Andersonville
  14. (en) « Cogs In The Machine: Inside Horween Leather In Bucktown », Huffingtonpost.com,‎ (consulté le 15 août 2013)
  15. Official City of Chicago Edgewater Community Map
  16. (en) « Roscoe Village Neighbors website », Roscoe Village Neighbors (consulté le 17 février 2009)
  17. (en) « Chicago Neighborhood Details:North Center » (consulté le 13 septembre 2010)
  18. (en) « North Center Is One of Chicago’s 12 Best Neighborhoods » (consulté le 7 octobre 2015)
  19. (en) « Community Area 7 – Lincoln Park », City of Chicago – Department of Planning and Development,‎ (consulté le 28 août 2009)
  20. (en) « National Register Information System », sur le site du National Park Service, National Register of Historic Places,‎
  21. (en) « Map of Uptown », City of Chicago (consulté le 11 janvier 2011)
  22. « Victory Monument (Chicago) », City of Chicago Department of Planning and Development, Landmarks Division,‎ (consulté le 7 mai 2007)
  23. Lizabeth Cohen, Making a New Deal: Industrial Workers in Chicago, 1919–1939. Cambridge, England: Cambridge University Press, 1990; p. 33–34.
  24. (en) « National Register Information System », sur le site du National Park Service, National Register of Historic Places,‎
  25. (en) Julie K. Rose, « World's Columbian Exposition: Introduction », Université de Virginie (consulté le 31 juillet 2011)
  26. (en) « Academic Ranking of World Universities », sur Shanghai Ranking Consultancy (consulté le 28 juin 2015)
  27. (en) « Meta University Rankings », sur Meta (consulté le 28 juin 2015)
  28. (en) Alina Dizik, « Hot in Chicago: the West Loop Neighborhood », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne)
  29. Hellenic Museum and Cultural Center
  30. (en) « Chicago Neighborhoods – Ukrainian & East Village », City of Chicago (consulté le 14 juin 2011)
  31. wbez.org Reasons behind Humboldt Park's changing demographics June 17, 2011
  32. (en) « Humboldt Park: United States », Geographical Names (consulté le 31 janvier 2013)
  33. Paseo Boricua: Un Pedacito de Patria en Chicago
  34. Paseo Boricua, Chicago, Lonely Planet
  35. http://chicago.cbslocal.com/2012/09/20/wicker-park-ranks-makes-top-5-among-nations-hipster-neighborhoods/
  36. http://www.forbes.com/pictures/mhj45jmeh/4-wicker-park-chicago-il-2/

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]