Phare de Chicago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Phare de Chicago
Chicago Lighthouse - panoramio.jpg
Phare de Chicago
Localisation
Coordonnées
Baigné par
Adresse
Histoire
Architecte
United States Lighthouse Board (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Mise en service
Automatisation
1979
Statut patrimonial
Gardienné
Oui
Visiteurs
Non
Architecture
Hauteur
20 m (tour)
Élévation
7 m (base)
Équipement
Lanterne
Optique
Optique tournante de 2 × 2 éclats rouges groupés en 10 s. à 4 panneaux. Lentilles de renvoi aérien. Focale 0,50 m sur cuve à mercure modèle BBT.
Portée
24 miles (39 km)
Feux
2 éclats rouges 10 s
Aide sonore
Oui
Identifiants
ARLHS
MarineTraffic
USCG
7-19960Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte de Chicago
voir sur la carte de Chicago
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Illinois
voir sur la carte de l’Illinois
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg

Le phare de Chicago (en anglais Chicago Harbor Lighthouse) est un phare actif et automatisé qui se trouve à l'extrémité sud-ouest du lac Michigan à l'entrée de la ville de Chicago (Illinois) protégeant le port de Chicago et son enceinte maritime, à l'est du parc d'attractions et de loisirs de la jetée Navy (Navy Pier) et à l'embouchure de la rivière Chicago. Le phare est classé au titre des monuments historiques à la fois au niveau municipal et fédéral. Le phare appartient à la ville de Chicago.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue sur le phare.

Le phare a été construit en 1893 pour l'Exposition universelle de Chicago (World's Columbian Exposition) et a déménagé sur son site actuel en 1919. Le phare a été intégré au sein d'un bâtiment, devenant ainsi une maison-phare, pour accueillir le gardien de phare et sa famille. Avec cet édifice, la Commission des phares des États-Unis (United States Lighthouse Board) a mis en évidence son potentiel et ses qualités dans ses réalisations d'ingénierie. L'une des plus belles œuvres de cette commission à cette époque fut le phare de Spectacle Reef Light, dans le détroit de Mackinac (Michigan), surmonté d'une tour de 111 pieds de haut (34 m). Construit en 1874, ce dernier était considéré comme une "merveille d'ingénierie" et le seul phare capable de rivaliser avec celui de Chicago[1].

Un grand nombre de lentilles de Fresnel, dont une étonnante lentille de troisième ordre ayant reçut le premier prix lors d'une exposition sur les fabrications en verre à Paris, étaient exposées durant l'Exposition de Chicago qui attira plus de 27 millions de visiteurs en 1893. La lentille présentait des panneaux alternés rouges et blancs et avait été commandée pour l'installation dans le phare de New Point Loma en Californie[2]. La conclusion par coïncidence de la construction de la nouvelle lumière du port de Chicago et à la fin de l'exposition a incité le Lighthouse Board à garder l'objectif à Chicago, et ainsi la lentille a été installée dans la salle des lanternes de la nouvelle tour. La lentille d'origine a depuis été retirée et est maintenant exposée au Cabrillo National Monument en Californie.

Entouré par un riprap, la structure a plusieurs niveaux : une base en béton et deux bâtiments à toiture rouge avec un cylindre blanc conique entre eux qui est surmonté d'un parapet et du phare lui-même. Le phare de Chicago a une portée de 39 km, il s'agit d'un phare de « troisième ordre » (28 km minimum), et son rôle est de signaler l'entrée du port.

En 1917, le brise-lames a été rénové. À ce moment-là, le phare a été déplacé vers son site actuel, et son signal de brouillard (constitué d'une corne de brume) et sa marina ont été construits.

Le phare a été inscrit au Registre national des lieux historiques (Registre national des lieux historiques) par le National Park Service le 19 juillet 1984 et plus tard a été désigné Chicago Landmark par la ville de Chicago le 9 avril 2003.

Préservation[modifier | modifier le code]

En 2005, le phare a été déclaré excédentaire par la Garde côtière des États-Unis (United States Coast Guard). Il a été offert sans frais aux entités éligibles, y compris les organismes fédéraux, étatiques et locaux, les sociétés à but non lucratif et les organismes éducatifs en vertu des dispositions de la Loi nationale sur la préservation du phare historique de 2000. Après un délai exceptionnellement long, le secrétaire à l'Intérieur des États-Unis Kenneth Lee Salazar, a transféré le 24 février 2009, la pleine responsabilité du phare à la ville de Chicago. Le 9 avril 2003, le conseil municipal de Chicago et le maire de Chicago font entrer une loi en vigueur afin que le phare soit protégé au titre des Chicago Landmarks[3],[4].

Le rôle important du phare dans le développement de Chicago est commémoré dans une sculpture en relief, intitulée « L'Esprit des Eaux » situé près de l'entrée de l'hôtel de ville de Chicago sur LaSalle Street. En effet, Chicago se trouve sur la voie de transport des Grands Lacs d'Amérique du Nord. Cette situation avantageuse sur la ligne continentale de partage des eaux qu'est la voie maritime du Saint-Laurent explique en partie l'essor de la ville à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, d'où l'importance historique du phare et les efforts mise en œuvre pour sa préservation.

Dans le nord de la région de Chicago, il y a deux phares historiques bien connus, Grosse Point Light et Waukegan Harbor Light. Le Chicago Department of Water (service municipal chargé de la gestion de l'eau) maintient le bon fonctionnement du phare dont des lumières sur chacune de ses quatre cages d'admission d'eau.

Chicago n'a pas de groupe ou d'association de préservation des phares dans la région, et c'est l'une des raisons pour lesquelles son phare a attiré l'attention du gouvernement fédéral quant à sa préservation. Toutefois, les phares de l'Illinois et de l'Indiana pourraient avoir besoin d'être préservés contre les éventuelles démolitions à venir. En effet, ils deviennent moins utiles depuis l'émergence des moyens électroniques de géolocalisation. Le phare de Calumet Harbour, juste en bordure de la frontière de l'Indiana au sud de Chicago, a été démoli en 1995.

Observation du phare[modifier | modifier le code]

Le phare, toujours actif, sert à orienter les bateaux qui naviguent sur le lac Michigan et à les diriger vers le port de Chicago (Port of Chicago). Le phare n'est pas directement implanté sur la côte mais se trouve un peu en retrait des terres sur le lac, dans l'enceinte maritime et portuaire de Chicago (Chicago Harbor). L'accès au phare est interdit au public.

La meilleure vue que l'on puisse avoir du phare sans quitter la terre ferme se fait depuis les promenades de la jetée Navy (Navy Pier) et particulièrement là où la jetée se finit, c'est-à-dire à son extrémité est. Pour pouvoir s'approcher du phare de plus près, des tours en bateaux sont possibles, en effet la marina de Monroe, qui accueille un port de plaisance, est située juste au sud de la jetée, sur les rives de Grant Park. Ces tours en bateau font le bonheur de nombreux touristes qui veulent découvrir la ville sous un autre angle en naviguant sur la rivière Chicago et sur le lac pour avoir une perspective de la skyline de Chicago.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans plusieurs films et séries télévisées on peut apercevoir le phare dont notamment :

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]